AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 29
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Ven 13 Mar - 12:04

For the lies that I take, I'm going to hell!

« Tatie j’ai oublié mon dessin ! » « Lequel ? » « Bah celui que j’ai fait pour toi ! » À entendre l’angoisse dans sa voix c’était comme si elle venait de lui dire qu’il y avait un monstre dans le placard, une véritable question de vie ou de mort ! Levant les yeux au ciel avec un sourire amusé Lexie émit un léger rire avant de finir d’attacher les cheveux de sa nièce en un magnifique chignon. « Tu peux aller le chercher ? Il sera super à ton bureau ! » Deuxième rire, si Lexie avait dû accrocher tous les dessins que Lily lui avait fait, son bureau aurait le droit à une toute nouvelle tapisserie ! Levant ses grands yeux vers sa tante elle fit une moue digne du chat potté « S’il te plait Tatie! » Comment résister devant ça ? Tout bonnement impossible. Levant les mains en signe de reddition « Très bien j’irais le chercher après t’avoir déposé, tu l’as laissé où ? » « Sur mon bureau, dans ma chambre ! » Répondit-elle fièrement avant d’enfiler ses chaussures. Est-ce qu’elle arriverait à lui refuser un jour quelque chose ? Oui elle y arrivait très bien, mais il fallait dire que cette gamine était un véritable amour ! Elle faisait quelques caprices, comme chaque enfant le ferait, mais rien de très extravagant et surtout qui ne durait jamais très longtemps. « Oublie pas mon dessin ! » Glissa Lily alors qu’elle rejoignait sa classe de danse sous le regard amusé de Lexie qui leva brièvement les yeux au ciel, au moins elle avait hérité de l’entêtement pathologique des Davenport, ce qui était, selon Lexie, une excellente chose… La véracité de cette affirmation était remise en doute par autrui, mais ce qui importait était ce que l’on en pensait non ?

Arrivant devant la demeure de son frère, elle entra avec son jeu de clef comme elle le faisait très souvent. Oui il lui arrivait de lui emprunter certaines choses, comme par exemple le contenu de son frigo ou de ses placards lorsqu’elle avait une flemme monumentale d’aller faire les courses. Se servir chez son frère était bien mieux ! Il était vrai que qui disait emprunt disait retour… Cela n’arrivait que rarement mais elle vivait très bien avec, et puis ce n’était pas pour ce qu’elle prenait non plus. La première chose qui interpella fut les chaussures à talons sur le seuil de la porte « Qu’est-ce que… » grinça-t’elle en prenant les chaussures dans es mains après avoir refermé la porte derrière elle. Alors deux scénario, le premier était que son frère venait d’avoir une lubie de devenir Drag queen, mais vu la taille de la pointure jamais il ne rentrerait ne serait-ce qu’un seul orteil dedans ou option deux, la plus plausible et la plus irascible il lui avait foutrement menti en pleine face et que dans la maison devait se trouver encore l’autre pétasse dont il lui avait parlé quelques jours plus tôt ! Comment ça elle était agressive ? Non mais elle allait foutrement le devenir lorsqu’elle allait se trouver nez à nez avec l’intruse ! Il se pouvait aussi qu’il n’y ait personne à la maison… Se passant une main dans ses cheveux elle prit une profonde inspiration, première tâche récupérer le dessin de sa nièce et après elle laissait le choix au destin de lui accorder ou non une sublime faveur de pouvoir acculer de reproche la nouvelle conquête de son frère !

Laissant retomber les chaussures lourdement sur le sol avec un frisson dégoût elle eut à peine le temps de faire quelques pas qu’une silhouette brune s’imposa dans son champ de vision. Elle pourrait peut-être lui balancer ses chaussures en pleine tronche voir si elle savait toujours aussi bien visée ? Cette idée lui semblait extrêmement réjouissante surtout en imaginant le talon s’enfoncer juste entre les deux yeux… « Eh merde… Il va encore avoir un procès pour détournement de mineur ! » Quoi ? C’était gentil comme phrase d’accroche… En même temps elle n’y était pour rien si son interlocutrice faisait à peine majeure ! « Le troisième cette année… Quelle merde, faut vraiment qu'il arrête de sauter toutes les stagiaires… Tu veux que j’appelle tes parents pour qu’ils viennent te chercher ? » Finit-elle en décrochant un sourire breveté Lexie Davenport.

© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl
avatar
Aphrodite ♦ fondatrice

▐ AGE : 30
▐ PAROLES : 1695
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en journalisme, stagiaire chez un patron bien trop beau pour rester concentrée !
▐ POINTS : 1456
▐ CREDITS : Liloo_59 & tumblr
MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Ven 13 Mar - 22:47
Cassy & Lexie

for the lies that i take, i'm going to hell!

Ce soir-là, Cassy avait rendez-vous avec Lucas, pour la seconde fois, elle passait la soirée chez lui, ça commençait à devenir vraiment sérieux entre eux et pourtant, dans quelques semaines, elle partirait peut-être pour New-York... Ce qui rendrait leur relation très compliquée. Enfin, elle préférait ne pas y penser pour l'instant et profiter de l'instant présent. La petite passait la soirée chez sa tante et comme ça, ils auraient la paix ! Bon, ce n'est pas, qu'elle n'aimait pas les enfants, loin de là, mais il faut reconnaître que pour une soirée en amoureux, une gamine de six ans dans les pattes, ce n'était pas des plus pratiques... De plus, il n'avait pas l'air d'avoir envie qu'elle fasse connaissance avec sa puce, sans doute encore trop tôt, ce qui était logique cela dit. Bref, en arrivant chez lui, elle lui sauta au cou, tellement pressé de passer la soirée et surtout la nuit avec lui. « Salut toi... » Dit-elle en plongeant ses grands yeux bleus dans les siens. « Salut... » Répondit-il en embrassant doucement le bout de son nez, avant de poursuivre : « Je dois faire un saut au boulot, un article qu'ils ont perdu... Boulets qu'ils sont. J'en ai pas pour longtemps, je reviens vite. » Cassy fit une moue de petite fille, répondant simplement : « Ok, j'attends alors... » Avait-elle un autre choix ? Pas vraiment... En plus, il ne lui avait pas demandé de venir, donc elle savait qu'elle serait plus une charge pour lui qu'autre chose et si elle voulait qu'il en termine vite, autant rester là qu'être dans ses pattes. Il s'en alla donc, la laissant seule dans cette grande maison vide... Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ici franchement ? Elle n'était pas chez elle, donc elle n'allait pas commencé à fouiner partout, en plus ce n'était pas son genre... Sa meilleure amie n'hésiterait pas une seconde, le jour et la nuit avec Cassandra de toute façon.

Finalement, la belle brune décida de préparer un truc à manger, histoire de faire plaisir à son homme, elle retira ses talons, parce qu'elle avait très mal aux pieds avec ses putains de chaussures, avant de filer en cuisine. La brunette ouvrit le frigo et s'étonna qu'il soit aussi rempli, mais c'est vrai qu'il avait une fille, elle avait tendance à souvent l'oublier ça. Elle resta comme une débile pendant deux minutes devant le frigo ouvert, se demandant ce qu'elle pourrait bien préparer, la cuisine n'était pas son fort... Sauf qu'un bruit sourd venant du salon la fit sursauter. Un objet qui tombe ou autre ? En tout cas, elle savait qu'il n'avait pas d'animaux et il était parti il y a seulement un quart d'heure, il ne pouvait pas être déjà rentré ! La belle referma le frigo et en arrivant au salon tomba nez à nez avec une magnifique jeune femme, grande, blonde, élancée... Bref, un peu tout ce qu'elle n'était pas... Elle aurait pu être jalouse ou avoir peur, mais elle reconnaissait la sœur de Lucas, elle l'avait déjà vu plusieurs fois au bureau, heureusement qu'il s'agissait de sa sœur, sinon vive le complexe d'infériorité qu'elle se tapait la pauvre fille ! Seulement, Lennie ou Lexie ou Laly ? Bref, elle ne savait plus trop son prénom, ne semblait pas la porter dans son coeur, en effet, elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche qu'elle balança que Lucas allait avoir un procès pour détournement de mineurs... Sympa l'accueil ! Le pire, c'est qu'elle enchaîna tout de suite en disant que ce serait le troisième cette année et qu'il devrait arrêter de se taper toutes ses stagiaires, en terminant qu'elle pouvait appeler ses parents. Les joues de Cassandra venaient de virer au rouge vif, elle ne savait plus où se mettre et en plus, Lucas n'était pas là ! Elle répondit donc : « Euh... Mes parents sont morts, mais c'est gentil de demander... » Ben c'est la vérité, elle n'avait plus de parents et puis, c'était le genre de réponse qui mettait mal à l'aise n'importe qui, même une grande blonde arrogante ! « Tu es Lexie c'est ça ? Lucas m'a beaucoup parlé de toi et m'a fait ton portrait... Et ne t'en fais pas pour lui, j'ai l'âge légal pour me faire sauter. » Dit-elle en roulant des yeux. Bonne ou mauvaise idée d'entrer dans son jeu de provocation ? Non parce que vu le regard noir qu'elle lui lançait, la jolie brune allait se manger un vase à travers la tronche ! « Lucas s'est absenté un moment, un souci au bureau, mais je peux lui dire que tu es passé si tu veux. » Oui, elle était clairement en train de la jeter dehors, elle n'allait pas rester là à taper discute avec Cassy étant donné qu'elle ne la portait visiblement pas dans son coeur.
made by LUMOS MAXIMA

_________________

    Nobody sees, nobody knows

    Nous nous cachons, nous ne pouvons pas nous dévoiler. C'est comme ça, c'est ainsi, loin des autres, proches l'un de l'autre. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 29
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Lun 16 Mar - 23:24

For the lies that I take, I'm going to hell!

Il était vrai que comme méthode de salutation il y avait mieux… Dans d’autres circonstances, dans un autre endroit, ou plutôt dans une autre vie cela aurait pu se passer complètement différemment… De toute façon avec des si on referait le monde… Mais récapitulons, il y avait une femme chez Lucas… Cela suffisait amplement comme déclaration des hostilités, selon a code la guerre par Lexie ! Lorsqu’il s’agissait de sa famille elle faisait fis des convenances et de sa bonne éducation… Et lorsqu’elle était de mauvaise humeur aussi… Ou que quelque chose n’allait pas dans son sens, en fait tout était prétexte à se lâcher corps et âme dans une confrontation… Instinct masochiste surement ! Elle aurait pu tenter le coup de la gentille sœur super heureuse pour arriver à se lier d’amitié avec elle pour finir par lui pourrir la vie avec tous les renseignements qu’elle avait… Non trop loin ! Elle préférait le plaisir instantané que différé. « Euh... Mes parents sont morts, mais c'est gentil de demander... » Et l’oscar du plus gros pied dans le plat revient à… Lexie ! Là toute personne normalement constituée, ou plutôt psychiquement normale, devrait se sentir absolument désolée, ou du moins mal à l’aise… Encore fallait-il entrer dans cette catégorie ! « Et c’est à ce moment-là que je m’apitoie sur ton sort ? Désolée chérie on a tous nos casseroles à traîner ! » Elle aurait pu se dire que c’était une fille qui en avait bavé, qui avait du se construire par elle-même… La partie compatissante de son esprit le faisait… Mais elle était enfermée dans une boite elle-même dans une boite et jeté au fin fond d’un océan d’oubli.

Pas vraiment pratique pour aller récupérer tout ça ! « Tu es Lexie c'est ça ? Lucas m'a beaucoup parlé de toi et m'a fait ton portrait... Et ne t'en fais pas pour lui, j'ai l'âge légal pour me faire sauter. » Mais c’est qu’elle mordrait en plus ! Là elle oscillait entre amusement et contrariété. Amusement parce qu’elle sentait que cette petite conversation risquait d’être… Stimulante, du moins pour elle ! Contrariété parce que vraiment imaginer son frère dans un lit avec une femme c’était tout simplement la pire chose au monde ! Parler avec une femme elle tolérait mais aucun contact vraiment, parce qu’elles étaient toutes les mêmes il finissait toujours pour s’y casser les dents ! Ce n’était qu’une question de protection… Et parce qu’elle était un tantinet extrêmement plutôt possessive aussi il était vrai, mais qui pouvait le lui reprocher ? Ils étaient jumeaux après tout. « Non je suis la Mère Noël ! » Souffla-t’elle ennuyée « C’est pas comme si cette maison regorgeait de photo de famille… Tu comptes sur ta capacité d’observation pour ta carrière de journaliste ? » Elle se frappa le front « Que suis-je bête bien sûr que non… La promotion canapé c’est plus à ta portée ! » C’est elle qu’a commencé ! Largement motivée par les réflexions de Lexie mais ce n’était qu’un détails insignifiant et sans la moindre importance ! « Lucas s'est absenté un moment, un souci au bureau, mais je peux lui dire que tu es passé si tu veux. » Han le coup de balai ! J’aurais pas aimé ! Elle la foutait à la porte où elle ne s’y connaissait pas ! C’était juste ce dont elle avait besoin… Elle voulait qu’elle parte ?

Eh bien elle allait se faire un plaisir de lui tenir compagnie… Surtout jusqu’à la rentrée de son frère, juste pour que de un elle voit sa tête se décomposer à ce moment-là et de deux pour lui foutre son poing en pleine face et avec de la chance lui péter le nez ! Cela serait juste parfait qu’il arrive avant la fin du cours de danse de Lily par contre, sinon elle serait obligée de faire une sortie théâtrale… Une option intéressante aussi ceci dit. « Oh chérie si une dois partir, c’est toi ! Tu n’as absolument rien à faire ici, tu crois qu’il tient à toi ? Qu’il a des sentiments pour toi ? » Elle laissa échapper un léger rire « Juste question de temps avant qu’il arrête de jouer avec la petite fille que tu es… Tu penses le connaitre peut-être ? Je suis sa sœur darling je le connais mieux que quiconque…Donc… Je lui dirais que tu as du partir précipitamment ! » Finit-elle ne affichant un magnifique sourire.

© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl
avatar
Aphrodite ♦ fondatrice

▐ AGE : 30
▐ PAROLES : 1695
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en journalisme, stagiaire chez un patron bien trop beau pour rester concentrée !
▐ POINTS : 1456
▐ CREDITS : Liloo_59 & tumblr
MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Mer 18 Mar - 23:25
Cassy & Lexie

for the lies that i take, i'm going to hell!

C'est ça de faire connaissance avec sa belle famille ? Comme Lexie se plaisait à lui envoyer dans la tronche, Cassandra était plus jeune qu'eux, quelques années, mais visiblement ça faisait d'elle une petite fille... Donc, pour vrai, elle n'avait jamais eu de relation suffisamment longues, à cause des cours, de son passé fumeux et du reste... Bref, c'était une première, une première involontaire et elle s'en serait bien passé. Oh, Cassy était du genre gentille et agréable, assez timide en vrai, donc vraiment pas la fille à faire des histoires, mais visiblement, Lexie oui ! Et elle n'avait pas l'air d'avoir envie de faire amie/amie avec la nouvelle "copine" de son frère jumeau. La première chose qu'elle lui dit était qu'elle pouvait appeler ses parents, sauf que, comme le disait la belle brune, elle n'en avait plus de parents et c'était souvent la phrase qui ferait regretter à n'importe qui d'avoir parlé de ça. Pas la grande blonde visiblement ! Non, au contraire, elle lui dit très ironiquement que c'était là qu'elle devait s'apitoyer sur son sort et qu'on avait tous, des casseroles à traîner. Inutile de dire que notre jolie stagiaire venait de se prendre une baffe mentale, jamais encore quelqu'un n'avait osé lui dire une telle chose sur la mort de ses parents et ça faisait mal. Lucas ne mentait définitivement pas quand il parlait du caractère de sa soeur. Elle fit des yeux ronds, balbutiant légèrement et elle finit par dire : « Je n'en attendais pas autant non. Enfin, je suis enchantée de te connaitre également. » Elle roula des yeux, bien sûr, sa phrase était pleine d'ironie.

Décidément, cette conversation devenait intéressante... La jolie brune lui disait que Lucas ne risquait rien, elle avait largement l'âge pour coucher avec lui, ce n'était pas tellement son genre de rentrer dans les provocations, mais elle n'allait pas non plus se faire marcher dessus, si ? Ben non. Puis quand elle lui disait qu'elle devait être Lexie, cette dernière se moqua d'elle, disant "non je suis la mère Noël", c'est là qu'elle était censée rire... Non, parce qu'en fait, une nouvelle fois, elle roula des yeux alors que cette dernière en rajouter une couche, disant que cette maison regorgeait de photos de familles et qu'en gros, elle ne devait pas compter sur sa capacité d'observation pour être journaliste. « Franchement, les photos de famille je m'en fiche comme de ma première culotte, on a mieux à faire que de repasser en vue sa famille si... Sympathique. » Le "sympathique" était ironique, très ironique ! Visiblement, elle n'aimait pas trop savoir la vie sexuelle de son frère, qui aime ça d'ailleurs ? Elle savait de quoi elle parlait, elle en avait trois de frères, donc autant appuyer là-dessus. Puis Lexie lui mit le coup de grâce en disant qu'elle faisait de la promotion canapé. Cette fois, elle avait une réelle envie de lui arracher les yeux ! C'était bien pour ça qu'elle ne voulait pas que sa relation avec Lucas soit officielle, elle n'avait pas envie de passer pour la fille qui se couche pour avancer professionnellement et là, elle le prenait en pleine gueule. « Merci de ne pas prendre ton cas pour une généralité. » Non mais oh, elle se prenait pour qui la dinde perchée sur 1Ocm de talons ?!

De toute façon, pour elle, le mieux à faire était qu'elle se casse, qu'elle se tire, qu'elle dégage fissa et qu'elle revienne un autre jour ! Ou dans une autre vie, ça serait encore mieux... Mais bon, à 21 ans elle ne croyait plus au père Noel. La brunette lui signifia que Lucas n'était pas là, mais qu'elle lui dirait, ou pas, que sa chère et tendre soeur était passée. Sauf, que, la miss avait décidé de l'enquiquiner jusqu'au bout et elle lui annonça que si, une devait partir, c'était elle, ajoutant que Lucas n'avait aucun sentiment pour elle, avant de rire, un rire comme celui de la méchante reine de Blanche-Neige... A faire froid dans le dos oui ! Et après ce rire machiavélique, elle ajouta que ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne joue plus avec la petite fille qu'elle était... Le terme "petite fille" la fit encore lever les yeux au ciel au passage... Et qu'enfin, elle le connaissait mieux que quiconque, donc en gros, Cassandra pouvait se tirer. Elle vu la vierge elle ? La belle brune la regarda, scrutant son air supérieur de mère maquerelle, puis elle dit : « Ça tombe bien, je n'avais pas l'intention de lui passer la bague au doigt, mais maintenant que tu parles de sentiments, je pourrais en parler avec lui. » Elle laissa un blanc et ajouta sûr d'elle : « Désolé, mais j'ai bien l'intention de rester... » Insistant bien sur le "rester" dans le sens, "je reste ce soir, mais aussi les autres jours" et finalement, elle termina en disant : « Je suis prête à parier que tu seras la première à dégager ce soir, quand il rentrera, on sait déjà très bien avec laquelle de nous deux il voudra rester. » Ça ne faisait aucun doute, elle n'avait aucune chance Cruella !
made by LUMOS MAXIMA

_________________

    Nobody sees, nobody knows

    Nous nous cachons, nous ne pouvons pas nous dévoiler. C'est comme ça, c'est ainsi, loin des autres, proches l'un de l'autre. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 29
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Ven 20 Mar - 17:38

For the lies that I take, I'm going to hell!

Oh elle avait choqué le pauvre petit chat devant elle ? Eh bah si elle commençait à halluciner juste par rapport à sa réaction sur le sujet de ses parents… Certes ils étaient morts et la réaction normal et de s’excuser et de s’attendrir de la personne en face, maaaiiiiis… Ce n’était pas possible dans ce contexte, dans cette situation ! Elle pourrait parier que Lucas allait en entendre parler et qu’il allait venir lui faire une leçon des bonnes manières et tout le blabla, mais comme d’habitude elle le regarderait sans entendre le moindre mot sortant de sa bouche… Encore faudrait-il qu’elle ne l’ait pas tué avant ! Elle n’était définitivement pas en état de faire des efforts comme elle le lui avait promis. Il l’avait cherché ! Alors oui ce n’était qu’un léger échauffement… « Je n'en attendais pas autant non. Enfin, je suis enchantée de te connaitre également. » « Enchantée ? Intéressant choix de mot, ce n’est pas celui que je choisirais ! » Elle esquissa un sourire plein de promesse quant au fait que cela allait être sauf un enchantement de la connaître, comme le disait si bien son grand frère, elle était un poison ! Autant elle pouvait achever très vite son interlocuteur autant elle pouvait prendre tout son temps pour apprécier la lente agonie de celui-ci. Elle hésitait encore sur le choix de la méthode, car après tout elle ne connaissait pas la jeune femme. Oh non elle ne tenait pas à la connaitre, juste à comprendre comment elle fonctionnait, elle ne sous-estimait jamais un adversaire et savait s’adapter à son auditoire. « Franchement, les photos de famille je m'en fiche comme de ma première culotte, on a mieux à faire que de repasser en vue sa famille si... Sympathique.  ».

Elle n’était pas Einstein, Mais pas loin !, il ne fallait pas avoir un doctorat pour comprendre toute la valeur de cette phrase, et sa main la démangea furieusement de lui fracasser le vase à proximité sur la tronche avant de lui planter un morceau brisé dans la carotide ! Ne pas céder à l’émotion primaire de la colère et surtout donner une occasion de perdre son self-control, cette entrevue avait si bien commencé. « Sympathique ? J’ai entendu beaucoup de qualificatif mais celui-là ne faisait définitivement pas parti du top 5 ! » Bien sûr qu’elle en avait saisi toute l’ironie, mais quitte à emmerder le monde autant le faire jusqu’au bout et détourner cela à son avantage ! « J’en suis tellement émue que je pourrais en pleurer ! » Hastag comedia del arte ! C’est elle qui commençait avec l’ironie, elle n’allait pas laisser une occasion comme ça passer pour se foutre de sa gueule ! Et cela devait être surtout la première chose véridique qu’elle disait ! Sympathique n’était définitivement pas un qualificatif employé ! « Merci de ne pas prendre ton cas pour une généralité. » Oh c'est mignon elle miaule ! C’était une interrogation comme une autre. « Vraiment ? C’est tout ce que tu as ?  Je m’attendais à plus de… Mordant, de véhémence… Définitivement promotion canapé ! » Elle ne savait pas trop ce qu’elle cherchait, mais elle s’attendait au moins à se recevoir quelque chose dans la figure, mais non, juste une remarque démodée depuis l’invention du téléphone ! La prochaine fois elle allait lui sortir « c’est celui qui dit qui y’est ? ».

Elle se préparait à tout après ça ! Mais peut-être qu’elle pourrait être surprise… Joli coup d’aplomb, ou une grave tendance suicidaire, de vouloir que Lexie sorte de la maison de son propre frère ! C’était amusant d’une certaine façon, mais elle venait de sceller elle-même son sort, pour le coup elle pourrait dire en toute innocence et véracité qu’elle ne faisait que se défendre quant au fait que mademoiselle je fais un bonnet A rembourré et je me prends pour une badass, voulait la mettre dehors… Elle se devait de réagir… Par esprit familiale c’est tout ! « Ça tombe bien, je n'avais pas l'intention de lui passer la bague au doigt, mais maintenant que tu parles de sentiments, je pourrais en parler avec lui.  » Attendons la suite, cela sentait le « en plus… » « Désolé, mais j'ai bien l'intention de rester...  » Elle aurait dû le parier, elle aurait gagné ! Tellement prévisible… « Je suis prête à parier que tu seras la première à dégager ce soir, quand il rentrera, on sait déjà très bien avec laquelle de nous deux il voudra rester.  » Elle esquissa un fin sourire « Tu m’aurais dit coucher effectivement ça aurait été d’une limpidité… Du moins pour moi et toute personne normale... Tu m'as l'air d'être le genre de personne à avoir une famille aux mœurs bizarre... Mais là je vais rester juste mais alors juste pour te voir lui demander de faire son choix ! » Elle pencha la tête sur le côté toujours avec son sourire « Tu sembles si confiante… Oh vas-y appelle-le maintenant comme ça on sera fixé ! » Alors là elle ne se faisait aucun mais alors aucun souci pour sa personne ! Limite elle attendait qu’elle l’appelle et qu’il ramène son cul totalement paniqué par la situation, que Lexie puisse lui faire bouffer son magasine de sport !

Bien sûr qu’elle prenait cela pour un jeu car c’est exactement ce que c’était. Seulement un jeu où elle avait des coups d’avance rien que par le fait qu’elle était la sœur jumelle de Lucas ! Personne ne pouvait comprendre le lien qui les unissait, elle le connaissait par cœur et savait exactement quoi faire ou surtout ne pas faire…


© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl
avatar
Aphrodite ♦ fondatrice

▐ AGE : 30
▐ PAROLES : 1695
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en journalisme, stagiaire chez un patron bien trop beau pour rester concentrée !
▐ POINTS : 1456
▐ CREDITS : Liloo_59 & tumblr
MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Lun 23 Mar - 23:52
Cassy & Lexie

for the lies that i take, i'm going to hell!

Mais quelle garce ! C'est fou ça ! Lucas n'avait pas menti quand il avait dit qu'elle était très protectrice à son égard, au point d'en être méchante... Cela dit, il avait ajouté "mais dans le fond, elle est adorable" ah bon ? Non parce que le côté garce, c'est bon, elle l'avait saisi, par contre le côté adorable, elle ne le voyait pas. Cassy voudrait bien savoir pourquoi elle lui en veut autant d'ailleurs... D'accord, elle n'avait pas l'air d'apprécier que son frère fréquente une femme, surtout parce qu'apparemment, il avait beaucoup souffert avec les femmes, ou plutôt une femme, dans le passé, mais qu'est-ce qu'elle y pouvait elle ?!! Lui rentrer dans le lard de la sorte, uniquement parce qu'elle était avec son jumeau, c'était fort le café. Quand elle lui dit qu'elle était enchantée de la connaitre, ironiquement, cette dernière répondit que ce n'était pas le mot qu'elle aurait employé, avec un sourire glaçant. La brunette commençait à se demander si elle sortirait vivante d'ici ou si dans deux minutes elle allait se faire poignarder dans cette cuisine et enterrer dans le jardin ! Elle était flippante la Lexie ! Cassy tenta de garder son sang-froid, surtout qu'elle ne voulait pas paraître trop faible, même si elle savait qu'elle n'avait pas la moindre chance de s'en sortir face à une garce avocate et sans pitié ! Mais elle réussit, malgré tout, à la toucher, évoquant de manière ironique, sa "sympathique" famille. La famille, c'était sans doute le point faible de la bécasse blonde, ce n'était pas dur à deviner, étant donné qu'elle était en train d'écharper notre jolie brune uniquement parce qu'elle fréquentait son frère ! Lexie fit semblant de ne pas reconnaître l'ironie, avant d'en faire trois tonnes sur son "émotion". « J'aimerais beaucoup connaître le top 5... Agressive ? Intolérante ? Cynique ? Cruelle ou peut-être égocentrique ? » Oui, là, elle ne parlait plus du tout de la famille, mais bien de Lexie, c'était les adjectifs qui lui venaient à l'esprit en la regardant, là, tout de suite.

Le pire ? C'était loin d'être terminé apparemment... Voilà qu'elle lui envoyait en pleine tronche sa "promotion canapé" ! S'il y avait bien une chose qu'elle ne voulait pas entendre c'était ça et le visage de la belle vira au rouge, et l'envie de lui balancer un truc dans la tronche, n'était pas de trop... Voulait-elle rentrer dans ce débat ? Pas sûr... De toute façon, elle pourrait lui dire que c'est faux, pensez-vous qu'elle allait la croire ? Bien sûr que non. De plus, visiblement, c'était un jeu pour la grande blonde qui lui disait qu'elle s'attendait à mieux de sa part, Cassandra n'était vraiment pas faite pour ce genre de "battle", d'ailleurs, elle n'avait pas la moindre envie de lui donner satisfaction en entrant dans son jeu ! « Je comprends mieux... Ton plaisir sadique c'est d'humilier les copines de Lucas, histoire qu'elles foutent le camps, sans penser une seconde au bonheur de ton frère ! Il n'y a pas à dire, tu mérites vraiment le prix de la soeur de l'année, non sans toi, je ne sais pas ce qu'il ferait. » Cela dit, ce n'est pas comme ça, qu'elle, elle allait fuir, il faudrait trouver autre chose Cruella ! Elle était bien avec Lucas et elle n'avait aucune intention de se tirer parce que son adorable soeur lui foutait la pression... Et si ça devenait vraiment sérieux entre eux, les réunions de familles seraient sympathiques et animées ! Au moins, on n'allait pas s'ennuyer !

Enfin visiblement, le combat de catch c'était pour maintenant, bien que Cassandra ait tenté, vainement, de virer Lexie, lui disant bien que Lucas n'était pas là, donc qu'elle pourrait repasser plus tard, cette dernière n'avait aucune intention de partir, pire, elle lui disait bien que c'était à elle de s'en aller. Et puis quoi encore ? De toute façon, s'il y avait une chose dont elle était certaine, c'était que Lucas, une fois rentré, lui dirait de s'en aller ! Ce n'est pas Cassy qu'il allait virer alors qu'il l'avait invité ! Cela dit, Lexie n'en était pas certaine du tout, d'ailleurs, pire, elle pensait vraiment que Lucas la choisirait elle. Bon, si on demande au beau brun de choisir entre sa soeur et sa "un peu plus que stagiaire", évidemment qu'il ferait le choix de son sang ! C'est comme si on lui demandait de choisir entre Lucas et un de ses frères, c'est normal, mais ce soir en particulier, elle était sûre qu'il dirait à sa soeur de partir et qu'il parlerait de ça plus tard... Et puis, il ne faut pas croire, Cassandra aussi pouvait être une très bonne comédienne, nous verrons bien quand le jeune homme arrivera. Pour le coup, les deux jeunes femmes étaient aussi sûres l'une que l'autre, il y aurait forcément une déçue et elle espérait que ce soit la soeur et pas la copine ! Quand elle proposa de l'appeler, la belle essaya de paraître détendue et sûre d'elle, alors qu'au fond, ce n'était pas le cas du tout... « Pas besoin de l'appeler, il devait simplement faire un saut au bureau, il sera là bientôt. En attendant, on peut prendre un verre... Tu bois quoi ? Du sang ? Du poison ? Du venin de serpent ? Désolé, je ne sais pas vraiment ce que boivent les sorcières. » Elle termina en roulant des yeux... Elle avait l'impression de ne faire que ça, depuis le début de cette passionnante conversation.
made by LUMOS MAXIMA

_________________

    Nobody sees, nobody knows

    Nous nous cachons, nous ne pouvons pas nous dévoiler. C'est comme ça, c'est ainsi, loin des autres, proches l'un de l'autre. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 29
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Mer 25 Mar - 14:50

For the lies that I take, I'm going to hell!

« J'aimerais beaucoup connaître le top 5... Agressive ? Intolérante ? Cynique ? Cruelle ou peut-être égocentrique ?  » Là on entre beaucoup plus dans le réel ! C’est à ce moment-là qu’elle était sensée s’énerver et prendre tellement à cœur ce que la jeune femme lui disait ? Ah mais pour le prendre à cœur il faudrait déjà en avoir un… Elle ne rentrait pas dans cette catégorie ! Clairement cela était tourné vers sa personne et nul besoin d’être « égocentrique » pour le sentir. Elle prit une mine faussement outrée, la main sur la poitrine avant de reprendre son air impassible « Cynique, cruelle, égocentrique je prends… Par contre agressive ? Je n’ai même pas encore lancé les hostilités… Non j’attendais à entendre ça d’ici… » Elle regarda sa montre « Au moins dix bonnes minutes… Et finissons par intolérante… A ta présence ? Je peux te l’accorder celui-là ! » Elle esquissa un nouveau sourire. C’était toujours plus agréable d’entendre cela que le traditionnel c’est une personne adorable au fond… Au fond de quoi exactement ? Pourquoi toujours vouloir voir le bien en chacun des êtres humains ? Certaines personnes n’avaient rien à sauver et ne cachaient rien derrière leurs méchancetés… Elle faisait partie de cette catégorie-là ! Bon c’était différent avec sa famille, mais il s’agissait de la famille, cela ne comptait pas ne ligne de compte ! En tout cas elle adorait ce magnifique portrait qu’on venait de dresser d’elle parce que c’est exactement la personne qu’elle était au quotidien et cela la préservait de bon nombre d’emmerdes… Mais comme quoi pas toujours…

Elle le savait bien qu’elle était bien trop gentille avec Lucas ! Résidait là son bien moindre défaut… Son sourire s’agrandit en voyant son interlocutrice virer au rouge vif. Missile en approche capitaine ! Toutes les particules de son corps n’attendait que la perte de contrôle c’est tout ce qu’elle demandait, était-ce une chose impensable ? Aidée par son éternelle amabilité cela tenait du probable… Elle n’était pas médium et n’allait pas prévoir quand elle aurait franchi la ligne jaune, mais elle avait hâte de tester cette limite… Non elle s’en donnait à cœur joie de la tester plutôt. « Je comprends mieux... Ton plaisir sadique c'est d'humilier les copines de Lucas, histoire qu'elles foutent le camps, sans penser une seconde au bonheur de ton frère ! Il n'y a pas à dire, tu mérites vraiment le prix de la sœur de l'année, non sans toi, je ne sais pas ce qu'il ferait. » Toujours avec le sourire elle s’inclina comme si on venait de l’applaudir pour une performance théâtrale. « Il est encore temps de changer ton top 5 et d’y glisser sadique dedans ! » Le self-control était la clef de tout ! « Par contre je voudrais savoir… Tu parles du bonheur de MON frère mais… Tu es qui exactement pour savoir ce dont il a besoin ? Ah oui tu n’es personne c’est vrai donc… Pourquoi autant d’implication ? » Vous voyez une scène où on prenait un couteau et on l’enfonçait lentement dans la chair d’une autre personne ? Eh bah Lexie elle, elle le tournait et retournait dans la plaie encore un peu plus. Non mais bordel c’était son frère à la fin, on ne pouvait pas arrêter une seconde de lui tourner autour ? Elle était toujours obligée de faire le ménage après.

Certes elle s’était appropriée le rôle sans son constamment mais c’était pour son bien… Du moins c’était une excuse toute trouvée pour l’éviter de voir faire la pire chose au monde… Accepter ! Rien d’y penser elle avait une irrépréhensible nausée ! « Aussi étrange que cela soit nous sommes d’accord sur une chose… Qu’est-ce qu’il ferait sans moi ! » Il aurait eu beaucoup plus de petites amies c’est sûr ! Personne n’était assez bien pour lui… Mais de toute façon c’était quoi cette lubie de l’engagement ? Il était jeune qu’il s’amuse un peu ! Elle allait le mener du côté obscur de la force… Non peut-être pas… Mais simplement pour Lily, parce que comme environnement stable il y avait mieux pour une enfant, aussi indépendante et intelligente soit-elle… Tout seul, qu’il reste tout seul ! « Pas besoin de l'appeler, il devait simplement faire un saut au bureau, il sera là bientôt. » Elle était encore plus naïve qu’elle l’aurait pensé ! La dernière fois que Lucas avait dû faire un saut que Lexie jugeait de subreptice, elle avait du récupérer Lily à l’école, elle avait eu le temps de la faire manger, de la mettre au lit et de lui vider un pot de glace devant sa télévision avant qu’il ne revienne ! Ce n’était jamais court ! « En attendant, on peut prendre un verre... Tu bois quoi ? Du sang ? Du poison ? Du venin de serpent ? Désolé, je ne sais pas vraiment ce que boivent les sorcières. » Sorcières ? C’est tout ce à quoi elle avait droit ? Quelle déception ! Elle s’était donnée du mal pourtant… Non pas vraiment tout était sorti si naturellement que cela était presque une routine.

« Je me contente de prendre le sang à même la carotide des personnes de la gente féminine mettant les pieds dans cette maison et ensuite je me fais un excellent repas avec un bon steak de leurs muscles et les os ravissent mon chien ! » Arrêter de relire la saga Hannibal Lecteur… ASAP ! « Il t’a dit que la mère de Lily était partie je suis sûre… » Elle afficha un sourire tout sauf chaleureux. Elle devait définitivement faire du théâtre ! « J’espère pour toi qu’il, comment tu as dit déjà ? Ah oui… Qu’il sera là bientôt… » Il ne manquait plus que la musique bien angoissante et on était dans un film d'épouvante.


© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl
avatar
Aphrodite ♦ fondatrice

▐ AGE : 30
▐ PAROLES : 1695
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en journalisme, stagiaire chez un patron bien trop beau pour rester concentrée !
▐ POINTS : 1456
▐ CREDITS : Liloo_59 & tumblr
MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Dim 29 Mar - 18:25
Cassy & Lexie

for the lies that i take, i'm going to hell!

Au moins, elle reconnaissait ses "qualités", pire, elle en était fière apparemment ! Non, mais est-ce que quelque chose touchait cette femme ? Bon, Cassy se doutait bien qu'en étant avocat, on doit être blindé, surtout pour défendre les pires psychopathes, mais quand même... N'avait-elle, réellement, aucun cœur ? Apparemment non, étant donné qu'elle était "in love" de son frère jumeau et de sa nièce, c'est bien que Cruella pouvait avoir des sentiments ? Le pire ? Elle disait "je n'ai même pas lancé les hostilités" comme si ce petit échange amical, ou pas, avec Cassandra n'était qu'un avant-goût, une sorte d'apéritif avant de l'avaler tout cru ! Elle avait bien l'impression d'être le petit chaperon rouge qui allait se faire bouffer tout cru par le loup et rejoindre sa mère-grand dans le ventre de celui-ci ! Cassandra la fixa un instant, impassible, alors que Lexie ajoutait "intolérante" à sa longue liste de qualités. C'est vrai que ça, elle aurait pu aussi le dire, visiblement, la tolérance et elle, ça faisait deux, sinon elle ne serait pas aussi agressive avec sa tendre "belle-sœur". « Si, en plus, tu es fière et consciente d'être aussi... Comment dire, immorale et antipathique, que puis-je ajouter ? » Non, franchement, là, il n'y avait rien à dire de plus... Cela dit, la brunette ajouta très vite : « Mais si ma présence te dérange autant, la porte est derrière toi. » Bon, elle avait déjà dit qu'elle restait, mais au cas où elle en est vraiment marre et qu'elle ait fini de s'amuser avec son nouveau souffre douleur, elle pourrait peut-être partir... Ben quoi ? L'espoir fait vivre comme on dit !

Cela dit, même si Cassandra était consciente de ne pas lui arriver à la cheville niveau méchanceté, elle ne comptait pas non plus se mettre à plat ventre pour combler mademoiselle, et surtout pas quand il s'agissait de Lucas ! La belle était presque folle de rage de voir à quel point cette conne jubilait de l'humilier et de tenter de la faire partir, sans même penser une seconde que ça pourrait blesser son frère ! Sans compter qu'elle ne devait pas être la première à subir l'inquisition selon Lexie Davenport. Cassy tenta de lui faire comprendre qu'elle pouvait faire du mal à son frère et gâcher son bonheur, mais visiblement, c'était comme le reste, elle n'en avait rien à foutre ! Au contraire... Elle s'inclina avec un sourire sadique en disant qu'il fallait ajouter "sadique" à sa description. L'avantage avec Cruella c'est qu'on ne pouvait pas s'ennuyer ! Puis, elle enfonça un peu plus le couteau dans la plaie en disant à la jeune stagiaire qu'elle n'était personne pour Lucas, donc qu'elle ne savait pas du tout ce dont il avait besoin. Pour la première fois depuis l'entrée fracassante de la grande blonde, elle avait envie de fondre en larmes, mais elle savait aussi être bonne comédienne et cacher ce qu'elle pouvait ressentir. Mine de rien, en se prenant tout ça dans la tronche, elle se rendait compte à quel point elle tenait à Lucas, finalement, cette petite discussion houleuse pourrait bien lui ouvrir les yeux sur ses sentiments. Elle tenta de garder son sang froid et surtout, de rester le plus impassible pour répondre : « Ce qui te fait flipper c'est qu'il puisse s'attacher à une femme et il n'aurait plus besoin de toi, tu passerais au second plan ! Le jour où il a une vraie relation, avec moi ou avec une autre, bye bye Cruella et ça te fous la trouille parce que tu retrouverais nez à nez avec ta solitude. » Une fille aussi aigri ne pouvait pas avoir de vrais amis, ni de relation amoureuse, qui la supporterait franchement ?

Finalement, elle proposa d'appeler Lucas, histoire qu'il fasse un choix entre les deux. Peut-être qu'elle était sûre d'elle, mais Cassy aussi ! Il ne l'avait pas fait venir ici pour la virer parce que sa psychopathe de sœur était venue foutre la merde. Après, si elle se trompe et qu'il lui dit de partir, il pouvait faire une croix sur elle, mais il aurait toujours sa jumelle... La famille, c'est le plus important non ? Sauf qu'à la moindre envie sexuelle, il ne va pas se tourner vers sa sœur ! Il ira voir les putes, au moins, là, il n'aura plus le souci de se préoccuper des réactions de sa malade de sœur. Bref, de toute façon, à quoi ça servait de l'appeler et surtout de le déranger ? Il avait simplement un saut à faire un travail. Bon, s'il savait que Lexie était là, en train de traumatiser sa copine, il ferait sans doute demi-tour immédiatement. En l'attentant, elle proposa à Lexie de boire un verre, lui proposant du sang ou du poison... Et la réponse de la blondinette la perturba un peu plus. Mais cette fille était folle ou quoi ?!!! Voilà qu'elle voulait lui sucer le sang comme un vampire et franchement, elle faisait flipper ! « Quelqu'un t'as déjà dit à quel point tu étais cinglée ?!!! » Bon, c'était sorti tout seul cette fois, c'était une phrase qui venait du cœur, je vous le dis ! « On ne parle pas de la mère de Lily. Mais maintenant que je te connais je peux comprendre sa fuite... » Elle fit le signe des guillemets avec ses doigts sur le mot "connais", car évidemment, elle ne la connaissait en rien, elle ne voulait pas la connaitre d'ailleurs ! Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle était folle à lier cette nana. Elle attrapa son téléphone et appela Lucas : « Bébé, c'est moi... Y a ta cinglée de sœur qui est là et qui en veut à ma vie apparemment, si tu pouvais revenir s'il te plait... » Puis elle raccrocha en disant : « Il arrive. » Elle avait exprès dit "bébé" pour la faire enrager, et qui sait, les mots doux la rendait peut-être malade ? C'est bien connu que les sorcières n'aiment pas la niaiserie.
made by LUMOS MAXIMA

_________________

    Nobody sees, nobody knows

    Nous nous cachons, nous ne pouvons pas nous dévoiler. C'est comme ça, c'est ainsi, loin des autres, proches l'un de l'autre. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 29
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    Lun 18 Mai - 21:49

For the lies that I take, I'm going to hell!

« Si, en plus, tu es fière et consciente d'être aussi... Comment dire, immorale et antipathique, que puis-je ajouter ?  Mais si ma présence te dérange autant, la porte est derrière toi. » Elle pencha la tête sur le côté tel le prédateur attendant justement ce fameux faux pas pour s’approcher un peu plus « Tu ne peux absolument rien ajouter, la sortie t’es donc tout naturellement indiquée ! » Du pain béni, elle venait tout simplement par cette remarque de lui donner la possibilité de lui faire sentir son indésirabilité à l’intérieur de ses murs « Je ne dirais pas qu’elle me dérange, parce qu’il faudrait que j’ai un tant soit peu de considération pour toi… Ce qui n’est pas le cas ! » Finit-elle avec un léger haussement d’épaule ainsi qu’un sourire en coin. Il est vrai qu’elle rêvait à ce moment de lui foutre son pied au cul et la pousser sans ménagement dehors, mais après cela laisserait des traces tout ça… Non elle allait bien finir par partir d’elle-même… Ou alors à esquisser un geste envers elle qui lui déclencherait à ce moment-là le feu vert pour une réponse physique qu’elle était sûre de gagner… Elle préférait la première idée, elle venait tout juste de se faire refaire les ongles, elle ne tenait pas à les abîmer et surtout pour ça ! « Ce qui te fait flipper c'est qu'il puisse s'attacher à une femme et il n'aurait plus besoin de toi, tu passerais au second plan ! Le jour où il a une vraie relation, avec moi ou avec une autre, bye bye Cruella et ça te fous la trouille parce que tu retrouverais nez à nez avec ta solitude. » Cruella ?! Cool comme premier surnom ! Sa réaction primaire fut bien sûr d’éclater de rire ! Quoi ? Personne n’aurait cette réaction ? Mais c’était super amusant quand même !

Le Cruella avait été sans aucun doute l’élément déclencheur… Elle s’essuya une larme factice sur le coin de l’œil « Merci pour cette brillante analyse Docteur Jung, et je prends en complète considération ton intérêt pour moi, mais… Soyons réaliste, tu sais très bien que ça n’a absolument rien à voir avec ça… Regardes-toi ! Tu es loin d’être celle qu’il lui faut et qui le rendra heureux et au fond de toi tu le sais pertinemment que cette relation est vouée à l’échec. Et le reconnaître… C’est ça qui te fout la trouille donc tu projettes toute ton inquiétude sur moi… Déplacement tellement classique… » Elle s’arrêta un instant comme si elle venait d’avoir une révélation « En fait quelque part je te rends service là ! » Oui totalement du genre de Lexie de se rendre utile… Rien que pour débarrasser une table c’était à la limite des négociations dignes des accords de paix ! C’est dans ces moments-là qu’elle voyait à quel point elle était une excellente avocate, simplement dans le fait qu’elle arrivait à retourner les arguments des autres contre eux, ils creusaient leurs propres tombes c’était le jeu le plus amusant au monde ! Si on faisait abstraction de toute morale bien évidement ce qui était parfaitement son cas, comme le lui soulignait souvent son frère d’ailleurs, avec le fait qu’elle défendait des personnes qui mériteraient de paye pour leurs crimes mais qui avec leurs statuts arrivaient à s’en sortir. Mais qui pouvait-elle ? Elle n’était pas Blanche-Neige, il fallait bien payer ses factures et ce n’était pas en faisant preuve de compassion qu’elle allait y arriver ! Mais cela ne l’empêchait pas de dormir… C’est grave docteur ?

« Quelqu'un t'as déjà dit à quel point tu étais cinglée ?!!! » Tous les gens qui la connaissent ! « QUOI ?! Pourtant j’ai à cœur de prendre chacune de mes pilules aux horaires prescrites ! » Si c’était un film d’horreur cela serait à ce moment précis que quelqu’un en viendrait à mourir ! Ce n’était pas nouveau qu’elle n’était pas moralement normale et surtout avait une conception de la sociabilité biaisé par rapport aux conventions sociales, mais cela lui avait toujours plu d’être en dehors de ces sentiers tracés et cela l’avait toujours servi en plus ! Bien sûr que son « quoi » avait été exagéré, pour le besoin un peu théâtrale de la scène. « On ne parle pas de la mère de Lily. Mais maintenant que je te connais je peux comprendre sa fuite... » « Ah non je ne peux m’attribuer les victoires des autres, bien que j’aurais aimé  m’en attribuer les mérites… J’ai été beaucoup trop gentille avec elle, erreur de débutante ! » Elle en était en partie responsable c’était une évidence mais ce n’était pas de son fait si elle avait décidé d’abandonner homme et enfant ! Et après c’est elle que l’on traitait de monstre ? « Bébé, c'est moi... Y a ta cinglée de sœur qui est là et qui en veut à ma vie apparemment, si tu pouvais revenir s'il te plait... Il arrive. » Ne pas s’énerver, ne pas s’énerver, ne pas lui trancher la gorge avec un coupe ongle Tactique de vengeance primaire destinant à affubler son frère d’un surnom bien trop affectif rien que pour jauger sa réaction… Elle le faisait elle était en primaire, c’était tellement démodé… Même si cela marchait quand il s’agissait de son frère… « Tu fais exprès de l’infantiliser pour asseoir une espèce de supériorité ? Ou c’est simplement pour tenter de te donner un peu de contenance ? » Rationaliser la clef du calme intérieur !

Quoi de mieux que de parler un peu sémantique « Et le déranger au travail pour l’appeler à ta rescousse ? Cela prouve ton besoin maladif d’une autorité masculine… Un manque affectif dû à un père absent ? Ou au contraire un besoin de protection à cause d’un père trop présent sur toi ? » Deuxième enclenché, il ne lui restait pas beaucoup de temps avant que Monsieur son frère ne ramène ses fesses et bien sûr la fasse un tout peu culpabiliser de toutes ces gentillesses. Il était donc de revêtir le costume de guerrière et entrer dans l’arène…

© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »    
Revenir en haut Aller en bas

Cassy & Lexie ❖ « For the lines that I take, I'm going to hell! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Tentative d'attentat A330-300 DELTA Airlines
» House of Hell • Ouverture 4/11/16 • Paranormal/surnaturel/sorcellerie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Family 2.0 :: los angeles
la ville des anges ouvre ses portes
 :: Pacific Palisades :: Résidences
-