AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Davenport Twins - Give me a favor...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 1612
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Journaliste sportif
▐ POINTS : 1340
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Davenport Twins - Give me a favor...   Ven 27 Fév - 2:04
Au fur et à mesure de la journée, Lucas pensa à quelque chose. En effet, il n’avait pas passé une soirée avec Cassandra tranquillement depuis bien longtemps. En fait depuis leur weekend de boulot à New York il y a de cela un mois. Enfin bref, il savait que ce soir le boulot serait vite fini, et il se disait qu’il allait pouvoir un peu profiter de sa soirée pour une fois. Néanmoins pour ça, il avait besoin d’une baby-sitter pour son adorable petite Lily. Bah oui, à son âge elle ne va pas se garder toute seule un vendredi soir. Et une personne arriva directement en tête de Lucas. Oui son adorable jumelle Lexie ! Surtout que la gamine adorait passer du temps avec sa tatie Lexie. En l’absence de sa mère, c’est Lexie qui lui montrait et faisait avec elle les trucs de fille. Une vraie petite princesse cette famine quand elle était avec Lexie d’ailleurs. Et le jeune homme avait une confiance aveugle en sa sœur. Même si elle n’était pas la plus responsable de la famille, au moins quand il lui confiait sa fille, elle était irréprochable. Enfin sauf lorsqu’elle lui apprenait deux trois conneries juste pour emmerder son père. Et le pire c’est que Lexie en était fière ! Bref, il dégaina donc son portable et envoya un texto à sa sœur : « Hello sister chérie. Quoi moi avoir un truc à te demander ? Même pas vraiiiiiiiiiii. Enfin bref, je sais que tu pourras pas refuser après le déjeuner, disons vers 13h un pti Starbucks à ton frère. C’est un oui ? Cool ! Je me remets à mon article et je te dis à tout à l’heure. Biz’ » Ouais, Lucas lui laissait pas vraiment le choix, mais au moins il ne lui ferait pas annuler un déjeuner, il lui proposait de se retrouver après. Et puis bon, ça leur arrivait assez souvent de se retrouver pour un petit chocolat chaud viennois signature caramel, la boisson préférée des Davenport !

Enfin Lucas se remit doucement au travail avec l’aide de Cassandra, jusqu’à ce qu’il voit l’heure. Et merde déjà une heure moins le quart, et il n’avait toujours pas déjeuné… Bon bah tant pis, de toute façon Lexie ne savait pas être à l’heure, alors autant arriver un peu en retard, elle ne sera sûrement encore pas là de toute façon. Il s’arrêta donc dans un fast-food pour engloutir un bon petit menu avant de se mettre en marche pour le Starbucks où il devait retrouver Lexie. Heureusement, que ce n’était qu’à quelques minutes de marche. En arrivant sur place, il jeta un coup d’œil à sa montre : 13h13. Bon bah ça va, il n’était pas autant à la bourre que ça. En entrant, il jeta quand même un coup d’œil aux tables, et oh mon Dieu miracle !!! Lexie était déjà là à l’attendre, et avec deux boissons, si ce n’est pas mignon… Au moins pour une fois elle aurait une raison de râler. Il arriva sourire aux lèvres et regarda sa montre pour se moquer un peu : « Wahou, attends, me dis pas que t’étais déjà là à 13h ? Je pensais arriver avant toi, et bah non ! Je suis impressionné pour une fois » Il s’installa face à elle et mit les mains sur la boisson : « Enfin je me moque mais merci pour le chocolat chaud, ça évitera de me brûler s’il a eu le temps de refroidir déjà un peu. Mais plus sérieusement désolé de t’avoir faite attendre, j’ai du terminer un truc au bureau avant de venir » Oui, pas de salut, comment tu vas ou quoi. C’était le genre de baratin inutile entre eux. Surtout qu’ils se connaissaient par cœur, et qu’un regard suffisait à voir si quelque chose clochait chez l’autre. Le ressenti aussi… C’est sûrement ça le don et l’avantage d’avoir passé neuf mois ensemble dans un bidon, ça crée une sorte de connexion naturelle entre les deux…

_________________



    Where you from? You might be the one who’s running things Well you could ring anybody's bell to get what you want. You see it’s easy to ignore trouble When you’re living in your bubble ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Ven 27 Fév - 11:56

Give me a favor...

Metro, boulot, dodo… Repeat again ! Une rengaine qu’elle appliquait à lettre, non par choix mais par obligation. Du moins sans compter les quelques à-côtés de ces soirées hautes en couleurs et substances illicite, il fallait bien décompresser de sa journée non ? Certes il s’agissait d’une excuse toute trouvée pour justifier ses escapades nocturnes et qui comblait au plus haut point sa conscience en demi-présence depuis des années. Soupirant devant la pile de dossier s’accumulant devant son bureau elle s’était mise à espérer de pouvoir se servir un bon verre de vodka histoire d’accentuer sa capacité de travail… Ou du moins à se convaincre que cela pourrait avoir un effet ! Ou pour se donner du courage ? Oui c’était bien comme excuse ça aussi ! Si elle n’était pas si consciencieuse dans son travail elle l’aurait probablement fait, mais recevoir des clients en ayant une haleine transpirant l’alcool… Non ! Très mauvais pour la crédibilité et les contrats. Attrapant le premier dossier de la pile elle commença à faire son office entrecoupé de différents coups de téléphone et irruption de son superviseur dans son bureau. Qu’est-ce qu’elle pouvait le détester lui aussi… Il avait cette manie de lui parler comme si elle était une gamine de trois ans demandant pourquoi les oiseaux volent ! Elle était diplômée, major de promo et faisait excellemment bien son travail, alors pourquoi continuer à venir la voir comme si elle était une nouvelle recrue apprenant le travail ? Un jour elle allait finir par lui envoyer son agrafeuse dans la tronche !

Sans compter des regards lascifs qu’il lui laissait à chaque fois qu’elle franchisait le seuil du bureau. Il n’avait jamais vu une femme en tailleur et Louboutin ou quoi ? Rien que d’y penser un frisson d’horreur lui parcouru l’échine. Ne pas penser à ce con ! Manquerait plus qu’il lui demande de lui apporter un café ! Quoique… Elle pourrait avoir une excuse pour el lui renverser dessus volontairement… Cela satisferait à n’en pas douter son esprit sadique ! Ses différents plans furent interrompu par la sonnerie de son téléphone lui indiquant un nouveau message Ah de Lucas !, son visage s’éclaira d’un sourire. « Hello sister chérie. Quoi moi avoir un truc à te demander ? Même pas vraiiiiiiiiiii. Enfin bref, je sais que tu pourras pas refuser après le déjeuner, disons vers 13h un pti Starbucks à ton frère. C’est un oui ? Cool ! Je me remets à mon article et je te dis à tout à l’heure. Biz’ » Secouant légèrement la tête elle lui répondit « Mais c’est que ça sonnerait presque comme un ordre ! Les responsabilités vous montent à la tête Davenport, je me ferais donc un plaisir de vous faire dégonfler tout ça autour d’un Starbuck :p ». S’étirant sur sa chaise elle se demanda ce qu’il allait bien pouvoir lui demander, pour une fois que c’était dans ce sens-là et non dans l’autre… Oui elle demandait beaucoup, BEAUCOUP, de faveur à son frère, le lourd pris à payer de la gémellité ! Enfin au moins elle pouvait compter sur lui ce n’était pas comme Tyler qui les avait plus qu’abandonner depuis un certain temps !

Cette triste pensée la fit d’abord grimacé avant que la rancune et la colère ne prenne le dessus en disant qu’il aille bien se faire mettre ce qui combla au plus haut point son esprit intérieur. Après un repas sur le pouce rythmé par une salade et un sandwich elle se rendit au Starbuck et put constater que pour une fois de un elle était à l’heure, enfin presque il était 13h06, mais elle était la première ! Miracle ! Commandant puis prenant leurs boissons favorites et deux muffins elle s’installa à une table et continua quelque rapport sur son ordinateur portable en attendant l’arrivée de Lucas. « Wahou, attends, me dis pas que t’étais déjà là à 13h ? Je pensais arriver avant toi, et bah non ! Je suis impressionné pour une fois » Levant le nez de son ordinateur par-dessus ses lunettes elle esquissa un sourire à son frère avant d’attraper un morceau de muffin et de le lui lancer dessus « Homme de peu de foi ! ». Pendant qu’il s’installa, elle rangea son ordinateur dans son sac et disposa ses lunettes sur ses cheveux « Enfin je me moque mais merci pour le chocolat chaud, ça évitera de me brûler s’il a eu le temps de refroidir déjà un peu. Mais plus sérieusement désolé de t’avoir faite attendre, j’ai du terminer un truc au bureau avant de venir » « Pour une fois que c’est moi qui t’attend, je te passe cette vilenie cher frère ! » Elle esquissa un fin sourire prenant une gorgé de sa boisson « Alors tu voulais me demander quoi ?... Quoi ? Me regarde pas comme ça, je te demanderais ta journée etc après, là ma curiosité étant piquée au vif, je veux savoir ce que je peux faire pour toi ! » Elle s’arrêta un instant prenant son air le plus sérieux possible « Me dit pas que t’as foutu une ado en cloque… Quoi ? Ça serait pas la première fois, tu ne peux m’empêcher de le soupçonner ! ». Elle était parfaitement… Invivable oui !

© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 1612
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Journaliste sportif
▐ POINTS : 1340
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Lun 2 Mar - 1:34
Toujours un plaisir de passer du temps avec Lexie, enfin presque. Y a des moments elle pouvait être très chiantes, notamment lorsqu’elle buvait un peu trop, Lucas avait du mal avec la Lexie bourrée. Mais bon ce n’était ni le weekend, ni le soir, donc en pleine journée un jour de boulot, il savait déjà qu’elle serait radieuse et souriante, et chiante ! Ah oui parce que de toute façon c’était plus fort qu’elle, elle était perpétuellement obligée d’emmerder son frère jumeau. Cela dit c’était de bonne guerre donc bon. Depuis leur naissance ces deux-là se cherchaient à chaque fois, c’était donc monnaie courante. Ou alors c’est qu’un truc cloche s’ils ne se chamaillent pas nos deux jeunes. Enfin lorsqu’il lui avait envoyé un texto pour lui fixer un rendez-vous, la jeune avocate lui avait répondu assez rapidement, et elle semblait assez enjouée, et taquine à la fois dans son message. Ça promettait de belles joutes verbales entre deux gorgées de Starbucks ça ! Malheureusement pour lui, Lucas arriva en retard sur le lieu de rendez-vous, et manque de bol, Lexie l’attendait déjà. Oui oui, il ne rêvait pas ! Sa sœur était là avant lui, une première, ou plutôt une belle rareté, au point qu’il se moqua d’elle avant même de la saluer ou de s’installer. C’était si tentant, et si facile il faut dire de la charrier sur sa ponctualité. Il la sortait de son ordinateur, et assez rapidement, il comprit pourquoi elle lui offrait un joli sourire. Non pas qu’elle appréciait sa plaisanterie, mais elle lui préparait une connerie ! En l’occurrence, elle arracha un bout de son muffin avant de le lui jeter dessus et le traitant d’homme de peu de foi. Et c’est en riant que Lucas s’indigna : « Jouer avec la nourriture, en plus de si bons muffins ! Tu vas brûler en enfer toi ! Quoi que ça ne sera pas que pour ça… » Plaisanta-t-il avant de reprendre : «  Enfin tu vas pas me faire croire que tu étais là pile à l’heure ? J’aurais du mal à te croire, sauf si t’as déjeuné ici en fait… » Ouais, Lucas était tout aussi chiant qu’elle, mais elle le savait très bien depuis le temps ! Enfin le beau brun s’excusa quand même de son retard tout en la remerciant pour la boisson chaude et le muffin qui l’attendaient déjà. Et Lexie lui pardonna, pour une fois que c’était pas l’inverse… « Merci très chère, cela dit ce n’est que juste retour des choses après toutes les fois où ce fut l’inverse… » dit-il d’un sourire moqueur avant d’avaler un peu de sa boisson….

Néanmoins, elle ne lui laissa pas beaucoup de temps avant d’entrer dans le vif du sujet, et demandant cash ce qu’il avait à lui demander.  Oui oui les banalités elle s’en foutait… D’ailleurs elle le vit à son regard puisqu’elle enchaîna en disant qu’ils parleraient de sa journée plus tard, là elle était trop curieuse pour attendre de savoir ce que son adorable frère avait à lui demander. Il répondit donc : « Et bah tu perds pas le Nord toi… Droit au but pour pas changer, du Lexie dans le texte… » Et alors qu’il s’apprêtait à lui demander sa faveur, la demoiselle prit un air sérieux, limite dramatique, lui demandant s’il avait mis enceinte une adolescente. Non mais elle était sérieuse là ? Surtout qu’elle rajoutait que ce ne serait pas la première fois que ça arriverait. Il souffla pour lui répondre, et lui faire comprendre qu’elle pouvait être lourde : « Non mais t’es sérieuse toi ? Une adolescente ? Je fais pas dans le détournement de mineur tu sais… Même si je suis sûr que tu adorerais une affaire du genre  à défendre ! Et sinon je te rappelles qu’on avait le même âge la mère de Lily et moi quand elle est née, mais merci de penser ça de moi » Vexé ? Non juste faussement pour faire chier sa sœur. Il but une nouvelle gorgée et reprit : « Bon t’as fini tes conneries ? Ou tu veux pas savoir pourquoi je t’ai fait venir ici, ou ordonné plutôt comme le suggérait ton texto… » Il entortilla ses doigts, et se lança avec hésitation, sachant très bien qu’il ne suffirait pas de demander pour qu’elle dise oui… « Bon en fait ce soir j’aurais voulu avoir une petite soirée, et donc… Enfin bref, je ne vais pas tourner autour du pot, est-ce que tu serais disponible pour garder Lily chez toi cette nuit ? Tu sais à quel point elle aime passer du temps avec toi, et j’ai confiance en toi ! Je sais que je m’y prends un peu à la dernière minute mais voilà… Enfin bref, est-ce que tu peux la garder jusque demain midi ? Voilà ce que j’avais à te demander » Il aurait bien ajouté ma jumelle adorée, mais ça aurait fait trop lèche-bottes…

_________________



    Where you from? You might be the one who’s running things Well you could ring anybody's bell to get what you want. You see it’s easy to ignore trouble When you’re living in your bubble ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Mar 3 Mar - 0:33

Give me a favor...

« Jouer avec la nourriture, en plus de si bons muffins ! Tu vas brûler en enfer toi ! Quoi que ça ne sera pas que pour ça… » Comme réponse parfaitement et complètement mature, elle se contenta de lui tirer la langue, comme l’aurait fait une enfant de quatre ans. Enfin ce n’était nullement choquant, lorsque l’on connaissait les deux Davenport, autant ils pouvaient avoir des conversations des plus sérieuses sur de réels problèmes, bien que cela était rare, autant on aurait pu les comparer à des gamins jouant au bac à sable ! Mais qu’est-ce que cela pouvait faire ? Lexie n’en avait strictement rien à cirer de ce que l’environnement pouvait bien en penser, et puis avoir ce ton léger, cet humour puéril vous donné l’espace de ces quelques minutes une sensation totale de plénitude et de liberté. Un peu comme si la régression à l’enfance vous enlevez les fardeaux de vos problèmes, de vos incertitudes et votre questionnement quotidien. « Enfin tu vas pas me faire croire que tu étais là pile à l’heure ? J’aurais du mal à te croire, sauf si t’as déjeuné ici en fait… » Croisant les bras sur sa poitrine, elle rit un air faussement outrée « Quoi ? Bien sûr que j’étais à l’heure MOI ! Tu m’as demandé de rappliquer à 13 heures, j’étais donc là à 13 heures… Et six minutes ! Arrête avec ce regard j’ai l’impression que tu vois dans ma tête c’est déstabilisant ! » Comme s’il en avait besoin . Ce n’était pas comme si elle était un modèle de ponctualité, mas comme elle le disait si bien il faut savoir se faire désirer et parce qu’elle était une telle tête en l’air qu’elle oubliait toujours quelque chose ou se plantait simplement d’horaire !

Et puis tout simplement ils étaient jumeaux ! Ils n’avaient jamais besoin de se parler pour se comprendre, besoin de se voir pour ressentir les blessures de l’autre, un lien indéfectible et puissant, très chiant certaines fois ! Elle préférait toujours lorsque ça allait dans le sens de son frère, elle voulait l’aider, mais ne laissait jamais l’inverse se produire… Question d’orgueil mal placé sans doute, et aussi un peu du fait de son éducation. Après tout elle a été élevée avec deux frères, elle a toujours fait en sorte de ne pas montrer ses faiblesses, de ne pas montrer qu’elle ressentait bien plus intensément les choses, ce n’était pas pour laisser paraître son malaise et ses meurtrissures. Le sourire était encore la meilleure arme… « Merci très chère, cela dit ce n’est que juste retour des choses après toutes les fois où ce fut l’inverse… » « Continue et la prochaine fois je crache dedans ! ». Oui elle serait capable de le faire… Ou du moins de bien imiter pour lui faire croire, elle ne sacrifierait jamais un Starbuck à moins que cela soit une question de vie ou de mort ! Il y avait des choses sur cette planète qui ne pouvaient être souillées ! « Et bah tu perds pas le Nord toi… Droit au but pour pas changer, du Lexie dans le texte… » Elle fit virevolter ses cheveux derrière son épaule d’un geste théâtrale, manquant de peu de déloger ses lunettes placés en équilibre sur ceux-ci « Tu sais que je t’aime Lulu, mais contrairement à toi certains ont un vrai travail et n’ont pas toute la journée à bailler corneilles, donc… Je vais toujours à l’essentiel ! » Elle le gratifia d’un immense sourire, s’attendant à la déferlante qui allait suivre.

Ce n’était pas qu’elle considérait le métier de journaliste comme un métier facile mais si en fait ! Enfin elle avait eu plus qu’un déboire avec eux, et énormément de démêlés avec eux de par son travail, laissant de cette profession un jugement assez sombre. Après son frère était bien sûr l’exception confirmant la règle mais elle ne pouvait s’empêcher de le taquiner à ce sujet, de toute façon elle le taquinait toujours sur tout ! « Non mais t’es sérieuse toi ? Une adolescente ? Je fais pas dans le détournement de mineur tu sais… » Lexie se mordit la lèvre pour ne pas éclater de rire « Même si je suis sûr que tu adorerais une affaire du genre  à défendre ! Et sinon je te rappelles qu’on avait le même âge la mère de Lily et moi quand elle est née, mais merci de penser ça de moi  » Elle le regarda penchant légèrement sa tête sur le côté « Pauvre petit Lulu persécuté par sa méchante sœur ! Détends-toi c’est de l’humour, faut arrêter de t’énerver aussi vite pour rien, un jour tu vas nous faire un infarctus ! Et si ça arrive, promis je mettrais sur ta tomber « Je te l’avais bien dit ! » » Elle eut un léger rire amusé par sa propre ânerie qu’elle venait de dire « Bon t’as fini tes conneries ? Ou tu veux pas savoir pourquoi je t’ai fait venir ici, ou ordonné plutôt comme le suggérait ton texto… » « Attend… Non c’est bon ma curiosité a gagné le combat avec mon sens de l’humour ! » Elle mangea un morceau de son muffin arquant un sourcil en sentant la nervosité de son frère. Il allait lui demander d’être le témoin de sa cryogénisation ou quoi ? Quoi ? C’était possible comme hypothèse !

« Bon en fait ce soir j’aurais voulu avoir une petite soirée, et donc… Enfin bref, je ne vais pas tourner autour du pot, est-ce que tu serais disponible pour garder Lily chez toi cette nuit ? Tu sais à quel point elle aime passer du temps avec toi, et j’ai confiance en toi ! Je sais que je m’y prends un peu à la dernière minute mais voilà… Enfin bref, est-ce que tu peux la garder jusque demain midi ? Voilà ce que j’avais à te demander » « Ah c’est que ça ? J’ai cru que t’allais me demander un organe vu ta tête ! » Elle attrapa sa boisson la porta à ses lèvres, mais se ravisa avant qu’elle n’ait touché ses lèvres. « Pourquoi ? Non pas que j’aime pas cette tentative de flatterie, mais ça cache quelque chose cette histoire… Alors tu vas faire quoi exactement ce soir Davenport ? Crache le morceau ! ».


© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 1612
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Journaliste sportif
▐ POINTS : 1340
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Mar 10 Mar - 1:08
Comment les gens pouvaient prendre au sérieux Lexie au boulot ? Non mais sérieusement regardez là à jeter un bout de muffin sur son frère, et tirer la langue comme une gamine de trois ans qu’on venait de taquiner. Pour une avocate elle gardait ce côté gamin qui ne l’avait jamais quitté lorsqu’on parlait de Lexie et Lucas, les deux affreux comme les a surnommés Tyler… EN tout cas, face à sa gaminerie, il se contenta d’un sec « Espèce de bébé va ! » Etait-ce vraiment plus mature de sa part ? Hum… Non ! Mais lui aussi il pouvait être très gamin en présence de sa jumelle ! Et aussi bien qu’il s’en souvienne, sa relation avec Lexie était très spéciale. Autant ils pouvaient compter l’un sur l’autre, se soutenir, s’entraider, avoir de véritables discussions… Autant on pouvait croire en ne les entendant seulement qu’ils n’avaient pas encore dépassés le stade d’adolescent tant ils se taquinaient et se cherchaient tout le temps. Mais bon, c’est aussi ça la beauté d’une fratrie ! S’envoyer en rigolant des horreurs, et être capable de se dire qu’on s’aime deux minutes après. Enfin Lulu reprit son sérieux, disant qu’il ne la croirait pas si elle était arrivée à l’heure, et c’est qu’elle se vexait un peu la demoiselle. Enfin pas bien longtemps, puisqu’à la fin de sa phrase, elle éclata de rire en disant qu’elle avait eu six minutes de retard. Il se contenta d’hocher la tête au début genre ouais c’est ça prend moi pour un con je te connais jusqu’à ce qu’elle lui demande d’arrêter ce regard déstabilisant sur elle. Il s’écria, content d’avoir vu juste : « JE LE SAVAIS QUE TU NE POUVAIS PAS ETRE A L’HEURE ! » Ou comment alerter les tables autour d’eux, mais osef non ?! Puis il reprit un peu plus sérieusement en la fixant et se penchant un peu sur la table : « Quel regard ? Celui-là ? Tu ne peux pas me mentir … Je sais tout de toi Lexie… » Bon ça faisait limite film d’horreur mal joué, mais bon, on peut bien rire non ?

Puis place aux pardons, aux excuses et tout le blabla, Lexie disant ne pas en tenir rigueur cette fois. Et bien heureusement ! Parce que si Lucas devait se formaliser toutes les fois où son adorable sœur l’avait fait attendre, ça n’en finirait pas… Mais elle se contenta de le menacer de cracher dans sa boisson la prochaine fois, et il l’attrapa et la mit contre lui, comme pour protéger un jouet qu’on menace de vous prendre. Il annonça à petite voix : « Non, tu n’oserais pas faire ça… » avant de reprendre son air moqueur : « De toute façon je suis toujours là avant, là c’était exceptionnel… Et en plus très chère tu viens de gâcher ton effet de surprise ! » se mit-il à rire. Enfin rire mais pas pour longtemps ! elle fonça droit au but, lui demandant ce qu’il avait à lui demander, et lorsqu’il le lui fit remarquer, elle fit sa belle un instant avant de le tacler à la gorge, disant que contrairement à lui elle avait un métier. Oh bien sûr elle ajoutait qu’elle l’aimait et un grand sourire pour mieux faire passer le tacle. Il encaissa en la regardant comme s’il allait la tuer, puis il répondit l’air hautin : «Je sais que tu m’aimes, tout le monde m’aime, trop de femmes m’aiment d’ailleurs… » La soeurette jalouse des femmes l’approchant, c’était marrant ça d’ailleurs : « T’amuser à faire libérer des personnes ayant commis des crimes, leur éviter la taule pour toucher ton salaire. Quel boulot utile pour le monde ! Tu sembles aimer ça toi l’argent sale non ? » Un partout ! Bon ok parfois elle défendait des gens biens, mais pas tout le temps quoi xD

Enfin place aux choses sérieuses, Lexie demandant ce qu’il voulait, mais elle commença par lui demander s’il avait encore mis une ado en cloque. C’était petit ! Et puis bon il lui rappela que lui et la mère de Lily avaient le même âge, il ne couchait pas avec des gamines non plus… Brrrrrr rien que d’y penser, la pédophilie lui faisait froid dans le dos… Le pire, c’est qu’elle était fière de sa connerie ! Et là où il aurait dû un peu plus réfléchir, ce fut sa dernière phrase, quand il tenta de se poser en victime. Ah bah ouais, Lexie ne manqua pas l’occasion de se moquer disant que sa vilaine sœur le persécutait. Elle disait que c’était de l’humour, et qu’il allait lui faire un infarctus un jour, et que sur sa pierre tombale elle marquerait qu’elle le lui avait bien dit. Il força un rire avant de reprendre instantanément son sérieux : « Ahahahaha je suis mort de rire ça se voit pas ? Relève le niveau de ton humour et au moins tu garderas ton frère chéri en vie plus longtemps » Bah quoi ? N’était-ce pas elle qui venait de lui dire qu’elle l’aimait son Lulu ? Enfin bon, elle semblait avoir fini ses bêtises, et c’était tant mieux…

Lucas ne savait pas trop comment amener le sujet délicatement, mais il voulait que Lexie garde Lily cette nuit. En soit rien de bien méchant, mais il connaissait sa sœur qui ne se contenterait pas d’un simple oui. c'est même pour ça qu’il tourna un instant autour du pot, disant que Lily serait ravie de passer la soirée avec Tatie Lexie ! Ou ce n’était que ça… « Bah non mais bon je débarque un peu tard, j’aurais pu te le demander plus tôt dans la semaine quoi… Enfin bref, je prends ça pour un oui ? » Ah bah tiens dans la famille droit au but voilà le frangin. Finalement ça se passait mieux que prévu… Ou pas ! Il comprit bien vite qu’elle allait vouloir en savoir plus lorsque sa boisson n’entra pas en contact avec ses lèvres. Elle disait être flattée, mais elle demanda à son frère de cracher le morceau sur les plans de sa soirée. Et vu son intonation, elle ne se contenterait pas d’un simple ‘je veux sortir avec des potes’. Il haussa les épaules en disant : « Voilà pourquoi ma tête… Je savais que t’allais demander des détails. Bon ça sert à rien que je te mente, tu le verras et tu me diras non pour Lily juste pour m’emmerder… Je comptais passer la soirée avec une femme et voir ce que ça donne… » Lexie n’avait jamais aimé le savoir avec une autre femme, elle était très possessive envers son frère et pour elle, personne n’était assez bien pour lui… L’inverse était également vrai mais bon…

_________________



    Where you from? You might be the one who’s running things Well you could ring anybody's bell to get what you want. You see it’s easy to ignore trouble When you’re living in your bubble ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Jeu 12 Mar - 10:33

Give me a favor...

« Espèce de bébé va ! » Lexie prit une mine faussement choquée en pointant son index vers elle du genre qui ça moi ?, parfaitement bien exécutée et tout sauf crédible d’ailleurs ! De toute façon elle pourrait bien être la meilleure actrice du monde, Lucas ne se laisserait nullement dupé par ses grands yeux clairs, tout comme l’inverse serait réciproque… Les joies de la gémellité à n’en plus douter. « JE LE SAVAIS QUE TU NE POUVAIS PAS ETRE A L’HEURE !  » Sursautant devant ce haussement de ton, elle ne put réprimer un léger rire, surtout en voyant la réaction des autres personnes alentours alerté par ce brusque cri. Lucas Davenport ù comment se donner en spectacle… Normalement ce rôle lui revenait de droit à elle, elle qui parlait bien trop fort, qui ne pouvait s’empêcher de râler contre les autres lorsqu’une attitude ne lui plaisait pas, ou tout simplement pour faire une scène dramatique qui virait plutôt à la comédie devant son exagération incontrôlée. « Quel regard ? Celui-là ? Tu ne peux pas me mentir … Je sais tout de toi Lexie… » Se mordant l’intérieur de la joue tentant de garder au mieux son sérieux elle finit par éclater de rire sans pouvoir s’arrêter, si bien quelques larmes finirent par perler aux coins de ses yeux. Reprenant son souffle elle s’essuyant le chemin tracé par ses larmes, de joies pour une fois, avant de souffler un bon coup « Doucement Hannibal Lecteur, je tiens encore à ma vie ! Ah mon dieu… J’ai mal au ventre avec tes conneries ! » et lancé de muffin deuxième round, avec une précision déconcertante. Oui elle avait douze ans et le vivait très bien !

De toute façon ce n’était plus un secret pour personne que les jumeaux ne cessaient de se chercher des jumeaux, ils en avaient pris l’habitude alors même qu’ils n’étaient pas encore nés ! Son père ne cessait de plaisanter à ce sujet en disant qu’ils voulaient être au premier plan pour les photos. Lexie ravala de justesse le peu de boisson chaude qu’elle avait dans la bouche avec la moue de Lucas qu’il eut en attrapant son gobelet « Non, tu n’oserais pas faire ça… » avant de reprendre son air moqueur : « De toute façon je suis toujours là avant, là c’était exceptionnel… Et en plus très chère tu viens de gâcher ton effet de surprise ! » elle toussa, se frappant quelque peu la poitrine avant de reprendre son souffle « Si tu continues à vouloir m’assassiner en sortant tes débilités, j’y verserais peut-être plutôt du cyanure ou une de la mort aux rats tiens ! » Arquant un sourcil avec un sourire malicieux elle renchérit « Il y a bien des manières pour se venger mon cher frère… Je trouverais bien autre chose si vous devenez trop suspicieux avec votre boisson… Vous ne savez que trop bien à quel point la vengeance est mon loisir favori… » Ah bah pour le coup s’il y avait des jeux olympiques elle raflerait toutes les médailles sans le moindre effort ! Les bonnes âmes disaient que c’était de l’énergie gâchée et que ce n’était pas sain… Cela l’était parfaitement pour elle et elle le vivait très bien ! « Je sais que tu m’aimes, tout le monde m’aime, trop de femmes m’aiment d’ailleurs…  » Beaucoup trop oui ! grimaçant légèrement, elle n’était pas du tout à l’aise avec cet énoncé qui était tout sauf erroné !

Rien qu’ici, elle avait vu des regards lubriques se tourner vers son frère lorsqu’il s’était installé à la table, et étrangement à elles, ce n’était pas un morceau de muffin qu’elle envisageait leur lancer à la tronche. Levant les mains devant elle en signe de défense « Ne m’emmène pas sur ce terrain-là Lucas, où ça va mal finir ! » Au moins elle avait une attitude intelligente à ne pas entrer dans son jeu, elle le prévenait, après s’il continuait, il ne pourrait lui reprocher la suite ! Il n’était pas si nul ce psy à la con que son père lui forçait de voir, elle faisait quelques progrès… Et puis la bonne humeur qui régnait à cet instant entre eux était aussi un excellent moteur pour ne pas la changer. « T’amuser à faire libérer des personnes ayant commis des crimes, leur éviter la taule pour toucher ton salaire. Quel boulot utile pour le monde ! Tu sembles aimer ça toi l’argent sale non ? » Excellent revers de Lucas renvoyant la balle en pleine poire de sa sœur Elle tourna son gobelet entre ses doigts un sourire amusé sur les lèvres « C’est parce que tu ne sais pas à quel point il y a de zéros sur mes chèques ! Sans compter que ce n’est pas comme s’ils avaient l’obligeance de me laisser choisir mes affaires, dernière arrivée, dernière servie, il faut que je me fasse mon réseau ! » 100% vrai ! On pouvait lire la frustration sur son visage ? Elle n’héritait que des dossiers pourris alors forcément il fallait qu’elle se démène comme un beau diable pour arriver à s’en sortir… Elle t’en foutrait de « faire ses preuves ! », certes elle était dans le meilleur cabinet de cette partie de la cote… Cela apaisait un tout petit peu sa frustration.

Son sourire revient avec la réplique de son frère « Ahahahaha je suis mort de rire ça se voit pas ? Relève le niveau de ton humour et au moins tu garderas ton frère chéri en vie plus longtemps  ». Bah quoi ? Elle avait trouvé très bien sa réponse à elle ! Elle le gratifia d’un immense sourire breveté Dwayne Johnson, avant de prendre un autre morceau de son muffin. « Bah non mais bon je débarque un peu tard, j’aurais pu te le demander plus tôt dans la semaine quoi… Enfin bref, je prends ça pour un oui ? » Elle arqua un sourcil ne donnant aucune réponse, elle ne comptait pas lui dire oui avant de savoir de quoi il en retournait exactement… Il y avait anguille sous roches, non plutôt baleine sous graviers là… Elle le sentait, elle ne le voyait pas mais elle le sentait jusqu’à la dernière cellule de son épiderme. Désavantage de la gémellité : ne pouvoir rien dissimuler à l’autre ! « Voilà pourquoi ma tête… Je savais que t’allais demander des détails. Bon ça sert à rien que je te mente, tu le verras et tu me diras non pour Lily juste pour m’emmerder… Je comptais passer la soirée avec une femme et voir ce que ça donne… » Coup de massue dans ta face check ! Là elle devait ressembler ostensiblement à un poisson hors de l’eau ! Ce qui était assez angoissant car cela annonçait très souvent un ouragan tropical sévère démolissant l’échelle de Richter ! Elle se passa la langue sur les lèvres serrant le gobelet devant elle si bien que le couvercle finit par sauter de son habitacle. Ne pas s’énerver, ne pas crier, tenter d’évaluer la situation posément, ne pas être trop hâtive… Oh et puis merde !

« Donc tu délaisses ta fille pour troncher une salope… Tu repasseras pour le père de l’année ! » Elle avait lutté pour éviter de lui hurler littéralement dessus, sa voix était posée, étonnement calme et bien trompeuse de la préparation au combat se livrant à l’intérieur ! Elle leva le doigt pour l’interrompre avant qu’il ne puisse répondre « Laisse-moi deviner, elle est différente celle-là ? Tu as des sentiments ? Tu penses que vous pourrez aller loin ? Je vais te dire ce qu’il va se passer… Tu vas ENCORE te faire prendre pour un con et c’est encore MOI qui repasserai derrière pour te ramasser à la petite cuillère. Mais vas y, je suis habituée à assister à tes débâcles ! » Finit-elle par siffler entre ses dents.

© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 1612
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Journaliste sportif
▐ POINTS : 1340
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Mer 18 Mar - 1:38
Les jumeaux, ou plutôt les gamins Davenport dans toute leur splendeur… Et oui, Lexie agissait comme une gamine, s’attirant les foudres de son frère qui la traitait de bébé. Et le pire c’est qu’elle osait demander s’il parlait de lui. Bah oui, de qui d’autre ? La puérilité des deux-là les tueraient un jour… ou pas ! Enfin là notre demoiselle allait mourir de peur. En effet, elle sursauta lorsque Lucas explosa en criant à moitié qu’il savait qu’elle ne pouvait pas être à l’heure. Oui, c’était une victoire, une victoire de merde, mais pour les Davenport, surtout entre Lucas et Lexie, une victoire aussi petite soit-elle était plus que savoureuse. Voilà pourquoi il venait gentiment de laisser sa joie se manifester dans le Starbucks, laissant les gens autour d’eux les regarder un peu bizarrement pendant que Lexie se poilait de rire. Bon Lucas faisait un peu moins le malin, la preuve avec son petit sourire gêné avant de se reconcentrer sur sa sœur. Et oui, elle ne savait pas lui mentir, ou plutôt elle essayait, mais Lucas n’était pas dupe et lisait en elle comme un livre ouvert. Et ce Lexie book il l’adorait. Et oui, lire c’est refuser de mourir ! –s’baffe- Il lisait parfaitement bien sa sœur, et elle le savait. En tant que mauvais acteur, il lui disait donc qu’elle ne pouvait rien cacher à son frérot, et elle se mit une nouvelle fois à rire, tellement qu’elle commençait à en pleurer sous un Lucas fier de sa connerie. Heureusement qu’il était loin d’être un tueur en série n’empêche, ça laissait un peu de répit à la demoiselle face à lui. Assez d’ailleurs pour lui jeter un bout de muffin en disant que ses conneries la tuerait… Il répliqua donc à son tour par un lancer de muffin sur le front de sa sœur : « Je te menaces depuis notre naissance, mais j’oserais pas te tuer voyons… Sauf peut-être si accidentellement mes conneries te font mourir de rire, là ce serait totalement involontaire qu’on se le dise bien… » Bon d’un côté ça restait une belle mort non ? D’ailleurs il reprit : « Même si ton dernier souffle se ferait de très bonne humeur, avec un merveilleux souvenir de ton frère chéri te faisant rire, ta dernière image étant mon visage… » Pas sûr que l’image lui plaise à elle cela dit…

C’était en même temps tellement plus marrant les menaces, surtout les menaces de mort de Lexie. Bien sûr elle débordait d’imagination avec son esprit de sadique, mais dans le fond elle n’était pas capable de blesser quelqu’un sans raison. Et l’avantage c’est que malgré toutes les crasses qu’ils se font les deux là, aucune ne méritait telle sanction. Alors que Tyler lui prendrait bien cher si un jour il daignait revenir dans le coin. Lui il passerait de très mauvaises semaines, les jumeaux se l’étaient promis après l’abandon qu’il avait perpétré, partir sans prévenir… Une honte ! Enfin bon, même lui ne méritait pas le cyanure ou la mort aux rat quoi. « Heureusement que je sais que tu m’aimes trop pour ça. Et puis soyons sérieux, tu serais capable de garder des traces sur les mains et de t’empoisonner toute seule involontairement… » dit-il en éclatant de rire. Miss boulette en était tellement capable… Ce n’est pas sa maladresse qui manquait avec elle. Mais bon, à quoi ça servait de s’énerver sur lui, elle l’aimait trop son frère, un peu comme beaucoup de femmes d’ailleurs, ce qui avait le don d’énerver au plus haut point la demoiselle. Elle ne supportait pas qu’on s’approche trop de son frère, et si la réciproque était vraie, là c’était elle qui montrait sa jalousie avec sa grimace, sous l’œil amusé de Lulu l’embrouille xD

Les deux continuèrent à se chamailler, Lexie ouvrant les hostilités concernant le métier de son frère qu’elle n’appréciait guère. Et elle le descendait facilement, sans sourciller. Mais Lucas ne comptait pas se laisser faire, pour preuve, il renvoya sa sœur dans les cordes concernant son métier à elle. Bah ouais, elle pouvait bien parler, elle défendait et évitait la taule à des criminels pour gagner sa vie, rien de très glorieux franchement. Il s’attendait à tout sauf qu’elle s’en amuse en parlant de ses zéros sur son chèque à la fin du mois. Bon néanmoins elle se défendait en disant qu’elle ne choisissait pas ses affaires et devait prendre les restes, les trucs dont personne ne voulait, donc oui, les criminels c’était pour elle vu qu’elle était arrivé la dernière dans ce grand cabinet d’avocats. Il fit mine de se frotter l’œil pour essuyer une larme en répondant : « Arrête tu vas me faire pleurer... On t’impose de vilaines affaires… C’est toi qui a voulu bosser là-bas, assumes ma vieille » dit-il en buvant une gorgée avant de reprendre : « Et justement, tu me confirmes juste que l’argent sale te plait vu le nombre de zéros à ton chèque. Donc ne viens pas me parler de soi-disant mon sale job soeurette… » Qu’elle balaye devant sa porte avant de vouloir le faire chez Lucas.

Enfin bref, c’était l’heure d’une discussion sérieuse puisque notre jeune homme avait un service à demander à sa sœur, et il savait qu’elle ne se contenterait pas d’accepter de garder Lily sans savoir la raison. Il appréhendait déjà, il regrettait même parce qu’il savait que s’il devait lui dire la vérité, Lexie râlerait comme toujours quand on parlait de la vie sentimentale de Lucas. Bien sûr elle lui demanda, et notre jeune homme resta assez évasif, disant néanmoins qu’il voulait passer la soirée avec une femme, voir ce que ça donnerait, ce qui était vrai en soit. La réaction de Lexie ne se fit pas attendre, sa mâchoire tombant un peu, et Lucas ne pouvant s’empêcher de la taquiner : « Fermes la bouche Lexie, tu vas gober les mouches… » Mais elle semblait assez tendu, au point de faire sauter le couvercle de sa boisson en le serrant entre ses mains, surprenant légèrement Lucas. Puis enfin elle ouvrit la bouche pour déferler tel un tsunami sur son frère. Heureusement qu’ils étaient en public, au moins elle essayait de se contenir et ne pas exploser dans ce café. Même si elle se montrait très dure dans ses propos, disant qu’il abandonnait sa fille pour troncher une salope et qu’il faudrait repasser pour le award du daddy of the year. Lucas allait répliquer directement, mais Lexie le coupa d’un geste de la main avant de continuer son déferlement, disant qu’il devait croire au grand amour, que c’était la bonne cette fois, mais qu’au final ce serait elle qui le ramasserait à la petite cuillère après que ce se soit mal passée et qu’on l’eut pris pour un con. Oh oui, elle croyait très peu aux relations de Lucas, même si en fait il n’en avait pas eu tant que ça. Mais elle restait bloqué sur le cas de la mère de Lily… Il pu enfin répondre : « Déjà tu vas te détendre. Non mais dire que je vais troncher une salope, t’es sérieuse ? Elle n’a rien d’une salope, et je n’abandonne pas me fille, c’est pour une soirée…Alors quoi sous prétexte que j’ai une fille je devrais finir ma vie seul ? » Franchement ça faisait six ans qu’il n’avait plus eu de relations sérieuses, il avait eu quelques aventures mais rien de plus, pas au point d’être détruit en tout cas. Puis il reprit après un long soupire : « Et puis tu te plantes sur tes suppositions… On passe la soirée ensemble, on voit ce que ça donne, je compte pas me marier ou quoi. C’est pas parce que je passe la soirée avec que c’est la femme de ma vie ! Et tu n’auras rien à ramasser à la petite cuillère, je comptes pas me jeter dans la gueule du loup… On verra bien ce que ça donne… » Après tout il n’y avait que comme ça qu’il saurait si ça peut marcher ou pas. Il regarda Lexie en disant calmement : « Donc ? Je peux compter sur toi avec Lily ou pas ? » Bah fallait bien savoir à un moment donné…

_________________



    Where you from? You might be the one who’s running things Well you could ring anybody's bell to get what you want. You see it’s easy to ignore trouble When you’re living in your bubble ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Ven 20 Mar - 15:36

Give me a favor...

Certes il ne fallait pas jouer avec la nourriture, c’était un refrain récurrent de Davenport mère qui s’arrachait les cheveux à chaque bataille de petits pois ou de lancés de purée entre les deux jumeaux, mais comme elle n’était pas là… Et encore il ne s’agissait que de petits morceaux de muffin bien inoffensifs... Tant qu’on ne se le prenait pas de l’œil et que cela déclencherait une réaction en chaîne avec à la clef une super conjonctivite carabinée ! C’était encore bon enfin, même si Lexie venait de se prendre un projectile sur le front, ce qui la fit rire de plus belle. « Je te menaces depuis notre naissance, mais j’oserais pas te tuer voyons… Sauf peut-être si accidentellement mes conneries te font mourir de rire, là ce serait totalement involontaire qu’on se le dise bien…  » Elle arqua un sourcil « T’as de la chance que je ne t’ai pas mangé avant notre naissance plutôt ! » Elle avait vu un reportage il y avait de cela quelques jours avec cet étrange fait en sujet principal. Elle en avait eu des frissons d’horreur dans tout le corps mais pour le coup, elle état heureuse de le sortir ! « Involontaire… Involontaire… Je ne parierais pas là-dessus ! J’ai déjà mis dans mon testament que s’il m’arrivait la moindre chose ça serait de ta faute ! T’es jaloux de moi depuis la maternelle ! » Finit-elle par dire avec un magnifique mouvement de cheveux made by l’Oréal. « Même si ton dernier souffle se ferait de très bonne humeur, avec un merveilleux souvenir de ton frère chéri te faisant rire, ta dernière image étant mon visage…  » Elle afficha une moue faussement horrifiée « Ah mais l’horreur complète ! Je vois déjà assez ta tronche ! » Qu’elle est mignonne !.

« Heureusement que je sais que tu m’aimes trop pour ça. Et puis soyons sérieux, tu serais capable de garder des traces sur les mains et de t’empoisonner toute seule involontairement…  » Elle arqua un sourcil « Ne t’avance pas trop sur un sujet que tu ne maitrises pas… Tu sais bien que je suis une garce sans cœur incapable de ressentir le moindre sentiment… Oh et que je suis centrée sur moi-même faisant passer mon plaisir personnel avant le reste ! » Elle avait eu le droit à cette description très flatteuse de la part de la mère de Lily… Il fallait reconnaître qu’elle lui avait sacrément pourri la vie, et le pire c’est que si c’était à refaire… Elle le referait avec immense plaisir ! Bien sûr qu’elle l’aimait son frère, c’était même la seule personne à qui elle avait dit je t’aime, bon elle était totalement ivre et s’en rappelait vaguement, elle pensait surtout que c’était un rêve. C’était quelques jours après l’enterrement de Mason, Lucas avait été un véritable pilier sur lequel elle s’était entièrement reposée avant de s’accoquiner avec des démons du nom d’alcool et drogue ! Ce soir-là elle avait descendu bon nombre de bouteille et il ne lui avait rien dit, de toute façon bourrée qu’est-ce que tu veux lui dire ?!, il l’avait porté dans son lit et elle avait lâché ses quelques mots dans un souffle avant de sombrer dans un coma profond jusqu’au lendemain. « Arrête tu vas me faire pleurer... On t’impose de vilaines affaires… C’est toi qui a voulu bosser là-bas, assumes ma vieille  » « Ma vieille ? C’est toi le plus vieux de nous deux déjà, et ensuite… C’est le plus grand cabinet d’avocat de la côte, j’allais pas prendre un truc tout moisi où il y aurait deux affaires qui se battent en duel ! Je me suis pas cassée le cul à être major de promo pour me retrouver dans le bas de gamme ! ».

Voilà, ça c’était dit ! Non mais elle aurait bien voulu l’y voir lui en droit ! « Et justement, tu me confirmes juste que l’argent sale te plait vu le nombre de zéros à ton chèque. Donc ne viens pas me parler de soi-disant mon sale job soeurette… » Elle haussa les épaules « Faut bien que je puisse m’acheter mes chaussures et tu sais que je ne jure que par Louboutin ! » Ah oui Lexie et les chaussures une très grand histoire d’amour ! « Et en plus me fait pas rire pour ton entretien d’embauche ils t’ont juste demandé si tu savais lire et écrire, et tout ça pour quoi ? Nous informer des scores que l’on peut voir à la télé, sans parler des rumeurs de divorce ou de blessures… Tu parles d’un job utile ! » Bah quoi ? Il l’attaquait sur son job elle attaquait le sien… Certes elle avait commencé, mais ce n’était qu’un tout petit riquiqui détail ! Un aussi petit détail que celui que venait de lâcher son frère, sur le pourquoi véritable du fait qu’il avait besoin d’elle pour garder Lily « Fermes la bouche Lexie, tu vas gober les mouches… » Ah ah ah… Non c’est pas drôle ! Elle lui en faire avaler elle des mouches il allait sentir sa douleur ! « Déjà tu vas te détendre. Non mais dire que je vais troncher une salope, t’es sérieuse ? Elle n’a rien d’une salope, et je n’abandonne pas me fille, c’est pour une soirée…Alors quoi sous prétexte que j’ai une fille je devrais finir ma vie seul ? » « Tu as ta famille c’est suffisant oui ! AU ire achète-toi une plante verte ! » Okay c’était parfaitement de mauvaise foi et facile mais qu’importe « Et qu’est-ce que t’en sais ? Tu la connais vraiment ? Tu t’es arrêté sur autre chose que son cul et ses seins ? ».

Elle n’y pouvait rien c’était viscéral, personne n’était assez bien pour son frère personne ne méritait son frère ! Et puis elle l’avait vu souffrir, autant dire qu’elle avait souffert avec lui ! « Et puis tu te plantes sur tes suppositions… On passe la soirée ensemble, on voit ce que ça donne, je compte pas me marier ou quoi. C’est pas parce que je passe la soirée avec que c’est la femme de ma vie ! Et tu n’auras rien à ramasser à la petite cuillère, je comptes pas me jeter dans la gueule du loup… On verra bien ce que ça donne… » Bah voyons… il y croyait réellement à sa connerie ? Non elle n’avait aucune confiance en la résistance de son frère et de son foutu cœur d’artichaut ! Autant elle était la garce sans cœur, mais alors lui il en avait pour deux ! C’était donc son rôle de le protéger de lui-même non ? Même si ce n’était pas le cas elle prenait ce rôle ! « Donc ? Je peux compter sur toi avec Lily ou pas ?  » What ?! Oh hell no ! « Tu oses réellement me poser la question après tout ça ? C’est plus de l’utopie à ce stade-là ! » Elle se prit la tête entre ses mains, elle avait juste envie c’était lui foutre une énorme baffe dans la tronche et le secouer très fort pour le faire ouvrir les yeux, mais il paraîtrait que le trait de personnalité « têtu » était de famille. Quand on ne voulait pas voir on ne voyait pas… Lexie voyait très bien le cercle vicieux qui allait encore se former autour d’eux, autant prendre un autre chemin ? Surtout qu’une toute petite voix malicieuse lui soufflait quelques petites choses qui pouvaient être intéressantes pour le futur… Elle releva la tête, plaçant ses mains en signe de réédition.

« Je ne cautionne pas, mais c’est ta vie, et c’est pas comme si tu m’écoutais de toute façon… » Elle lâcha un soupire avant de dire la suite de sa phrase d’une traite comme pour être sûre de ne pas changer d’avis entre le premier et le dernier mot « Je garderais Lily ! » si c’était très difficile de ne pas aller contre son frère ! « Je veux juste que tu me promettes une seule et unique chose… Si jamais, hypothétiquement parlant, ça devient sérieux… » Elle fit preuve d’un énorme effort pour ne pas esquisser une grimace « Je voudrais au moins être informée si tu veux la présenter à Lily… J’ai pratiquement élevée cette gamine et je me suis promis de la protéger même si ça doit être contre toi et ton aptitude extraordinaire à ne voir que le bon côté des gens ! » Elle pointa un doigt accusateur sur son frère « En contrepartie je promets de… Disons de faire un effort dans la mesure de ce que je peux endurer… » Tout d’un excellent compromis… Qui n’annonçait officieusement rien de bien clair et net…


© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 1612
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/01/2015
▐ OCCUPATION : Journaliste sportif
▐ POINTS : 1340
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Mer 1 Avr - 1:41
Des menaces, des provocations, de la violence, et au final toujours un amour fraternel et une complicité sans failles entre les deux-là. Si les collègues des deux les voyaient à s’envoyer des bouts de muffins à la tête, ils seraient bien surpris… Et oui, quand les jumeaux étaient ensemble, il y avait vraiment une régression dans leur comportement ! Deux gamins il n’y avait vraiment pas d’autres mots. Et pourtant dans leurs métiers respectifs, la gaminerie n’avait clairement pas sa place. Au moins ça leur permettait de décompresser un peu. Et puis comme lui avait annoncé Lulu, depuis bébé il menaçait sa sœur, mais il était incapable de lui faire du mal, donc ça ne serait qu’involontaire si elle venait à mourir de rire. Sauf qu’elle lui répliqua qu’il avait du bol de ne pas avoir été bouffé par elle avant de naître. Il fit une petite grimace de dégoût : « T’es franchement gore… Je n’ai même pas envie d’imaginer la scène espèce de folle ! » Surtout que si elle mourrait de rire ce serait totalement involontaire, ou pas ! Puisque Lexie avait mis dans son testament que son frère serait le principal suspect en cas de décès car il avait toujours été jaloux d’elle dixit la nouvelle égérie de pub pour shampoing avec sa coloration ratée. Et comme si ça ne suffisait pas, elle ajouta qu’elle voyait assez sa tête, donc aucune envie de la voir dans un dernier souffle. Et bizarrement il le prenait avec le sourire, voir même un rire… « Tellement d’amour ça en est presque touchant ! Et sinon ô grande Lexie qui sait tout mieux que tout le monde, je dois être jaloux de quoi ? Ta voix de crécelle quand tu te mets à chanter, ta coloration râtée ? Cherches pas, toi-même tu sais que tu peux pas surpasser LE Davenport » oui LE, et il aimait bien la faire chier avec ça, usant de ses quelques minutes pour se dire meilleur qu’elle…

S’en suivit une jolie description de Lexie, par Lexie elle-même tiens ! Bon bien sûr, cette critique d’elle-même très peu élogieuse ressemblait étrangement à comment l’ex de Lucas définissait la demoiselle. Et s’il ne savait pas de qui elle parlait, rien que cette description ne donnait pas envie de rencontrer la personne. Il faut dire que Lexie avait été si désagréable avec la maman de Lily que cette dernière en faisait de même. Et oui, les guerres de famille, les histoires à la Roméo et Juliette, ça ne se finit jamais très bien, la preuve dans la tragédie précédemment citée ! Il eut un fin sourire sur ses lèvres : « Ah, ça me rappelle presque des souvenirs tout ça… J’ai l’impression de revivre ces moments où on parlait de toi et qu’elle finissait toujours par te décrire comme un horrible monstre… Quoi qu’avec elle t’étais une belle pourriture que je n’ai jamais su raisonner ou modérer ! » Comme quoi être têtue était un trait de famille que personne ne pouvait effacer ! Les mots gentils dit par Lexie à la mère de Lily devaient se compter sur les doigts d’une main. Bien sûr on exclut tout ce qui est ironique hein. Non parce que l’ironie et le cynisme était une arme que Davenport maitrisait totalement…

Place ensuite aux joutes verbales sur leurs boulots… Lexie se plaignant de devoir défendre des criminels, récupérant les fonds de tiroir, c’était presque triste. Sauf qu’elle adorait les cas désespérés ce n’était pas une grande nouvelle. Elle passait sa vie à ce genre de choses donc bon. C’est même pour ça qu’il lui disait d’assumer, terminant par un ma vieille innocent que releva Lexie pour lui dire qu’il était plus vieux qu’elle avant de dire qu’elle n’avait pas bosser comme une acharnée à finir major de promo pour se retrouver dans un truc bas de gamme, qu’elle visait le meilleur, notamment pour pouvoir s’acheter ses fameuses chaussures hors de prix avec l’argent sale qu’elle touchait comme disait son frère. « Ouais je suis peut-être plus vieux, mais seulement de 22 minutes ! Et moi je n’ai pas la vilaine ride qui apparait sur ton front » conclut-il en mettant le doigt dessus avant de faire un fake éternuement en buvant sa boisson pour cracher « Goûts de luxe ! » puis ce fut elle qui l’attaqua sur son métier qu’elle ne portait pas dans son cœur, le descendant clairement en disant qu’à l’entretien on lui avait demandé s’il savait lire et écrire, et qu’il ne servait qu’à répéter ce qui s’affichait à l’écran, et donner quelques ragots. Il leva les yeux au plafond en lui répondant : « Ouais il faut aussi un diplôme en journalisme au passage… Et puis je sers à divertir les gens avec mes articles. Et malgré ce que tu penses, commenter des matchs ce n’est pas aussi facile que ça. J’aimerais tellement te voir en galère derrière un micro. Je suis sûr qu’on se marrerait extrêmement bien ! » Et ce n’était que le début des hostilités…

Et oui, la suite allait être nettement moins sympa, et pour cause il lui avouait clairement avoir besoin d’elle pour garder Lily dans le but de voir une femme. Ah bah ça aurait été pour aller boire un coup avec des potes elle aurait accepté sans broncher, mais alors du moment que c’était passé du temps avec une femme, c’était fini ! Elle était une salope qui allait se faire troncher par son frère… Sympa hein ? Enfin bon ce n’était pas nouveau, pour Lexie son jumeau devait finir sa vie seul, sous prétexte qu’il avait sa famille et que ça devrait lui suffire. Quelle hypocrite ! En plus lorsqu’il disait que ce n’était pas une salope, elle demanda s’il s’était arrêté sur autre chose que le physique. Il soupira longuement : « Tu veux qu’on parle de tes relations ? T’as une famille et pourtant ça te suffit pas non plus aux dernières nouvelles… Et la concernant oui je la connais pas assez encore, mais un peu, j’ai plus quinze ans à ne penser qu’à palper des culs et des seins. Et t’es franchement la dernière personne avec qui je veux parler de ma vie sexuelle Lexie ! » Bah ouais, parler de ça avec sa sœur jumelle c’était très bizarre, et anormal pour eux, et il voulait éviter de s’étaler sur le sujet avant que ça n’entre un peu trop dans les détails en plus. ..

Lucas essayait donc de défendre son point de vue face à une Lexie qui ne répondait pas grand-chose, se contentant de le regarder, jusqu’à ce que son frère ose lui redemander s’il pouvait compter sur elle avec Lily. Elle semblait choquée qu’il ose reposer la question, mais il faut savoir que Lucas n’avait toujours pas eu de réponse, et que dans la famille, on acceptait que moyennement les questions qui restent sans réponse. Et puis bon elle n’était pas du genre à tourner autour du pot, et lui non plus finalement ! C’est pourquoi il avait effectivement reposé la question à sa sœur. A sa question, il se contenta d’hausser les épaules alors qu’elle semblait très en colère. Et heureusement que le lieu était public sinon il aurait pu prendre une gifle la connaissant. Quoi que même ici elle en serait capable. Elle se torturait l’esprit, se prenant la tête entre les mains sous l’œil de Lucas qui lui se contentait de s’entortiller les doigts, patientant dans l’attente d’une réponse suite à la réfléxion intérieure qu’elle semblait se faire. Elle accepta, mais ne manqua pas de dire qu’elle était contre son idée, mais que de toute façon il ne l’écouterait pas. Le visage de Lucas se retrouva animé à nouveau d’un petit sourire : « Merci soeurette ! J’entends ce que tu dis, mais tu sais aussi bien que moi qu’on en fait qu’à notre tête de toute façon… » Néanmoins elle imposa une petite condition, disant que si jamais ça devenait devenir sérieux avec la fille qu’il voyait ce soir, elle voudrait qu’il lui dise avant de la présenter à Lily. Il ne comprenait pas trop, mais elle s’expliqua, disant avoir contribué à l’éducation de la gamine et qu’elle ferait toujours tout pour la protéger, notamment face à l’attitude bisounours de son père. Puis elle pointa son doigt vers lui, disant que s’il acceptait sa condition, elle s’engageait à faire des efforts d’une certaine mesure. Donc sûrement pas énorme connaissant la jalousie de Lexie. Il posa la droite sur son cœur, levant la gauche : « je te le promets ! Si c’est ta condition, je l’accepte. Malgré ton côté immature et fêtarde, j’ai jamais rien eu à redire quand t’es avec Lily donc pas de soucis, tu seras prévenue… » Puis il reprit en riant doucement : « Quand à tes efforts je sais qu’avec une femme proche de moi, ton seuil d’endurance est assez bas, mais bon je me doutes que c’est à prendre ou à laisser… Même si j’apprécierais que l’effort soit vraiment là si ça devait arriver… » Bah ouais, elle dit ça, mais elle craquerait sûrement facilement la connaissant ! Elle était incapable d’être gentille avec une femme qui lui pique son frère…

_________________



    Where you from? You might be the one who’s running things Well you could ring anybody's bell to get what you want. You see it’s easy to ignore trouble When you’re living in your bubble ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Athéna ♦ fondatrice

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 924
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/12/2014
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 374
▐ CREDITS : Blondie & Tumblr
MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   Lun 18 Mai - 21:56

Give me a favor...

« T’es franchement gore… Je n’ai même pas envie d’imaginer la scène espèce de folle ! » Lexie afficha un sourire amusé « Fillette ! Un rien de te fais vomir… Et folle ? Tu sais bien que c’est minimiser totalement l’étendu de ma perversité… Tu me dénigres tellement ça en devient lassant ! » Elle s’affaissa dans son siège une moue faussement contrite sur le visage. « Tellement d’amour ça en est presque touchant ! Et sinon ô grande Lexie qui sait tout mieux que tout le monde, je dois être jaloux de quoi ? Ta voix de crécelle quand tu te mets à chanter, ta coloration râtée ? Cherches pas, toi-même tu sais que tu peux pas surpasser LE Davenport » Instinctivement elle éclata de rire en entendant cela « LE Davenport ? Okay c’est bon je suis officiellement morte de rire ! Et faut vraiment que tu portes tes lunettes le bigleux c’est ma couleur naturelle baby ! » Finit-elle par répondre avec un élégant mouvement de ses cheveux. Comme si elle avait du temps à perdre pour aller chez le coiffeur… Quoique ça ne lui ferait pas forcément de mal non plus, mais c’était une toute histoire… LE Davenport… Il y croit vraiment ? Sans la moindre hésitation pas le moins du monde ! De la fratrie c’était sans doute le seul à ne pas avoir un ego emplissant à lui seul tout l’état de Californie ! C’était sans doute cela qui était le plus amusant dans sa réponse, le parfait contre-pied de ce qu’il était. D’habitude c’était elle qui se lançait des fleurs affirmant sa supériorité sur le reste du monde… Elle commençait à bien trop déteindre sur lui… Enfin il y avait peu de chance qu’un jour l’élève dépasse le maître, là on avait une affirmation scientifique !

« Ah, ça me rappelle presque des souvenirs tout ça… J’ai l’impression de revivre ces moments où on parlait de toi et qu’elle finissait toujours par te décrire comme un horrible monstre… Quoi qu’avec elle t’étais une belle pourriture que je n’ai jamais su raisonner ou modérer ! » Rien à foutre de cette pétasse ! Oui il s’agissait bien d’un sourire empli de fierté sans le moindre remord ! Si elle devait le refaire, elle le referait encore et encore et encore… Quoique non elle modifierait certainement quelques petites choses pour aller plus profondément de l’inspiration de haine… Elle ne se lassait jamais d’entendre toutes ces jolies choses que l’on pouvait dire sur elle. « Un horrible monstre ? Moi ? » Sa voix s’étrangla volontairement sur le dernier mot « Impossible… Nan ! Je suis la personne la plus épouvantable au monde, mais me myself and I, on le vit bien ! » Nouveau sourire breveté spécial Davenport ! Elle finit par hausser les épaules « En attendant elle le méritait et j’avais foutrement raison sur sa personne, dooonnnc… Tu devrais prendre avec plus de considérations ce que je te dis frère indigne ! » Bien sûr d’une impartialité totale lorsqu’il s’agissait des copines de son frère… Rien à voir, question de protection fraternelle tout simplement ! « Et puis entre nous… T’as même pas d’autorité sur ta propre fille, alors sérieusement essayer de me raisonner ? On dirait Don Quichotte devant ses moulins ! Crédibilité zéro bro’ ! » Déjà faut être surtout sacrément maso pour tenter de vouloir la raisonner ! Good point ! Et encore Lucas devait bien être la seule personne au monde qui avait un tout petit peu d’influence sur elle.

Du moins capable d’ébrécher son masque d’impassibilité et de méchanceté gratuite, elle le reconnaissait elle-même, la gémellité c’est la merde parfois ! « Ouais je suis peut-être plus vieux, mais seulement de 22 minutes ! Et moi je n’ai pas la vilaine ride qui apparait sur ton front » Lexie pencha la tête sur le côté avec un sourire amusé une lueur dans le regard criant « que tu crois ! » « Goûts de luxe ! » Elle haussa les épaules d’un air de dire « je ne vois pas du tout de quoi tu parles ! » Non il suffisait juste d’ouvrir son dressing pour en prendre conscience ! « Ouais il faut aussi un diplôme en journalisme au passage… Et puis je sers à divertir les gens avec mes articles. Et malgré ce que tu penses, commenter des matchs ce n’est pas aussi facile que ça. J’aimerais tellement te voir en galère derrière un micro. Je suis sûr qu’on se marrerait extrêmement bien ! » Elle arqua un sourcil une lueur de défi dans le regard « Chiche ! Je te fais ça quand tu veux et en contrepartie tu viendras plaider pour moi… Vis ma vis en tant que journaliste et en tant qu’avocate… Ça peut être très intéressant… » Elle n’était jamais contre de nouvelles expériences ! Et puis comme cela elle pourrait réellement voir ce que fait son frère de ses journées, et réciproquement ! « Tu veux qu’on parle de tes relations ? T’as une famille et pourtant ça te suffit pas non plus aux dernières nouvelles… Et la concernant oui je la connais pas assez encore, mais un peu, j’ai plus quinze ans à ne penser qu’à palper des culs et des seins. Et t’es franchement la dernière personne avec qui je veux parler de ma vie sexuelle Lexie !  » Lexie mit son index au fond de sa gorge dans une imitation parfaite d’une anorexique sur le point de se faire vomir.

« Non merci on a vu bien assez d’horreur pendant la guerre ! Et après c’est moi qui suis gore ? Dégueu ! » Elle secoua la tête « J’ai des visions d’horreur maintenant… Super ! Je te jure tu me parles de détails je te vomis dessus ! » C’était bien la dernière personne au monde avec qui elle parlerait vie sexuelle ! Entre jumeaux il paraîtrait qu’on se dit tout… Eh bah là on atteignait une énorme limite ! Plutôt se crever les tympans à coup de cure-dent ! « Merci soeurette ! J’entends ce que tu dis, mais tu sais aussi bien que moi qu’on en fait qu’à notre tête de toute façon… » « Quoi c’est tout ? J’ai même pas un t’es la meilleure des sœurs du monde ? » Répondit-elle avec un petit sourire, soulageant l’atmosphère. « je te le promets ! Si c’est ta condition, je l’accepte. Malgré ton côté immature et fêtarde, j’ai jamais rien eu à redire quand t’es avec Lily donc pas de soucis, tu seras prévenue… Quand à tes efforts je sais qu’avec une femme proche de moi, ton seuil d’endurance est assez bas, mais bon je me doutes que c’est à prendre ou à laisser… Même si j’apprécierais que l’effort soit vraiment là si ça devait arriver…  » « Tu veux pas que je t’apporte le petit déjeuner au lit tous les matins, et fasse ta lessive des fois ? M’en demande pas trop Lu’ ! J’ai dis que je ferais des efforts, c’est déjà beaucoup, et… Oh MERDE ! J’y vais j’ai un rendez-vous dans trois minutes ! Tu parles beaucoup trop frangin faut arrêter de monopoliser mon temps ! » Elle la gratifia d’un immense sourire avant de se lever d’un bond, attraper ses affaires, redisposer ses lunettes sur son nez. « On remet ça quand tu veux ! » Elle l’embrassa sur la joue avant de partir au pas de course rejoindre son bureau.

© fiche créée par ell


_________________
An' I don't give a damn 'bout my reputation never said I wanted to improve my station. An' I'm only doin' good when I'm havin' fun an' I don't have to please no one! ©️ anaëlle.
'Bout my bad reputation


I've never been afraid of any deviation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t72-katie-cassidy-lexie-diamonds-are-a-girl

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Davenport Twins - Give me a favor...   
Revenir en haut Aller en bas

Davenport Twins - Give me a favor...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les grues de GIVE SVAERGOD (DK)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Family 2.0 :: los angeles
la ville des anges ouvre ses portes
 :: Pacific Palisades :: Starbucks Coffee
-