AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

sweetest memories about you (Kyan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: sweetest memories about you (Kyan)   Ven 13 Fév - 16:52



sweetest memories about you
Ft. Kyan & Hannah

La blondinette tira une dernière latte sur sa cigarette avant de la jeter au loin. Elle s’étira un instant et lança un regard à son téléphone. Il était presque 16h et son service allait bientôt commencer. Et honnêtement, elle avait une flemme folle. Elle caressa distraitement l’herbe à ses côtés et se félicita d’avoir réussi à trouver un job aussi bien situé. Elle adorait le quartier d’Echo Park et à chaque pause, elle profitait du soleil et de l’herbe verdoyante pour s’allonger un peu et fumer tranquillement. Rien de mieux pour se détendre. Et aujourd’hui ne faisait pas exception. Plutôt que d’arriver un peu en avance comme elle aurait pu le faire, elle avait préféré traîner dans le grand parc, à savourer une petite balade avant de se poser et de fumer quelques clopes. Malheureusement, il fallait vraiment qu’elle se bouge si elle ne voulait pas arriver en retard. Et son boss avait beau être adorable, il n’en était pas moins très strict quant à ses horaires. L’heure, c’était l’heure. Elle se releva donc rapidement et attrapa son sac à main avant de se diriger rapidement vers le bar. Graham devait en plus partir assez tôt ce soir, et elle assurerait seule le service avec un autre serveur. Heureusement pour elle, il était au taquet et elle savait qu’il ne la laisserait pas tomber en plein rush. Elle arriva devant le bar et arrangea rapidement ses boucles blondes et jeta un coup d’œil rapide à sa tenue : slim noir en simili-cuir et un top noir et doré, avec ses bottes de motarde. Son style à elle, pas forcément très glamour, mais assez sexy quand même au final. Elle pénétra dans le bar et sourit à son patron qui se tenait derrière le comptoir. « Salut Graham ! Je suis à l’heure, tu as vu ! » Il sourit à la blondinette et hocha la tête, tandis qu’elle passait derrière le comptoir, déposant son sac en dessous, dans le tiroir réservé aux salariés. Elle s’empressa d’accueillir des nouveaux clients et les plaça à une table au fond, prenant leur commande avant de revenir vers son boss. « Je crois que ce soir, ça sera plutôt calme. Il y a le match en ville et pas mal de fêtes étudiantes à droite à gauche apparemment.» La blondinette était au courant de tout, surtout en ce qui concernait les fêtes et autres événements où elle pouvait s’amuser. « Et toi, tu seras là à bosser. Dur hein ? Bon, je vais faire les comptes dans le bureau et je file. Ok ? Vous gérez avec Mick ? » Hanna hocha doucement la tête et sourit à Graham : « Affirmatif. Et si on a le moindre problème, on t’appelle. Sois tranquille et profite de ta soirée, boss.» Elle lui fit un clin d’œil et le jeune homme hocha la tête avant de passer à côté d’elle, frôlant doucement, et un peu trop longtemps, la hanche de la jeune femme de sa main ferme. […] L’agitation de la soirée retombait peu à peu. Il était presque 22h, et même si le début de soirée avait été assez agité, les gens étaient vite repartis, soit dans un autre bar pour mater le match, soit chez eux, soit au match. A moins qu’ils n’aient d’autres plans et pas envie de picoler. Après tout, on était vendredi mais ça ne signifiait pas pour tout le monde la même chose. La jeune femme souffla et s’étira, sentant quelques os craquer. Elle secoua doucement ses cheveux blonds et s’installa sur le tabouret du comptoir, derrière le bar, guettant quelques clients pour s’assurer qu’il n’avait besoin de rien. Mais non, tout était plutôt calme, et Mick gérait l’arrière salle avec brio. Il n’y avait plus qu’à attendre que soirée se passe.

© Belzébuth



_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 531
▐ DATE D'ARRIVEE : 24/12/2014
▐ OCCUPATION : Directeur d'hôtel
▐ POINTS : 286
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Sam 21 Fév - 1:36
La journée de Kyan avait tout d’une journée vraiment pas top. Bon en fait en soit ce n’était pas une journée horrible au bureau, mais plutôt une journée calme et normale. Sauf que depuis la veille, il avait un truc qui lui trottait dans la tête, un truc énorme, une nouvelle qui avait un peu chamboulé sa vie et il ne savait pas vraiment comment faire pour bien faire. Et oui, il était e retour à Los Angeles depuis quelques semaines maintenant, mais il avait décidé de voir son ex-petite-amie. Oui, ils avaient rompu il y a de cela trois ans lorsqu’il était parti faire ses études à New York, ça c’était un peu mal fini, dans les cris et la douleur intérieur, mais bon ils avaient passé de très bons moments ensemble, il voulait donc aller la voir, parce que bon si elle apprenait son retour en ville d’une autre manière, pas sûre qu’elle apprécie. Malheureusement, les retrouvailles ne s’étaient pas passées dans la meilleure des ambiances. Au contraire, la discussion avait très vite dérapée et pour ne rien arranger à cela, Trish avait été  rejointe par une petit bonhomme de deux ans environ, un gamin qui n’était autre que le fils de Kyan, et c’est ça qui le chamboulait depuis hier. Il avait un fils, un enfant qu’il ne connaissait pas mais qui avait déjà deux ans, et ça il ne s’y attendait pas du tout. Bien sûr, avec Trish il devait en parler, et c’était prévu pour ce soir, jusqu’à ce que la jeune femme n’annule parce qu’elle avait un cours qui s’était ajouté à son planning. Du coup, ça travaillait Kyan encore plus. Depuis vingt-quatre heures il tournait comme un lion en cage, cherchant des réponses sur cette paternité, cherchant surtout à mettre à plat les choses avec son ex, mais malheureusement non, pas ce soir… Bon, et bien du coup notre jeune homme quitta son bureau, bien décidé à se changer un peu les idées. Surtout qu’il y avait apparemment un bon petit match ce soir. Il se dirigea donc avec un ami vers un restaurant, histoire de se faire une bonne bouffe devant un bon match dans une petite ambiance de supporters… Et à croire que le sort s’acharnait sur Kyan. Rapidement, l’équipe qu’il supportait se fit surprendre, à tel point qu’à la mi-temps, le match tournait presque à la correction. Bah tant mieux, les deux amis venaient de finir le dessert, ils pouvaient arrêter le massacre et rentrer. Enfin ou pas… Car oui, en quittant le restaurant, Kyan se dirigea vers un bar dans lequel il avait ses habitudes il y a quelques années. C’était l’occasion de penser à autre chose, et de se changer les idées, tout en voyant si le bar avait changé en plus de trois ans. Il y pénétra donc, et force est de constater qu’il n’y avait pas foule pour un vendredi soir. Tant mieux pour lui, au moins il aurait moins de mal à se faire servir… Assez rapidement, il se dirigea vers le comptoir. Ouais, se poser seul à une table, ça craint un peu non ? Il préférait donc se poser face à son verre, et pourquoi ne pas discuter avec quelqu’un qui lui tiendrait compagnie. Néanmoins en se dirigeant vers le bar, il aperçut un visage très familier ! Et pour cause, cette jolie blonde derrière le bar n’était autre qu’une amie avec qui il avait passé pas mal de temps il y a deux ans lors de ses vacances d’été à Paris dans l’hôtel de son père. Il s’approcha donc d’elle alors qu’elle observait la salle et il dit avec le sourire : « Hey Hannah la parisienne ! Qu’est-ce que tu fais ici ? C’est fini la belle vie française ? Je pensais pas du tout tomber sur toi ici ! » Il s’installa sur un tabouret face à elle et lui lança taquin : « Tu sais qu’une bonne serveuse m’aurait déjà demandé, voir servi ce que je veux boire ? » En tout cas, il était surpris de la voir ici…

_________________
    i bet my life
    I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down, didn't I? So many sleepless nights where you were waiting up on me. Well I'm just a slave unto the night © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Lun 23 Fév - 9:26



sweetest memories about you
Ft. Kyan & Hannah

La blondinette soupira, l’effervescence du début de soirée était retombée tout doucement et il fallait l’avouer, elle se faisait un peu chier. Et dire qu’elle devait assurer la fermeture. Elle tapota un SMS sur son portable et commença à jouer discrètement à un jeu lorsque soudain une voix la fit sursauter : « Hey Hannah la parisienne ! Qu’est-ce que tu fais ici ? C’est fini la belle vie française ? Je pensais pas du tout tomber sur toi ici ! » Elle faillit faire tomber son portable et elle releva brusquement la tête, découvrant un jeune homme devant elle, sourire malicieux sur son beau visage. Kyan. Oui, lui-même. En personne. Elle ouvrit la bouche, la referma et sourit en secouant la tête : « Kyan !!! J’arrive pas à croire que tu sois devant moi. Whaou … De retour au bercail toi aussi, à ce que je vois ? » Elle fourra son téléphone dans sa poche et elle s’accouda au comptoir du bar, face au jeune homme qui s’était installé sur un tabouret, face à elle. Kyan était toujours aussi mignon, voire plus, et quelques souvenirs de leurs semaines parisiennes lui revinrent, provoquant un rougissement involontaire. Ils avaient bien profité l’un de l’autre dans tous les sens du terme. Kyan était en vacances à Paris, et elle, elle y vivait depuis quelques années, et ça avait été le coup de foudre. Ils avaient passé plusieurs semaines ensemble à faire la fête, à rire de tout, à sortir tout le temps, à faire l’amour sans arrêt. Bref, du bon temps. Et rien d’autre. Car même si le jeune homme était tout à fait séduisant, la jeune femme n’était pas du genre à s’attacher, et elle avait vite compris que lui aussi. Il traînait son passé sentimental, comme un boulet, et elle avait compris qu’il n’était pas prêt à oublier son ex. « Ca fait longtemps que tu es de retour alors ? Je suis contente de te voir, tu peux pas savoir. Honnêtement, je pensais pas qu’on se reverrait un jour.» Elle lâcha un petit rire tandis que le jeune homme répliquait d’un ton taquin : « Tu sais qu’une bonne serveuse m’aurait déjà demandé, voir servi ce que je veux boire ? » Elle rit de novueau et secoua la tête, faisant voleter ses boucles blondes autour d’elle. « Merde, je suis désolée ! Je manque à tous mes devoirs ! Que puis-je vous servir à boire cher Monsieur ? » Elle sourit, rentrant dans son jeu, malicieuse, avant de repousser une mèche de cheveux blonds qui retombait sur son visage. Elle regarda autour d’elle, tous les -rares- clients qui restaient dans le bar étaient servis, et elle se dit qu’elle en profiterait pour accompagner Kyan avec un verre, ou deux. Après tous, les deux ne s’étaient pas vus depuis une éternité et ils avaient sans doute plein de choses à raconter. Elle, du moins, elle en avait. Kyan avait vite compris que Hannah était bavarde, encore plus lorsqu’elle était bourrée ou défoncée, et elle s’était, mine de rien, beaucoup confiée à lui.

© Belzébuth


_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 531
▐ DATE D'ARRIVEE : 24/12/2014
▐ OCCUPATION : Directeur d'hôtel
▐ POINTS : 286
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Dim 1 Mar - 1:29
Atterrir dans ce bar un peu par hasard, mais en plus de cela tomber sur Hannah qu’il avait rencontré à Paris, c’était un autre hasard très heureux, et qui faisait très bien les choses. Elle était un peu à l’époque son alter-égo, ayant pleins de points communs avec le jeune homme, et ils avaient passé un très bon été ensemble, sans ambiguïté puisque l’un comme l’autre voulait la même chose à cet instant, en l’occurrence profiter du soleil parisien, s’amuser, passer de bons moments comme les jeunes aiment tant le faire. Et heureusement que tout était clair entre eux dès le départ, car Hannah savait que Kyan repartait à New York à la fin de l’été, donc que malgré leurs petites coucheries régulières et torrides, ils n’avaient pas fait de plans sur la comète. C’était un mois et demi super, puis chacun reprendrait sa vie. Mais Kyan ne savait pas que celle d’Hannah recroiserait la sienne ici, à Los Angeles ! Tout comme lui il y a un mois ne savait pas qu’il reviendrait ici en fait… Enfin il alla aborder la demoiselle qui se tenait derrière le bar et rien qu’à sa tête, il pouvait dire qu’elle était aussi très surprise de le voir ici. Elle retrouva son adorable sourire pour crier son nom avant de dire qu’elle n’en croyait pas ses yeux, disant qu’il semblait aussi de retour au bercail. « Et oui comme tu le vois, retour à L.A. C’est dans des moments comme ça que je me dis que si on avait gardé un minimum de contact après Paris on aurait pu savoir qu’on était tous les deux de retour à la maison… » Car oui, à l’époque ils avaient décidé de couper net contact, sans échanger leurs numéros pour ne pas être tenté de s’accrocher l’un à l’autre à distance. C’était un été, du fun, voilà tout ! la petite blondinette fit face à Kyan au comptoir, lui demandant depuis quand il était de retour à Los Angeles avant de lui confier qu’elle était ravie de le revoir car elle pensait que cela n’arriverait jamais. Et lui donc ! Même par moment il avait regretté ne pas pouvoir la contacter, juste pour prendre des nouvelles, ou lors de ses venues à Paris, c’est pour dire s’il était ravi de la voir à nouveau : « Je suis là depuis trois semaines seulement. Et toi alors ? En tout cas je suis tout aussi ravi que toi ! Le hasard fait bien les choses pour le coup. A mes retours à Paris c’était moins fun, et aucun moyen de te retrouver. Je te laisse imaginer les vacances moins sympas qu’avec toi… » Puis elle se mit à rire un peu, et c’est là qu’il la provoqua un peu en disant qu’une bonne barlady lui aurait déjà demandé ce qu’il souhaitait boire. Et elle s’en excusa, le vouvoyant en lui demandant ce qu’il désirait. Ce fut son tour de rire : « Nettement mieux ça… Et bien je vais vous faire travailler un peu plus encore mademoiselle… » Puis reprenant un peu son sérieux, gardant un fin sourire, il ajouta : « Tu te souviens de ce qu’on avait l’habitude de boire en soirée ? Et bien je prendrais la même chose, en espérant que je ne boive pas seul ? » Bah quoi ? Avec de la chance elle avait le droit de boire un verre avec un ancien ami –amant-. Surtout qu’il n’y avait pas énormément de monde et de travail autour d’eux…

_________________
    i bet my life
    I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down, didn't I? So many sleepless nights where you were waiting up on me. Well I'm just a slave unto the night © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Mar 3 Mar - 8:42



sweetest memories about you
Ft. Kyan & Hannah

« Et oui comme tu le vois, retour à L.A. C’est dans des moments comme ça que je me dis que si on avait gardé un minimum de contact après Paris on aurait pu savoir qu’on était tous les deux de retour à la maison… » La blondinette était ravie de revoir Kyan. Après toutes ces années, ça lui semblait presque incroyable de se retrouver dans cette immense ville qu’était Los Angeles. Après tout, elle avait parfois espéré le recroiser, au détour d’une rue lorsqu’elle était encore à Paris. Elle savait que le jeune homme y faisait souvent une halte pendant les vacances, et il fallait l’avouer, même si elle avait juré de ne pas s’attacher, ça ne l’empêchait pas, parfois, de repenser à lui. Ils avaient passé des semaines de folie ensemble à profiter de chaque instant que leur vie leur offrait. Ils faisaient la fête, à fond, faisaient l’amour tout le temps, et ils visitaient Paris tous les deux avant de finir au lit. Ca avait été intense, beau et la blondinette en gardait un excellent souvenir. Kyan la faisait rire, et elle aimait s’amuser avec lui. Alors, oui, honnêtement, le revoir devant elle ce soir illuminait un peu sa journée. Surtout que son retour à L.A n’avait pas forcément été tout beau, tout rose, entre les retrouvailles avec Will qui voulait l’éloigner de leur fille, son attirance incontrôlée pour son demi-frère, … Bref, au moins, savoir que Kyan était dans le coin lui faisait plaisir. « C’est clair… On aurait pu au moins échanger nos numéros de portable, à défaut de brulantes lettres d’amour.» Elle rit doucement avant de hausser les épaules. Ca avait été une décision commune. Se dire au revoir, adieu même, sans rien attendre en retour. Pas de numéro, d’émail échangé pour éviter de s’attacher l’un à l’autre. Ils ne voulaient pas, et ça avait fonctionné puisqu’ils ne gardaient que de bons souvenirs, pas d’amertume, pas de manque. Non, juste un souvenir merveilleux de quelques semaines folles. « Je suis là depuis trois semaines seulement. Et toi alors ? En tout cas je suis tout aussi ravi que toi ! Le hasard fait bien les choses pour le coup. A mes retours à Paris c’était moins fun, et aucun moyen de te retrouver. Je te laisse imaginer les vacances moins sympas qu’avec toi… » Hannah éclata de rire en hochant la tête : « J’imagine bien … La vie parisienne avec moi, ça change tout.» Elle lui fit un clin d’œil, malicieuse. « Je suis là depuis un petit mois aussi. Et me voilà barman à mes heures perdues en même temps que les études.» Elle grimaça, la vie à Paris était quand même plus sympa. Mais elle était revenue pour sa fille, et elle avait un but. La connaître, au moins un peu. Kyan la provoqua alors en lui disant qu’une bonne barmaid lui aurait déjà servi à boire, et elle lâcha un petit rire en haussant les épaules, avant de retrouver son sérieux, lui demandant ce qu’il voulait boire, d’une voix exagérément polie. « Nettement mieux ça… Et bien je vais vous faire travailler un peu plus encore mademoiselle… » Elle sourit et tapota sur le bar : « J’espère que le pourboire sera conséquent au moins.» Le jeune homme haussa les épaules et il reprit son sérieux avant de demander : « Tu te souviens de ce qu’on avait l’habitude de boire en soirée ? Et bien je prendrais la même chose, en espérant que je ne boive pas seul ? » Elle sourit. Bien sûr qu’elle se souvenait de ce qu’il buvait à Paris. Elle se moquait souvent de lui par rapport à ça en lui disant que c’était une boisson de nénétte. Et finalement, elle y avait pris goût aussi. « Deux sex on the beach pour la table 1 alors. » Elle sourit avant de rajouter : « Tu crois vraiment que je vais te laisser boire seul ? Une bonne barmaid l’aurait sûrement fait, mais moi … On doit trinquer à nos retrouvailles.» Elle haussa les épaules, esquissant une moue innocente avant de se mettre à préparer les cocktails.

© Belzébuth


_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 531
▐ DATE D'ARRIVEE : 24/12/2014
▐ OCCUPATION : Directeur d'hôtel
▐ POINTS : 286
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Mar 10 Mar - 0:01
Le hasard faisait très bien les choses parce que retrouver Hannah par le plus pur des hasards ici et ce soir, c’était juste super. Ces derniers jours il n’avait pas trop le moral, et pourtant en apercevant la jolie blonde, il venait de retrouver le sourire. Il faut dire qu’il gardait d’elle de très bons souvenirs à Paris, et qu’il avait toujours eu un seul, celui de ne pas avoir gardé contact avec elle. Au moins il ne serait pas surpris de la revoir à Los Angeles puisqu’elle aurait pu lui faire part de son retour, tout comme lui d’ailleurs ! Et d’ailleurs elle lui confirma qu’effectivement, c’était bien dommage qu’ils n’aient pas échangés leurs coordonnées à l’époque. Elle en rajouta même une couche en riant un peu, disant que ça aurait été cool à la différence de déclarations d’amour brûlantes. Et oui, c’était en partie pour ça qu’ils avaient convenus de couper net les ponts. Les deux avaient passé un superbe été ensemble, et le risque de s’accrocher, que les sentiments s’en mêlent à des milliers de kilomètres, ça aurait pu leur jouer de mauvais tour. « Et oui… On aurait pu, mais on sait pourquoi on ne l’a pas fait. C’était clair depuis le début… Pas d’attachements, pas de sentiments, juste du bon temps ensemble. Et rien que là on voit qu’on a tous les deux échoués puisqu’on aurait voulu garder contact. Signe qu’on s’est peut-être un peu attachés quand même !» dit-il en riant. Enfin il ne regrettait rien, au contraire, il ne gardait du coup que de bons moments avec elle. De plus, ils étaient tous deux de retour depuis à peu près le même temps, à quelques jours près. Mais Kyan ne pouvait s’empêcher de revenir un peu sur Paris, disant que sans elle c’était moins fun, et la demoiselle disait le comprendre disant qu’avec elle à Paris ça changeait tout. Et elle ne se trompait pas pour le coup. Il eut un petit sourire pour lui confier : « Enfin je te caches pas qu’il m’est arrivé de traîner sur Paris dans des endroits où on allait, dans le but de tomber peut-être sur toi. » Et oui, en vacances à Paris, il avait côtoyé les bars et les lieux où ils avaient l’habitude d’aller pendant près de deux mois, en vain ! Et la pauvre, elle continuait ses études, en plus d’être barman durant son temps libre. Il fit une petite grimace en lançant : « Encore dans les études ? outch ! Surtout que c’est déjà pas marrant, alors si en plus ton temps libre tu dois le passer à travailler, c’est encore moins cool pour toi… Heureusement que je suis là ce soir » dit-il en plaisantant. Oui, chacun son tour pour se jeter les fleurs ! Mais c’est pas tout, mais Kyan avait un peu soif, et il jugeait sa barman pas très professionnelle de ne pas encore avoir demandé à son client ce qu’il voulait boire. Elle le fit donc de la plus belle des manières, et Kyan lui lança un petit défi, disant qu’il allait la faire travailler un peu plus. Du tac au tac, elle répondit qu’elle espérait que le pourboire soit en conséquence alors. Et il ne put s’empêcher de taquiner : « Avec ce genre de phrase tu viens d’en perdre déjà une belle partie » s’amusa-t-il. Puis il lui demanda de lui servir ce qu’ils buvaient en soirée à Paris si elle s’en souvenait, et ça semblait être un affront pour elle vu son sourire. Oui, elle s’en souvenait, un Sex on the Beach, et elle l’accompagnerait pour fêter les retrouvailles, même si une bonne barman ne devait pas boire au boulot. Un sourire se dessina sur son visage : « Parfait mademoiselle ! Et si ton patron passe par-là, au pire on dira que j’ai énormément insisté pour t’offrir un verre… Je ne voudrais pas te causer des problèmes » Puis alors qu’elle préparait les cocktails, il ajouta : « Tu sais qu’à la base à l’époque je connaissais que le nom de ce cocktail… Je l’avais commandé pour te faire passer un message sur mes envies de fin de soirée. Et avant que tu me dises qu’il n’y a pas de plage à Paris, je te répondrais que si, l’été sur les quais de Seine y a Paris Plage… » Il se mit à rire tout seul à sa connerie. Et le soir là, leur première soirée ensemble, ils avaient fini par s’envoyer en l’air, mais pas sur une fausse plage non…

_________________
    i bet my life
    I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down, didn't I? So many sleepless nights where you were waiting up on me. Well I'm just a slave unto the night © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Mer 11 Mar - 15:22



sweetest memories about you
Ft. Kyan & Hannah

« Et oui… On aurait pu, mais on sait pourquoi on ne l’a pas fait. C’était clair depuis le début… Pas d’attachements, pas de sentiments, juste du bon temps ensemble. Et rien que là on voit qu’on a tous les deux échoués puisqu’on aurait voulu garder contact. Signe qu’on s’est peut-être un peu attachés quand même !» Kyan lâcha un petit rire et Hannah l’imita. Au fond, il n’avait pas tort. Bien sûr, elle n’irait pas à parler d’amour, loin de là. Mais tout de même. Elle avait apprécié le jeune homme, elle s’était même parfois confié à lui entre deux nuits d’amour. Et il est vrai qu’elle aurait apprécié le revoir, avec les mêmes règles de non attachement, mais au moins le revoir et s’amuser de nouveau avec lui. « En même temps, difficile d’être insensible à ton charme ravageur.» Elle lâcha de nouveau un petit rire. Le jeune homme était toujours aussi séduisant d’ailleurs, c’était un fait. « Enfin je te caches pas qu’il m’est arrivé de traîner sur Paris dans des endroits où on allait, dans le but de tomber peut-être sur toi. » Elle posa son regard sur lui et sourit en se mordillant la lèvre. Ca la touchait plus qu’elle ne l’aurait cru qu’il lui dise ça. « Ca aurait été marrant de retomber nez à nez ensemble, hein ? » Peut-être même un peu troublant, mais amusant. Il lui demanda rapidement les raisons de son retour dans le coin et elle lui avoua avoir eu besoin de retourner au pays sans en dire davantage. Elle lui raconta qu’elle continuait les études tout en bossant dans ce bar pour gagner un peu d’argent. Il secoua doucement la tête en grimaçant : « Encore dans les études ? outch ! Surtout que c’est déjà pas marrant, alors si en plus ton temps libre tu dois le passer à travailler, c’est encore moins cool pour toi… Heureusement que je suis là ce soir » Elle lâcha un petit rire et haussa les épaules : « Et oui que veux-tu ? Encore quelques années avant d’avoir enfin un peu de paix ! Enfin, si tout va bien, je termine mes études l’année prochaine. Encore un peu de patience.» Elle sourit, confiante. Elle savait pourquoi elle bossait, c’était le principal. Même si effectivement, c’était loin d’être amusant. Kyan la mit d’ailleurs au défi de jouer la barmaid parfaite et elle rentra dans le jeu, soulignant qu’elle espérait avoir un pourboire en conséquence. Il arqua les sourcils, la fixant un instant et il secoua la tête : « Avec ce genre de phrase tu viens d’en perdre déjà une belle partie » Elle grimaça et secoua la tête, feignant d’être affligée. « Oh non, oublie ce que je viens de dire. J’ai pas envie de devoir enlever le haut pour récolter des pourboires.» Dans certains bars de la ville, c’était coutume. Plus la soirée avançait, plus l’ambiance montait et plus les serveuses se dénudaient, dansant parfois sur les bars pour récolter plus d’argent. Elle le fit un petit clin d’œil avant que le jeune homme ne lui demande de lui servir leur cocktail habituel parisien, ce qui la fit sourire. Elle accepta bien entendu avec plaisir de prendre un verre avec lui, surtout que l’ambiance était bien retombée au bar, et que seuls quelques clients discutaient dans leur coin. Kyan sourit et hocha la tête avant de répondre : « Parfait mademoiselle ! Et si ton patron passe par-là, au pire on dira que j’ai énormément insisté pour t’offrir un verre… Je ne voudrais pas te causer des problèmes » Elle haussa les épaules : « T’inquiètes, mon patron m’aime bien. Et je n’ai même pas eu besoin de coucher pour ça. Je crois qu’il a décidé de me prendre sous son aile.» C’est vrai qu’elle avait de la chance à ce niveau-là. Au moins, il lui foutait la paix et les moments passés ensemble au bar étaient plutôt sympas. « Tu sais qu’à la base à l’époque je connaissais que le nom de ce cocktail… Je l’avais commandé pour te faire passer un message sur mes envies de fin de soirée. Et avant que tu me dises qu’il n’y a pas de plage à Paris, je te répondrais que si, l’été sur les quais de Seine y a Paris Plage… » Elle éclata de rire et haussa les épaules. La plage à Paris était tout de même moins romantique qu’ici. « Paris Plage c’est un peu surfait quand même. C’est dommage, ici, ça aurait été le cadre parfait. On aurait fini à Venice Beach ou ailleurs. Là au moins, c’est des vrais plages.» Elle rit de nouveau avant de lui tendre son cocktail. « Je te l’ai fait bien corsé, comme tu aimes. Ne penses pas que je veux te bourrer hein ? » Elle rit et prit son verre à elle avant de le lever : « A nos retrouvailles inattendues, presque magiques.»

© Belzébuth


_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 531
▐ DATE D'ARRIVEE : 24/12/2014
▐ OCCUPATION : Directeur d'hôtel
▐ POINTS : 286
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Mer 18 Mar - 1:41
Les retrouvailles entre les deux-là semblaient plutôt bien se passer non ? Limite on aurait cru qu’ils ne se serait pas perdu de vue à les voir rire comme ça tous les deux en parlant du passé, et surtout du fait que c’était dommage qu’ils n’aient pas gardé un minimum de contact. Car oui, ils avaient décidés de se voir juste l’été, mais d’après leurs confessions, les deux auraient voulu se revoir, c’était donc un bel échec pour eux. Mais c’est vrai qu’en deux mois ils s’étaient tant rapprochés, à se confier, rire, s’amuser, et partager leurs lits qu’il était difficile de ne pas avoir un petit côté nostalgique. En tout cas Hannah ne perdait pas le Nord, se mettant à complimenter notre beau brun. En effet, elle disait que c’était dur de rester insensible à son charme ravageur, et une nouvelle fois les deux jeunes ex-amants se retrouvèrent à rire ensemble, Kyan répondant l’œil taquin : « Je savais que je t’avais fait un énorme effet, plus que tu ne voulais l’admettre… Cela dit tu vas finir par me faire rougir à cette allure-là tu sais » Bah ouais, même s’il savait qu’il avait un certain charme, c’était assez intimidant ce genre de remarque directe. En fait en y repensant c’est vrai qu’ils n’avaient pas vraiment de mauvais souvenirs, seuls les bons étaient présents… C’est peut être bien pour ça qu’il avait tenté de la retrouver lors de ses expéditions dans la Capitale française, au point de retourner dans les endroits où ils allaient. Mais ils ne s’étaient jamais retrouvés, et Hannah avoua que ça aurait été amusant de retomber l’un sur l’autre. A qui le dis-tu, c’était son but à lui en tout cas dans les moments-là. « Oh que oui, ça aurait été plus que marrant à mon avis. On aurait pu repasser du bon temps ensemble, mais bon on va pas s’en plaindre, c’est ici et ce soir qu’on retombe nez à nez… » Enfin elle était le bar, il se doutait donc qu’elle était de retour pour de bon, et pas seulement pour des vacances. Bon, à l’heure d’aujourd’hui pas sûr qu’ils aient la même relation que par le passé, surtout maintenant que Kyan avait appris sa paternité, surtout qu’en revoyant Trish, leur passé avait ressurgi. La blondinette était donc venue finir ses études ici, prenant ce job en plus de ses cours, et il grimaça en disant que c’était pas fun les études, mais en plus si tu dois bosser pendant ton temps libre, c’est encore pire. Mais ce n’était heureusement pour elle que temporaire, encore une petite année si tout se passait bien. Ensuite ce serait simplement boulot. Surtout que dans ses souvenirs elle ne faisait pas d’études dans la restauration, donc c’était bien un job d’appoint. Kyan l’avait fait aussi à New York, sauf que lui était dans la restauration, ça restait au moins son domaine… D’ailleurs il la taquinait un peu, disant qu’elle aurait déjà dû lui demander ce qu’il voulait boire au lieu de faire la conversation. Surtout qu’ils pouvaient discuter avec la barmaid pendant qu’elle travaillait, c’était d’ailleurs conseillé d’être sympa avec ses clients si elle voulait un pourboire. Néanmoins le demander, c’était moyen. Même s’il savait qu’elle plaisantait parce que c’était Kyan face à elle, il ne put s’empêcher de dire qu’elle venait de voir une partie passer sous son nez, et elle se mit à rire, lui demandant d’oublier car elle ne voulait pas devoir retirer son haut pour ses pourboires, ce qui amusa beaucoup Kyky : « On verra si tu combles mes désirs… de boisson bien entendu ! Surtout que je préfère quand les femmes retirent le bas aussi, pas simplement le haut… » oh les deux petits coquins ! Enfin il voyait bien qu’ici c’était pas le genre de se mettre à poil pour quelques billets. Heureusement qu’il connaissait assez bien Hannah pour savoir qu’elle plaisantait ! Puis place à un petit cocktail, ou tout du moins la commande de ce dernier, et pas n’importe lequel, celui qu’ils buvaient à Paris, disant par contre qu’il aimerait qu’elle l’accompagne et que si son patron passait, il en prendrait la responsabilité pour lui éviter les problèmes. Sauf qu’elle s’en fichait, son patron l’aimait bien donc ne dirait probablement rien. Et elle précisa avoir été prise sous son aile sans coucher avec lui, ce qui lui arracha un nouveau rire : « Non ? Tu obtiens la sympathie des gens sans coucher avec eux ? Je ne te reconnais plus ! » se moqua-t-il avant de répondre plus sérieusement : « Enfin comme ne pas t’apprécier cela dit… » Bah ouais, c’était une femme adorable on n’allait pas se mentir. Encore plus adorable lorsqu’elle préparait son breuvage à Kyan qui n’attendait plus que ça. En la regardant faire, il lui dévoila un petit secret. Ce Sex on the beach, il l’avait commandé dans le seul but de faire passer un message le soir de leur rencontre à Hannah, précisant que la plage était bien disponible à Paris, sous la forme de Paris Plage en bord de Seine. Oui, il prenait les devants avant qu’elle dise que ce message était erroné à l’époque. Et ça l’amusait la jolie blonde puisqu’elle disait qu’ici le message serait mieux passé, avec les vrais plages sur lesquelles ils auraient pu finir, comparé au truc surfait parisien, et moche qu’on se le dise. « Tellement surfait ouais … C’est sûr qu’ici le message serait mieux passé, et on aurait pu finir sur le sable vraiment cette fois, et pas autre part, même si j’ai pas à me plaindre » Puis elle lui tendit enfin son cocktail en disant l’avoir corsé comme il l’aimait, mais précisant ne pas vouloir le bourrer : « Parfait ! Au moins bien corsé il fait beaucoup moins fillette mon cocktail non ? » En référence à sa moquerie préférée concernant ce cocktail. Puis elle leva son verre pour fêter leurs retrouvailles. Kyan fit claquer son verre avec celui de la demoiselle derrière le comptoir et dit sourire aux lèvres : « Je n’aurais pas dit mieux pour les définir ! A la nôtre ! Et cette fois même si je sais où te trouver, on va peut-être rester en contact non ? » dit-il en faisant glisser son téléphone vers elle, comme pour lui demander de lui laisser son numéro dans son téléphone…

_________________
    i bet my life
    I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down, didn't I? So many sleepless nights where you were waiting up on me. Well I'm just a slave unto the night © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Mar 24 Mar - 13:46



sweetest memories about you
Ft. Kyan & Hannah

Retrouver Kyan était plus qu’étrange mais plutôt plaisant. Hannah avait beau ne pas être tombée amoureuse du séduisant jeune homme, elle avait toujours gardé pour lui une certaine affection et des souvenirs plus que bons. Du coup, c’est vrai, lorsqu’il lui arrivait de penser à lui, parfois au détour d’une rue, ou lors d’une soirée trop calme, c’était toujours avec nostalgie, mais avec le sourire. Et c’est ce qu’elle lui avoua lorsque lui-même lui raconta qu’il cherchait parfois à tomber sur elle lors de ses vacances à Paris. Cette petite confidence lui fit plaisir, lui montrant qu’au fond, ils s’étaient attachés l’un à l’autre, mais pas d’une façon qui faisait souffrir non. Ils s’appréciaient, plus que bien, mais ça s’arrêtait là. Elle le complimenta, adoptant un sourire charmeur malgré elle, et le jeune homme lâcha un petit rire en lui faisant un petit clin d’œil taquin : « Je savais que je t’avais fait un énorme effet, plus que tu ne voulais l’admettre… Cela dit tu vas finir par me faire rougir à cette allure-là tu sais » Hannah lâcha un petit rire et secoua la tête : « Il t’en faut beaucoup plus pour rougir, va, je m’inquiète pas.» Kyan était séducteur, charmeur et maniait avec facilité les compliments. Elle sourit avant de lui dire qu’elle aurait vraiment apprécié qu’ils puissent se revoir à l’occasion, quand elle était encore sur Paris. Le jeune homme esquissa un sourire malicieux et hocha la tête, répliquant d’une voix douce : « Oh que oui, ça aurait été plus que marrant à mon avis. On aurait pu repasser du bon temps ensemble, mais bon on va pas s’en plaindre, c’est ici et ce soir qu’on retombe nez à nez… » Elle hocha la tête : « La vie réserve bien des surprises, que veux-tu ? Au moins, on aura réussi à se recroiser. Et à L.A. Comme quoi…» Elle lâcha un petit rire et haussa les épaules. Sauf que désormais, la jeune femme n’avait plus vraiment le temps, ni l’envie, pour une relation sans lendemain. Elle devait prouver à son ex qu’elle pouvait être une maman respectable, terminer ses études, assurer à son boulot, gérer ses sentiments pour son demi-frère. Bref, tout un programme. Et elle se doutait que lui aussi avait sa vie. Ils se mirent ensuite à parler du parcours de la jeune femme et Kyan grimaça lorsqu’il apprit qu’elle était encore étudiante et bossait pendant son temps libre, ce qui fit sourire la jeune femme. Il avait parfaitement compris que sa vie actuelle n’était pas si fun qu’à Paris, loin de là. Pour autant, elle pouvait quand même le taquiner et flirter gentiment avec lui, ce qu’elle fit en lui servant son sex on the beach, les deux évoquant cette première soirée ensemble qui avait fini, non pas sur la plage mais dans le lit de la belle. « On verra si tu combles mes désirs… de boisson bien entendu ! Surtout que je préfère quand les femmes retirent le bas aussi, pas simplement le haut… » Hannah lâcha un petit rire et secoua doucement la tête : « Je te reconnais bien là très cher.» Elle sourit, malicieuse. De toute façon, si elle osait faire un strip ici, son patron la dégagerait rapidement alors … La conversation continua, légère, taquine et lorsqu’elle lui confia que son patron l’avait pris sous son aile, et ça, sans rien derrière eux, il lâcha un rire avant d’esquisser une moue surprise : « Non ? Tu obtiens la sympathie des gens sans coucher avec eux ? Je ne te reconnais plus ! » Elle lui tira la langue et lui donna une petite tape avant qu’il ne réplique, plus sérieusement : « Enfin comme ne pas t’apprécier cela dit… » Elle sourit et haussa les épaules. Le compliment sous entendu du jeune homme la touchait. Surtout qu’en ce moment, elle savait qu’elle n’était pas la nana la plus appréciée du coin. Son ex, son nouveau mec .. Ils ne souhaitaient qu’une chose, la voir dégager. « Merci. Je te retourne le compliment.» Elle retrouva rapidement son sourire. Elle n’allait pas pourrir l’ambiance avec ses problèmes, elle était bien trop contente de retrouver le jeune homme. Le jeune homme renchérit sur le sex on the beach et la jeune femme répliqua malicieusement qu’à Paris, sa réplique était un peu surfaite, ici, ça aurait pu être pris au sérieux, remarque qui tira un sourire au jeune homme. « Tellement surfait ouais … C’est sûr qu’ici le message serait mieux passé, et on aurait pu finir sur le sable vraiment cette fois, et pas autre part, même si j’ai pas à me plaindre » Oh non, il n’avait pas à se plaindre. Rapidement, dans la boîte, ils avaient commencé à s’embrasser, à se chauffer jusqu’à finir chez elle pour une nuit, une journée d’amour brûlant. Elle sourit à ce souvenir et haussa les épaules, en lui disant simplement qu’elle lui avait préparé un cocktail corsé. « Parfait ! Au moins bien corsé il fait beaucoup moins fillette mon cocktail non ? » Elle lui fit un petit clin doeil et hocha la tête : « Disons que ça relève un peu ta réputation … Juste un peu.» Elle rit, elle avait tellement pu le taquiner sur cette histoire. Les deux trinquèrent ensuite, souriant, et heureux de cette soirée improvisée, fêtant leurs retrouvailles en bonne et due forme. « Je n’aurais pas dit mieux pour les définir ! A la nôtre ! Et cette fois même si je sais où te trouver, on va peut-être rester en contact non ? » Kyan fit glisser son téléphone et la blondinette hocha la tête, s’en emparant et rentrant rapidement son numéro dans les contacts du brun. Elle appela ensuite histoire qu’elle ait aussi son numéro et lui tendit son téléphone, sourire aux lèvres : « Voilà qui devrait faciliter les choses si un jour tu veux me retrouver.» Elle sourit et but une gorgée de son cocktail. « Et sinon, qu’est ce que tu me racontes ? Content d’être de retour au bercail ? Tu as retrouvé ton petit monde ? » La jeune femme avait toujours été curieuse et bavarde, il le savait et ne s’en plaignait pas. Après tout, il avait grandi ici, comme elle. Il devait sans doute avoir des amis, sa famille, une ex, ?

© Belzébuth


_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 531
▐ DATE D'ARRIVEE : 24/12/2014
▐ OCCUPATION : Directeur d'hôtel
▐ POINTS : 286
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Ven 10 Avr - 1:28
Même quelques années après, les deux-là continuaient à se chercher et à se taquiner, la preuve à l’instant même avec Hannah qui faisait de jolis compliments à Kyan, et ce dernier disant qu’il risquait de virer au rouge à cause de ses paroles. Oui, c’est vrai que Kyan savait qu’il plaisait aux femmes, mais c’est pas pour ça qu’il se pensait irrésistible et n’appréciait pas les compliments qu’on pouvait lui faire, surtout quand ça venait de quelqu’un qu’on connait. Du coup, la jolie blonde lui dit qu’il lui en faudrait plus pour rougir. C’est vrai que sur ce point-là elle le connaissait assez bien, et il n’était pas sujet à la gêne face aux compliments, bien au contraire. Disons que ça flattait son égo ce genre de propos. Il haussa donc les épaules en disant : « Va savoir, depuis Paris j’ai peut-être changé et je pourrais être gêné de tes compliments » Ouais ou pas hein en fait ! Mais bon, elle semblait le savoir vu son attitude avec lui. En même temps avec l’été qu’ils avaient passé ensemble, ils avaient eu le temps de bien apprendre à se connaître, et surtout se rendre compte que l’un comme l’autre n’était pas du genre pudique et à laisser ses émotions le submerger, tout comme les compliments qui pouvaient en découler. Leurs vacances à Paris étaient derrière eux, et malheureusement, jamais ils ne s’étaient retrouvés, malgré l’envie pourtant de Kyan de retrouver Hannah et passer de bons moments avec elle. Et il semblait que la réciproque était tout aussi vraie. Mais au moins le destin les avaient tous les deux poussés à se retrouver dans la cité des Anges, un beau signe non ? Hannah expliquait donc à son interlocuteur qu’elle était là dans le but de finir ses études, combinant en plus ce job au bar. Autant dire pas beaucoup de temps libre et de fun donc dans la vie de la demoiselle comparé à avant, mais au moins ce soir, son boulot devait lui plaire vu qu’elle disait être ravie d’être retombée sur Kyan ! Elle en venait même à le taquiner sur son pourboire, disant qu’elle ne voulait pas devoir retirer son haut pour qu’il soit aimable sur le règlement de la boisson. Ça amusait beaucoup Kyan, mais lui préférait qu’une femme enlève aussi le bas, et pas sûr qu’ici ce soit l’endroit pour ça. Ah bah non, pas du tout même… Enfin ça ne les empêchait pas de flirter, comme au bon vieux temps, et d’ailleurs elle s’en rendait bien compte vu qu’elle disait bien le reconnaître avec ces paroles, ce qui fit largement sourire notre beau brun : « Et bah tu vois, au moins de ce côté-là j’ai pas changé… » Kyan avait toujours été taquin, charmeur et ayant flirté ce n’était pas nouveau, au grand dam d’ailleurs de son ex qui lui faisait des crises de jalousie lorsqu’il osait faire ça… D’ailleurs si elle était-là, elle n’apprécierait pas ce comportement, mais bref, ce n’était pas d’actualité ! Bon, par contre il prit un petit coup lorsqu’il s’étonnait que son patron l’apprécie sans avoir à coucher avec lui. Il l’avait cherché ce coup, qu’on se le dise… Heureusement elle ne lui tenait pas rigueur de cette plaisanterie, surtout qu’il se rattrapait très vite en disant qu’elle était adorable, donc dur de ne pas l’apprécier à sa juste qualité voyons. Elle retourna à Kyan le compliment qui se contenta d’un sourire en guise de merci. Surtout que désormais, il s’attaquait gentiment à son cocktail que venait de lui préparer Hannah. D’ailleurs cette dernière ne s’était pas gênée pour le taquiner sur cette boisson de femmes d’après elle, et il lui confessait donc ne pas le connaître à l’époque, seulement de nom en fait, et derrière il y avait eu un message subliminal pour la jolie blonde. D’ailleurs ça avait marché, vu comment s’était terminé la nuit entre eux. Il associait donc ce cocktail à leur première nuit ensemble dans l’appartement d’Hannah, et avait continué à boire ça l’été avec elle en soirée, les nuits se concluant souvent de la même manière. Et c’est pour lui donner un aspect plus masculin qu’il le demandait bien corsé, chose qu’Hannah avait fait ce soir mais disant que ça ne relevait qu’un peu sa réputation. De la provocation encore et toujours, ce qui l’amusait beaucoup : « Un peu seulement ? Il faudra quoi pour la relever totalement ? Encore plus d’alcool dedans ? Si c’est ça vas-y, rajoutes-en la dose nécessaire pour en faire un véritable cocktail d’homme… » Il disait cela avec un œil défiant, surtout que ça ne l’arrêterait pas, il le boirait. Il serait juste plus vite bourré qu’elle mais ce n’était qu’un détail. Et pour fêter les retrouvailles, Kyan laissa glisser son téléphone sur le bar, jusqu’au main d’Hannah pour l’inviter à lui laisser son numéro. AU moins comme ça ils resteraient en contact maintenant qu’ils sont dans la même ville. Elle ne se fit pas prier pour entrer son numéro et se faire sonner son téléphone, au moins elle aurait le sien aussi. Et elle termina par lui dire que maintenant il aurait son numéro s’il voulait la retrouver. Il rangea son téléphone dans sa veste et répondit : « C’est ça… Je sais où tu bosses, j’ai ton numéro, on a plus d’excuses maintenant… » Puis elle s’intéressa un peu à sa vie, lui demandant s’il était content d’être de retour, surtout qu’il devait avoir retrouvé ses racines ici. Il hocha positivement la tête avant de répondre : « On va dire que le retour n’est pas des plus déplaisant. Mon père me laisse gérer son hôtel ici, alors que lui est parti pour de bon à Paris… Quel chanceux ! Et sinon oui, je retrouve mes repères, mes amis… » Il laissa un petit blanc en disant : « Même mon ex… » Là dans sa voix, on sentait que ce n’était pas la meilleure partie de son retour. Bah non, elle venait hier de lui apprendre qu’il avait un petit garçon de deux ans, le choc total quoi ! Il but une gorgée de son cocktail avant d’essayer de détourner la conversation. « Et toi alors de ton côté ? » Oui enfin il essayait, parce que connaissant la curiosité de la demoiselle, elle allait vouloir des détails de la part de Kyan, sauf si depuis elle avait changé, ce dont il doutait beaucoup vu les dernières minutes à parler avec elle…

_________________
    i bet my life
    I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down, didn't I? So many sleepless nights where you were waiting up on me. Well I'm just a slave unto the night © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Sam 11 Avr - 22:24



sweetest memories about you
Ft. Kyan & Hannah

« Va savoir, depuis Paris j’ai peut-être changé et je pourrais être gêné de tes compliments » Hannah ne put s'empêcher de dévisager le jeune homme avec une moue narquoise. Le connaissant, il adorait toujours autant les compliments, surtout quand il venait d'une belle femme. En tout cas, elle, elle n'avait pas tant changé que ça, et ça l'amusait de flirter gentiment avec lui. Même s'ils n'avaient finalement passé que quelques semaines ensemble, elles avaient été tellement intenses que la jeune femme n'avait aucune gêne avec lui, loin de là. Ils avaient eu l'occasion de discuter de beaucoup de choses, d'apprendre à se connaître intiment, plus que bien même, et même si cela faisait bien longtemps, elle se sentait toujours aussi à l'aise. La preuve, ils venaient de se retrouver et déjà, elle le taquinait gentiment. Comme au bon vieux temps. Et ça, elle adorait ça. Kyan avait été quelqu'un d'important pour elle, même si elle n'était pas tombée éperdument amoureuse de lui. Elle avait aimé chaque instant passé avec lui, elle avait aimé coucher avec lui, rire avec lui. Bref, ils gardaient tous les deux de bons souvenirs et les deux les évoquèrent rapidement, s'avouant l'un à l'autre qu'ils auraient aimé se revoir à l'occasion. Mais aujourd'hui, la vie les mettait de nouveau face à face, et même si elle se doutait qu'ils n'allaient pas reprendre le train de vie de Paris, à savoir fête, sexe et alcool, elle comptait bien revoir le jeune homme pour un verre ou deux. Rien de bien méchant.

Rapidement, ils se mirent à flirter, et elle ne put s'empecher de faire remarquer à Kyan qu'il était toujours aussi charmeur, ce qui le fit rire. « Et bah tu vois, au moins de ce côté-là j’ai pas changé… » Elle rit à son tour et haussa les épaules : " Tu me rassures. A un moment, j'ai cru que tu étais devenu ennuyeux." Elle lui fit un petit clin d'oeil avant de lui servir leur cocktail habituel non sans le taquiner encore. Il faut dire que cette histoire de sex on the beach était une sorte de vanne gentille qu'elle adressait à Kyan et elle ne put s'empêcher de lui faire remarquer qu'elle avait un peu corsé le dosage histoire de relever sa réputation. Kyan fit mine d'être offusqué et secoua la tête avant de demander d'une voix provocatrice : « Un peu seulement ? Il faudra quoi pour la relever totalement ? Encore plus d’alcool dedans ? Si c’est ça vas-y, rajoutes-en la dose nécessaire pour en faire un véritable cocktail d’homme… » Hannah lâcha un petit rire et lui lança une moue malicieuse avant de sortir la tequila. " Tu es sûr de toi ? Je voudrais pas que tu portes plainte contre ta barmaid pour tentative d'alcooliser un charmant jeune homme ... " Mais devant le regard de défi qu'il lui lançait, la jeune femme lui servit une bonne rasade de tequila dans son verre, relevant également son coktail à elle, mais juste un peu. Elle sourit, victorieuse, et reposa la bouteille avant de s'approcher du jeune homme. " Si tu bois ça, là, tu es un homme, un vrai." Elle rit, elle adorait le provoquer. Il marchait toujours à fond. Comme elle. Ils s'entendaient surement aussi bien parce qu'ils avaient une sorte de caractère un peu similaire. Un caractère à la con pourrait lui dire certaines personnes.

Lorsque le jeune homme lui tendit son téléphone pour qu'elle y inscrire son numéro, elle n'hésita pas et le fit, lui disant ensuite que ça serait plus facile cette fois. Au moins, ils pourraient se revoir. Kyan hocha la tête et sourit : « C’est ça… Je sais où tu bosses, j’ai ton numéro, on a plus d’excuses maintenant… » " Je suis d'accord. Tu as intérêt à ne pas m'oublier." Elle voulait rester en contact cette fois, elle savait qu'elle ne tomberait pas amoureuse de lui. Kyan était juste un super coup, un jeune homme qu'elle appréciait aussi, simplement. Un ami avec des options en plus quoi. Ils parlèrent ensuite plus de leur vie, chacun racontant un peu sa nouvelle vie, et Hannah s'intéressa à celle du blond. « On va dire que le retour n’est pas des plus déplaisant. Mon père me laisse gérer son hôtel ici, alors que lui est parti pour de bon à Paris… Quel chanceux ! Et sinon oui, je retrouve mes repères, mes amis… » Il haussa les épaules et marqua un arrêt avant de rajouter : « Même mon ex… » Il ne semblait pas ravi d'évoquer le sujet, elle avait pu voir son visage se figer un instant avant qu'il détourne le sujet et lui demanda d'une voix plus douce : « Et toi alors de ton côté ? » Hannah secoua doucement la tête, dévisageant le jeune homme, perplexe. " Ton ex ?? Et c'est une bonne ou mauvaise chose ? Vu ta tête, tu as pas l'air ravi." Elle n'était pas jalouse, seulement curieuse. Surtout que elle aussi avait eu son lot de fantômes depuis son retour. Sa fille, le demi frère qu'elle avait embrassée. " Je veux tout savoir. Après seulement, je te donne tous les potins croustillants de mon retour. Et je te promets, ça vaut le coup." Elle n'allait pas le laisser s'en tirer comme ça. " La tequila va être ma copine sur ce coup-là. Ca va t'aider à parler." Elle effleura sa main et caressa doucement un instant son bras comme pour l'amadouer.

© Belzébuth

_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 531
▐ DATE D'ARRIVEE : 24/12/2014
▐ OCCUPATION : Directeur d'hôtel
▐ POINTS : 286
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Dim 19 Avr - 0:29
Dans les mauvais moments, il n’y avait vraiment pas mieux que de tomber sur des personnes que l’on appréciait, plus encore quand on avait perdu de vue ces personnes et qu’on avait voulu les retrouver, mais en vain. C’était un peu ce qui s’était passé avec Hannah, et du coup notre jeune homme était plus que ravi d’avoir pu retrouver Hannah, ici, ce soir, dans ce bar. Une bien belle surprise. Et quand on les voyait, on croirait qu’ils ne s’étaient jamais quittés tant ils commençaient déjà à rire de tout et de rien comme par le passé. C’est comme s’ils s’étaient quitté la veille. Et pour preuve, Hannah ne mit pas très longtemps à taquiner Kyan. Bon, elle lui avait d’abord dit qu’il était toujours charmeur, et c’est vrai que de ce côté-là, il n’avait pas changé. Après tout pourquoi ne pas user de ses charmes et son côté beau garçon ? Ce serait du gâchis ! Elle répliqua donc qu’elle avait eu peur l’espace d’un instant qu’il soit devenu ennuyeux. Le jeune homme joua les mecs offusqués, répondant choqué : « Quoi ? Kyan Johnson ennuyeux ? Comment oses-tu penser ça de moi voyons ? » Bon, bien vite il retrouva son sourire taquin, puis un sourire bien plus sincère lorsqu’elle lui servit son cocktail. Une belle histoire se cachait derrière ce cocktail, et aussi beaucoup de moqueries, et c’est pour ça qu’il lui confiait maintenant pourquoi il avait demandé cette boisson leur premier soir ensemble à Paris. Un petit message subliminal, qui avait en soit bien marché à l’époque. Même encore aujourd’hui, elle le taquinait sur sa virilité, n’oubliant pas néanmoins de lui dire qu’elle avait un peu corsé la dose. Mais Kyan était du genre joueur, il lui demanda donc ce qu’il faudrait pour relever sa réputation et sa virilité au niveau normal. Oui, si elle jugeait qu’il fallait un peu plus d’alcool pour être digne d’un homme, Kyan lui disait d’agir en conséquence, ce qu’elle semblait prête à faire puisqu’elle venait de dégainer la téquila, lui demandant confirmation, surtout parce qu’elle ne voulait pas qu’il porte plainte pour avoir été trop alcoolisé par Hannah. Un nouveau haussement d’épaule, un petit sourire provocateur : «Est-ce que j’ai l’air de plaisanter Hannah ? Fais-en un cocktail d’homme. Dans mes souvenirs t’aime prendre des risques, alors si tu m’alcoolise un peu trop, c’est à tes risques et périls » dit-il avec un petit clin d’œil. Bien sûr, il n’irait pas porter plainte contre elle et elle le savait, surtout que c’est lui qui lui demandait de charger la boisson ! Et c’est ce qu’elle fit, et pas qu’un peu ! Une bonne grosse dose de tequila ajoutée au cocktail, une plus légère pour elle, et elle le provoquait, disant que là s’il buvait ça c’était un homme, un vrai. Il n’avait encore pas bu qu’il riait déjà, sentant la tequila chatouiller ses narines : « Oh putain ouais t’as pas fait semblant ! C’est de la tequila pure maintenant ! Mais je relève le défi… » Il goûta le cocktail, faisant une petite grimace avant de reprendre : « Je confirme, t’as eu la main lourde et je sens la tequila descendre et chauffer mon corps. Mais t’inquiète pas, je lâcherais pas le défi » C’était fort, mais bon à la fois, et puis Kyan n’était pas un dégonflé, il avait fait le malin, et il allait assumer non sans mal …

Et qui plus est, maintenant les deux jeunes comptaient bien ne plus se quitter et se revoir étant donné qu’ils vivaient à nouveau dans la même ville. Leurs numéros avaient été échangé, et Kyan lui disait clairement qu’ils n’avaient plus de raison de ne plus rester en contact, puisque c’était ce que les deux semblaient regretter de leur relation parisienne… Elle lui disait donc qu’il n’avait pas intérêt à l’oublier, et après une nouvelle gorgée de son cocktail, il répondit : « ça sonnerait presque comme une menace tiens ! Cela dit maintenant que t’as aussi mon numéro, ça vaut aussi pour toi… » Hannah en vint ensuite à s’intéresser à la vie de Kyan à son retour ici. Et c’est vrai qu’il avait beaucoup de changements dans sa vie, tout comme elle d’ailleurs. Il commença donc par lui donner les raisons de son retour ici, à savoir l’hôtel de son père à gérer, disant qu’il était bien agréable de retrouver ses points de repères, ses amis, sa famille, ajoutant même après un petit temps d’hésitation son ex. Et sachant qu’il ne couperait pas aux questions, il essaya tout de même de détourner le sujet, lui demandant comment était sa vie à elle. Mais bien entendu, Hannah, curieuse comme tout ne tomba pas dans le panneau et lui demanda des détails, ne s’intéressant qu’à son ex, pas aux autres choses qu’il avait pu dire. Elle demandait donc si c’était une bonne nouvelle ou pas, mais que voyant que sa tête, ça n’avait pas l’air. Il releva le regard vers elle « Je sais pas trop en fait, un peu des deux je crois… » Puis elle lui annonçait qu’elle lui raconterait ses potins à elle quand il lui aurait donné les siens, et que pour le faire parler, la téquila serait sa meilleure amie. Elle tentait même de l’amadouer en caressant son bras avec un joli petit sourire. Il répondit à ce sourire, la laissant faire : « ça a vraiment intérêt à valoir le coup alors… Et m’alcooliser pour me faire parler ? Je vois que tous les moyens sont bons pour parvenir à tes fins ?! » Puis il attrapa son verre, en but un peu avant de se lancer : « Donc mon ex, plus ou moins bonne nouvelle… Je suis allé la voir y a deux jours où j’étais sûr de la trouver. Après notre longue relation, je me suis dit que je ne pouvais pas vivre à Los Angeles sans qu’elle le sache… Elle a été surprise de mon retour, tout s’est bien passé, on devait aller boire un café, mais il se trouve qu’un gamin a débarqué, mon gamin et que je ne savais pas du tout que j’avais un fils… Les reproches ont commencé à fuser, j’aurais dû la voir hier pour discuter de tout ça, mais elle a annulé. Donc en gros, j’ai un fils de deux ans, j’ignore tout de lui, et mon ex semble ne pas avoir très envie de me parler. Une belle galère quand t’apprends que t’es papa et que ton enfant à deux ans déjà… » Et oui, belle galère pour Kyan. Encore ça aurait pu être une bonne nouvelle, sauf que tant qu’il restait dans le flou concernant son fils, s’il allait pouvoir le voir si Trish l’acceptait, ça restait une mauvaise nouvelle. En espérant bien sûr qu’elle accepte qu’il voit son fils, ce qui deviendrait nettement mieux pour lui…

_________________
    i bet my life
    I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down, didn't I? So many sleepless nights where you were waiting up on me. Well I'm just a slave unto the night © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Mar 21 Avr - 8:53



sweetest memories about you
Ft. Kyan & Hannah

« Quoi ? Kyan Johnson ennuyeux ? Comment oses-tu penser ça de moi voyons ? » Hannah lâcha un petit rire, elle adorait le taquiner et le voir monter sur ses grands chevaux. Bien entendu, il savait qu’elle plaisantait et il retrouva rapidement son sourire pendant qu’elle répliquait, malicieuse : « Disons qu’un Kyan qui ne drague plus, qui rougit au moindre compliment serait beaucoup plus ennuyeux que le Kyan que j’ai connu à Paris.» Celui-là était loin d’être pudique, elle s’en rappelait bien. Pour fêter leurs retrouvailles, ils se retrouvèrent rapidement devant un cocktail, le SEX ON THE BEACH, un cocktail qui avait en quelque sorte débuté leur histoire puisque Kyan lui avait dit qu’il adorerait pratiquer avec elle mais qu’à défaut de plage, ils s’étaient retrouvés chez Hannah. Elle avait souvent taquiné le jeune homme sur son goût pour un cocktail si féminin, et ce soir encore, elle n’y manqua pas, le provoquant et lui avouant qu’elle avait un peu corsé la dose pour relever sa réputation. Il rentra dans son jeu et lui demanda de corser le cocktail histoire de retrouver sa virilité, et Hannah attrapa la bouteille de tequila lui demandant s’il était sûr de lui. «Est-ce que j’ai l’air de plaisanter Hannah ? Fais-en un cocktail d’homme. Dans mes souvenirs t’aime prendre des risques, alors si tu m’alcoolise un peu trop, c’est à tes risques et périls » Hannah esquissa un sourire et hocha la tête : « Je relève le défi.» Elle versa une bonne dose de tequila dans le cocktail du jeune homme, une petite dose pour elle, et elle lui sourit : « Ca, c’est un cocktail d’homme, tu vas pas être déçu.» Elle goûta le sien et grimaça. Effectivement, ça n’avait plus rien à voir avec la boisson sucrée et douce qu’ils connaissaient. Elle n’imaginait même pas le sien. Elle l’observa pendant qu’il buvait et rit devant sa grimace avant qu’il ne repose son verre en secouant la tête : « Oh putain ouais t’as pas fait semblant ! C’est de la tequila pure maintenant ! Mais je relève le défi… » Il reprit une gorgée, grimaçant de nouveau et souffla doucement : « Je confirme, t’as eu la main lourde et je sens la tequila descendre et chauffer mon corps. Mais t’inquiète pas, je lâcherais pas le défi » Elle lâcha un petit rire, victorieux. Elle adorait les défis dans ce genre-là et elle savait que Kyan serait à la hauteur. « Je n’en attendais pas moins de toi. Le mien est un peu moins corsé, mais je suis une jeune fille douce et fragile, alors … Ca suffira à me monter à la tête, j’en doute pas.» Ils allaient rapidement se retrouver un peu trop alcoolisés, surtout lui, elle n’en doutait pas. Mais au moins, leurs retrouvailles seraient dignes d’eux et à la hauteur. Ils échangèrent leur numéro, promettant cette fois-ci de se revoir et la blondinette lui souffla qu’il avait intérêt à ne pas l’oublier, faisant rire le jeune homme qui répliqua : « ça sonnerait presque comme une menace tiens ! Cela dit maintenant que t’as aussi mon numéro, ça vaut aussi pour toi… » Elle sourit et brandit son téléphone en riant : « Maintenant que tu es là dedans, ne t’inquiètes pas, je compte pas t’oublier.» Elle but une gorgée de son cocktail et les deux redevinrent plus sérieux, se racontant un peu les raisons de leur retour. La blonde lui parla de ses études à terminer, de son job à temps partiel, lui avouant qu’elle n’avait pas beaucoup de temps pour s’amuser. Quant à Kyan, il lui dit qu’il avait pu retrouver certains amis, une ex aussi et à cette évocation, il grimaça et curieuse, la jeune femme lui demanda de lui en dire plus. Il voulait détourner le sujet, elle le voyait bien et reporta la conversation sur elle, mais elle ne lâcha pas l’affaire, lui disant qu’elle avait la tequila de son côté aujourd’hui et qu’elle le ferait parler. En récompense, elle lui promit ses potins à elle et Kyan finit par abdiquer en soupirant : « ça a vraiment intérêt à valoir le coup alors… Et m’alcooliser pour me faire parler ? Je vois que tous les moyens sont bons pour parvenir à tes fins ?! » Elle rit doucement et haussa les épaules. « Tu me connais, je suis têtue.» Elle le laissa boire une gorgée de plus et il commença à lui parler d’une voix plus douce, plus sérieuse : « Donc mon ex, plus ou moins bonne nouvelle… Je suis allé la voir y a deux jours où j’étais sûr de la trouver. Après notre longue relation, je me suis dit que je ne pouvais pas vivre à Los Angeles sans qu’elle le sache… Elle a été surprise de mon retour, tout s’est bien passé, on devait aller boire un café, mais il se trouve qu’un gamin a débarqué, mon gamin et que je ne savais pas du tout que j’avais un fils… Les reproches ont commencé à fuser, j’aurais dû la voir hier pour discuter de tout ça, mais elle a annulé. Donc en gros, j’ai un fils de deux ans, j’ignore tout de lui, et mon ex semble ne pas avoir très envie de me parler. Une belle galère quand t’apprends que t’es papa et que ton enfant à deux ans déjà… » Hannah l’avait écouté avec attention et elle soupira doucement lorsqu’il conclut sur ses paroles. Apparemment, il semblait vivre les choses plutôt bien, mais il semblait troublé, inquiet. Perdu. Et elle ne pouvait que le comprendre. « Ouah papa… Ca a du te faire un choc. Je comprends ce que tu ressens. Et … Tu le prends comment ? Il faut qu’elle te parle, qu’elle te laisse le connaître. Surtout si tu as envie de t’investir dans la vie du petit.» Elle souffla doucement et posa son regard clair sur le jeune homme. « Tu as envie de t’investir toi ? » Après tout, était-il prêt pour ça ? Elle savait qu’il aimait profiter de la vie, ne pas se prendre la tête. Mais avoir un enfant changeait beaucoup de choses, elle en était la preuve. Elle voulait changer, pour Louanna. C’était tard, elle réagissait des années après, mais elle était là. Pleine de bonne volonté.

© Belzébuth


_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 531
▐ DATE D'ARRIVEE : 24/12/2014
▐ OCCUPATION : Directeur d'hôtel
▐ POINTS : 286
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Jeu 30 Avr - 19:34
Un Kyan ennuyeux ? Bien sûr que ça n’existait pas, Hannah le savait très bien d’ailleurs. Kyky était du genre à beaucoup bouger, plaisanter, rire. Bref, c’était un mec actif quoi et ça elle le savait très bien, d’où sa petite taquinerie d’il y a un instant et le sourire qu’elle gardait alors qu’il se vexait faussement. Elle s’expliquait donc en disant qu’un Kyan qui ne drague pas, qui rougit aux compliments serait sûrement plus ennuyeux que celui qu’elle avait pu connaître. Et c’est vrai que le jeune homme savait qu’il plaisait aux femmes, alors pourquoi ne pas se servir de ses atouts me direz-vous ? Et bien voilà, il ne se retenait aucunement ! Quoi que… « C’est sûr… je te rassures, je ne rougis pas et j’adore les compliments de ravissantes demoiselles… Mais le Kyan que tu as face à toi drague un peu moins maintenant qu’il est directeur d’un hôtel tu sais. Et c’est moins facile de s’amuser tout le temps avec le boulot et sans les vacances à Paris… » dit-il en faisant mine d’être triste. Bah oui, à Paris il était encore étudiant, avait quelques années de moins et ne connaissait personne, alors qu’à Los Angeles, il était un grand patron d’hôtel, il fallait donc éviter de faire des vagues et draguer tout ce qui bouge, parce que ça pourrait lui attirer des problèmes ça. Mais bon, qu’elle se rassure, il n’avait pas vraiment changé au fond, la preuve avec elle. Ils se taquinaient, ils riaient et c’était le point le plus important peut-être. Autre preuve, il n’avait toujours pas peur des défis, et face aux provocations de la jolie blonde derrière son bar, disant qu’elle avait un peu corsé son Sex on the beach, Kyan lui proposait tout simplement d’ajouté la dose nécessaire à en faire un cocktail d’homme. Oui, elle savait comment le provoquer, et il était du genre à ne pas se démonter. Alors qu’on lui dise qu’il buvait un truc de femmes et que ça faisait baissé son niveau de testostérone, il ne pouvait laisser passer cet affront. Elle l’avait provoqué, il y avait répondu, il était donc maintenant trop tard pour lui de faire marche arrière lorsqu’elle attrapa sa bouteille de téquila en lui demandant s’il était sûr. Il le lui confirma. Oui oui, qu’elle mette la dose nécessaire à faire de ce cocktail un vrai truc de bonhomme. Kyan n’était pas du genre à se défiler. Hannah le savait bien, c’est bien pour ça qu’elle s’exécuta, chargeant le cocktail en disant qu’elle ne voulait pas être responsable de son alcoolisation un peu trop facile. C’était un risque, et elle acceptait de le prendre sous le sourire approbateur de Kyky. Bon elle n’y allait pas de mains mortes, il le voyait bien vu la dose de téquila qu’elle avait versée. En goûtant son cocktail, la belle fit une légère grimace, ce qui amusa notre beau brun : « Et bah tu fais la grimace avec ton cocktail, alors imagine le mien avec la dose que t’as mis. » Quelques secondes plus tard, il goûta le sien, et il était effectivement très chargé ! Il ne manqua pas de le lui dire après sa grimace à lui. En effet, on ne sentait presque rien d’autre que la téquila, c’était d’une violence extrême pour son tube digestif qui ressentait l’alcool glisser doucement entre es entrailles et les réchauffer. Mais Kyan comptait bien le finir, il n’allait pas se dégonfler. La belle se mit à rire et il répliqua : « Rigole rigole… Je me vengerais Hannah… » plaisanta-t-il. Elle disait être douce et fragile, donc que malgré le sien qui était moins chargé, elle allait quand même être vite alcoolisée. « Douce ? Quand ça t’arrange surtout… Mais tant mieux si tu ne supportes pas l’alcool au point qu’il te monte vite à la tête, on se retrouvera rapidement au même niveau d’alcoolémie… ça promet » Oh bah les deux-là avec de l’alcool ? ça allait rigoler de tous les côtés et pour pas grand-chose sûrement. En tout cas gros point positif, c’était qu’ils avaient échangés leurs numéros, et que par conséquent, ils se promettaient de rester en contact. Après tout ils regrettaient de ne pas l’avoir fait après Paris, alors maintenant qu’ils sont dans la même ville, autant rester en contact…

Et malgré l’alcool, ils commençaient à parler de choses sérieuses, entre les études de la jolie blonde et les raisons du retour de Kyan ici, mais surtout ce qu’il avait retrouvé en revenant dans la ville où il avait grandi. En effet, la discussion redevenait très sérieuse lorsqu’il annonçait à Hannah avoir retrouvé son ex. Elle voulait en savoir plus sur ce point vu la curieuse qu’elle était. Et pour le motiver à parler, elle lui promettait de lui dire ensuite les petits potins de sa vie à elle. Elle se disait elle-même têtue, et c’est vrai que lorsqu’elle avait une idée en tête elle ne l’avait pas ailleurs… Il abdiqua donc, acceptant de lui raconter ce détail aujourd’hui partie intégrante de sa vie vu ce qu’il avait appris il y a deux jours. Il lui raconta donc ses retrouvailles avec Trish, lui disant que tout se passait bien, mais que bien vite un petit gamin de deux ans avait débarqué et qu’elle lui avait annoncé que c’était son fils. Un choc pour lui ! Imaginez-vous découvrir que votre fils à deux ans ! Alors oui, là tout s’était corsé, et on ne parle plus du cocktail mais bien de la discussion entre les deux ex. Alors qu’il devait en savoir plus sur son enfant, Trish avait annulé sans lui donner de nouvelles, et du coup il devenait un peu fou avec cette situation, il avait envie d’en savoir plus. Hannah l’avait écouté sans l’interrompre, et elle lui demandait maintenant comment il l’avait pris, ça avait sûrement dû être un choc pour lui et elle disait comprendre ce qu’il ressentait. Néanmoins elle s’interrogeait sur la manière dont il prenait la nouvelle. Il lâcha un petit soupire et répondit : « Oh oui un gros choc ! Surtout qu’il a déjà deux ans, je le savais pas, sinon je serais peut-être jamais partie à l’époque si j’avais su que j’allais avoir un enfant… C’est ça le plus dur en fait, de se dire qu’on a ignoré ça deux ans, alors qu’elle a dû galérer en étant enceinte sans le papa, et à élever cet enfant tout en devant travailler. » Puis elle essayait de motiver Kyan, disant que son ex devait lui parler et lui donner des explications, surtout s’il voulait s’investir, lui demandant si c’était ce qu’il voulait. Notre beau brun hocha doucement la tête en disant : « Bien sûr que j’en ai envie… Tu me connais, je suis pas du genre à fuir et ne pas assumer. J’ai toujours voulu être père. Pas dans ces conditions certes, mais j’ai pas envie d’être le salaud qui les a abandonné et leur a tourné le dos à son retour ici. J’arriverais pas à vivre normalement sans me demander ce que devient mon fils. Mais ouais t’as raison, elle doit m’en parler. Bon j’ai son adresse, mais je me demande si c’est une bonne idée de débarquer à l’improviste et la confronter ? » Oui, il cherchait du soutien avec Hannah, qu’elle le motive un peu à agir, parce que lui hésitait à débarquer chez elle…

_________________
    i bet my life
    I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down, didn't I? So many sleepless nights where you were waiting up on me. Well I'm just a slave unto the night © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Sam 9 Mai - 20:48



sweetest memories about you
Ft. Kyan & Hannah

Ils venaient de se retrouver mais déjà, Hannah et Kyan avaient retrouvé leur complicité, leur habitude de se taquiner, de se moquer gentiment l'un de l'autre. Elle se rendait compte maintenant à quel point le jeune homme lui avait manqué. Et pas seulement leurs nuits de folie à faire l'amour comme des bêtes, non, son rire, son aptitude à l'écouter et à la comprendre. Elle était contente que cette soirée les aient permis de se remettre sur le même chemin. Ils étaient tous les deux de retour au bercail, et cette fois, ils garderaient sûrement contact. « C’est sûr… je te rassures, je ne rougis pas et j’adore les compliments de ravissantes demoiselles… Mais le Kyan que tu as face à toi drague un peu moins maintenant qu’il est directeur d’un hôtel tu sais. Et c’est moins facile de s’amuser tout le temps avec le boulot et sans les vacances à Paris… » Il fit une moue triste et elle sourit en haussant les épaules : " C'est ça de vieillir. Moi, il me reste quelques années avant de devoir me calmer et de devenir raisonnable." Elle lui tira la langue, s'amusant de la petite différence d'âge qu'il y avait entre eux. Bon, en même temps, vu qu'elle était revenue pour sa fille qu'elle avait abandonnée, elle devait se responsabiliser, et elle le savait. Mais bon, elle était encore jeune, et elle avait bien envie de profiter de la vie. Ils décidèrent ensuite de trinquer à leurs retrouvailles, et bien entendu le Sex on the Beach était au programme. Malicieuse, Hannah se moqua de nouveau de lui et de son amour de ces cocktails de femmes, et elle le mit au défi pour qu'il corse son verre. Bien entendu, il accepta et la blonde lui remit une bonne rasade de tequila, et un peu pour elle aussi. Elle sourit en voyant le jeune homme esquisser une moue surprise en voyant la quantité qu'elle avait mis dans son verre à lui, et elle attrapa son verre à elle pour le goûter, grimaçant en sentant l'alcool couler dans sa gorge. C'était plus que fort, la tequila était puissante, clairement, elle n'osait même pas imaginer le goût du verre de Kyan. « Et bah tu fais la grimace avec ton cocktail, alors imagine le mien avec la dose que t’as mis. » Elle lâcha un petit rire, à croire qu'il avait lu dans ses pensées. Elle haussa les épaules et sourit : " Je ne préfère pas imaginer justement, le mien me suffit amplement. C'est toi l'homme ici." Elle rit et l'observa tandis qu'il goûtait à son tour son verre. En voyant sa tête, elle ne put s'empêcher de rire et il répliqua d'une voix grave : « Rigole rigole… Je me vengerais Hannah… » Elle lâcha un petit rire et leva ses yeux au ciel : " Même pas peur, tu sais bien." Elle justifia ensuite que comme elle était une fille, elle était douce et fragile, et elle ne supportait pas l'alcool comme lui. Elle vit un sourire se dessiner sur le visage du jeune homme et il arqua les sourcils avant de lâcher, malicieux : « Douce ? Quand ça t’arrange surtout… Mais tant mieux si tu ne supportes pas l’alcool au point qu’il te monte vite à la tête, on se retrouvera rapidement au même niveau d’alcoolémie… ça promet » Elle se mordilla doucement la lèvre et lâcha un petit rire. Elle se rappelait encore leurs soirées parisiennes où ils buvaient plus que de raison. Bien entendu, ils se retrouvaient au lit à chaque fois. Elle secoua doucement la tête : " J'espère quand même que tu seras le premier bourré, j'ai pas envie que tu profites de moi quand même." Elle lui fit un petit clin d'oeil. Elle, de son coté, elle aurait bien envie de profiter de lui. En tout cas, elle sentait que la soirée promettait d’être amusante. Les deux profitèrent d'être encore sobres pour échanger leurs numéros, se promettant cette fois de rester en contact. Après tout, ils avaient regrettés de ne pas l'avoir fait, et puis maintenant ils habitaient tous les deux L.A, alors ... Bien que sirotant leur cocktail surpuissant, ils réussirent tout de même à commencer une discussion sérieuse, évoquant chacun leur retour ici, et les conséquences. Kyan lui raconta qu'il avait retrouvé une ex avec qui il avait eu une relation sérieuse, plus que sérieuse même et qu'il avait appris à cette occasion qu'il était papa d'un môme de deux ans. Hannah se mordilla la lèvre, presque choquée de cette nouvelle, et surtout de ce nouveau point commun qui surgissait entre eux. Elle lui demanda comment il l'avait pris, curieuse de savoir sa réaction face à cette nouvelle. Après tout, un enfant bouleverse tout, elle était bien placée pour le savoir, elle qui avait tout abandonnée, fille, petit ami pour vivre sa vie. « Oh oui un gros choc ! Surtout qu’il a déjà deux ans, je le savais pas, sinon je serais peut-être jamais partie à l’époque si j’avais su que j’allais avoir un enfant… C’est ça le plus dur en fait, de se dire qu’on a ignoré ça deux ans, alors qu’elle a dû galérer en étant enceinte sans le papa, et à élever cet enfant tout en devant travailler. » Elle hocha doucement la tête. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à Will, et pour la première fois, elle se mettait un peu plus à sa place. Il avait du galérer, ils étaient jeunes à l'époque. Il avait du abandonner ses études, renoncer à sa jeunesse pour élever leur fille tandis qu'elle s'amusait à Paris. " Je comprends ... Si tu avais su, tu serais revenu avant, tu aurais fait les choses différemment." Elle lui demanda s'il comptait s'investir maintenant qu'il savait qu'il était papa et le jeune homme hocha doucement la tête : « Bien sûr que j’en ai envie… Tu me connais, je suis pas du genre à fuir et ne pas assumer. J’ai toujours voulu être père. Pas dans ces conditions certes, mais j’ai pas envie d’être le salaud qui les a abandonné et leur a tourné le dos à son retour ici. J’arriverais pas à vivre normalement sans me demander ce que devient mon fils. Mais ouais t’as raison, elle doit m’en parler. Bon j’ai son adresse, mais je me demande si c’est une bonne idée de débarquer à l’improviste et la confronter ? » Hannah haussa doucement les épaules. Elle but une longue rasade de son cocktail avant de poser son regard sur Kyan. " Bien sûr que oui. Tu dois la confronter. Si elle fuit la conversation, elle risque de t'empêcher de voir ton fils. Tu as besoin de lui parler, vous avez besoin de mettre les choses au clair, et surtout tu as besoin de lui montrer que maintenant que tu sais que tu as un fils, tu veux être là, tu veux t'investir, être présent pour lui. C'est important qu'elle le sache, qu'elle voit que tu es prêt à être un père." Elle sourit au jeune homme avant de soupirer doucement : " C'est marrant la vie quand même. Tu vois, toi tu reviens, tu apprends que tu es père, et moi je suis revenue ... pour ma fille." Elle baissa doucement le regard. Kyan la connaissait bien, elle s'était beaucoup confiée à lui, mais jamais sur ça.

© Belzébuth

_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arès ♦ fondateur

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 531
▐ DATE D'ARRIVEE : 24/12/2014
▐ OCCUPATION : Directeur d'hôtel
▐ POINTS : 286
▐ CREDITS : Liloo_59 & Tumblr
MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   Mar 19 Mai - 0:24
Si Kyan restait un peu le même homme qu’auparavant, il avait pris quelques années dans la face et par conséquent, il avait légèrement gagné en maturité. Du coup, le jeune dragueur étudiant en vacances avait laissé place à un homme d’affaire, directeur de l’hôtel de son père. De plus, il venait d’apprendre qu’il était père, alors jouer les Don Juan et les charmeurs, ça risquait de passer clairement au second plan. Enfin c’était toujours plaisant de retrouver la jolie blonde, se taquiner, et recevoir de cette demoiselle quelques compliments. Surtout, maintenant il était légèrement différent de l’homme qu’elle avait connu en vacances à Paris, fini de s’amuser pendant deux mois. Et d’un côté, ça lui manquait ce petit côté de sa vie, et la demoiselle se moqua un peu de lui, disant qu’il devenait vieux alors qu’elle avait encore quelques années devant elle pour devenir quelqu’un de raisonnable, ce qui amusa notre jeune homme. « Ouais c’est d’une tristesse de prendre de l’âge hein ? Profites bien de tes années restantes. En plus t’es dans le bon lieu pour t’amuser… » Rien de mieux que de travailler dans un bar pour faire des rencontres, boire, s’amuser et tout ça non ?! Mais bon, Kyan ne se plaignait pas de sa vie hein, loin de là. Il avait passé quelques années à profiter de sa jeunesse, et comme toute personne, il avait un métier maintenant, un enfant qu’il ne connaissait pas encore, mais il avait peut-être des chances de connaître son fils. Donc ça changera des choses dans sa vie bien entendu. Ce qui ne changeait pas, c’était par contre son habitude de Sex on the beach avec Hannah, puisque la jolie barmaid venait de leur préparer leurs cocktails, comme à leur bonne époque à Paris. Et d’ailleurs depuis ces vacances, il n’avait pas le souvenir d’avoir bu cette boisson tiens ! C’était une sorte de retour aux sources du coup… Néanmoins Hannah l’avait provoqué, et elle n’y alla pas de main morte pour faire de ce cocktail un truc de mec comme lui avait demandé Kyky. Bon il ne s’attendait pas à une grosse dose de tequila en fait, d’où son air surpris. Surtout qu’elle s’en était mis trois fois moins, et elle faisait la grimace sur le sien. Du coup, Kyan disait ne pas imaginait ce que ce serait pour sa boisson à lui, et le rire d’Hannah voulait tout dire, elle-même savait qu’elle l’avait chargé celui de son compagnon de soirée. Il ne répondit même rien à sa provocation, se contentant de porter le verre à ses lèvres et d’avoir l’alcool réchauffant sa gorge. La grimace qui allait avec semblait bien présente vu le rire de la demoiselle. Il lui dit donc qu’il se vengerait de cette moquerie. Problème ? Elle n’avait même pas peur disait-elle. Il haussa les épaules à son tour en disant très sérieusement : « Ah bon ? Qui te dit que j’ai pas développer des tendances sadiques ou psychotiques depuis le temps ? » Bon, crédibilité zéro, ça trancherait trop avec son attitude de début de soirée, mais c’était trop tentant de l’embêter un peu. Et surtout ce n’était pas drôle si elle ne craignait pas la vengeance de Kyan qui reprit donc avec le sourire : « T’inquiètes pas, un jour ou l’autre, à un moment donné, j’aurais l’occasion de me venger, et je ne te louperais pas… C’est une promesse » conclut-il avec un clin d’œil. La vengeance est un plat qui se mange froid, et surgelé, c’est encore meilleur ! Fille douce et fragile pour se dédouaner ? Pas suffisant pour Kyan. Oh non, il la connaissait assez pour savoir qu’elle n’était pas si prude et fragile qu’elle voulait bien le dire. Surtout c’était quand ça l’arrangeait, et là ne pas avoir à boire surtout la même dose d’alcool que Kyky. D’ailleurs en parlant d’alcool, elle disait espérer ne pas être la première bourrée, de peur que le jeune homme n’abuse d’elle, ce qui le fit bien rire. « Je ne sais pas trop comment le prendre… Tu insinues que si tu devais être bourrée avant moi je suis le genre de mec qui profiterait de toi ? Ou juste que je suis le genre de mec que tu ne voudrais pas qui en profite ? Dans les deux-cas c’est limite vexant ! Et d’ailleurs on parle de profiter dans quel sens du terme Hannah ? » dit-il en lui rendant son clin d’œil avant de reprendre : « Et si je venais à être bourré avant, profiterais-tu donc de moi et mes faiblesses ? » Bah quoi ? La réciproque pouvait arriver, surtout vu la dose d’alcool qu’il était en train d’ingurgiter…

Puis une discussion assez sérieuse fut engagée. En effet, alors qu’Hannah s’intéressait aux raisons du retour de Kyan, et ses histoires dans le coin, il se laissa aller à une petite confidence, disant avoir retrouvé son ex. Une bien belle histoire dans laquelle la barmaid s’enfonça, pénétrant la brèche pour demander plus de détails. Il lui raconta donc leurs retrouvailles, sans omettre le détail Noah, son petit garçon de deux ans dont il venait d’apprendre l’existence, un vrai choc pour lui ! Savoir qu’il avait loupé deux ans de sa vie le choquait lui, alors il comprenait bien la surprise de son interlocutrice à cet instant. Elle semblait essayer de le comprendre, et de compatir à ses regrets d’être parti en les laissant bien seuls tous les deux, ignorant totalement l’existence de ce petit bonhomme. Il hocha la tête, comme pour dire qu’elle avait bien compris la situation, et confirma d’ailleurs la chose de quelques mots : « C’est exactement ça, je serais revenu, je serais peut-être même pas parti… ça été un choc de le voir, et sans vouloir m’en vanter, il me ressemble beaucoup, donc je n’ai aucun doute sur ma paternité. » Mais la grande question, c’était s’il allait s’investir, et au fond il le voulait. Ce gamin avait touché son cœur, c’était son fils, son sang, il ne pouvait juste pas l’ignorer comme il le disait à Hannah. Le problème c’est que Trish semblait un peu l’éviter depuis qu’ils s’étaient revus, et il ne savait pas trop comment agir. Forcer le destin ? Forcer un nouveau rendez-vous ? C’était ce qu’il avait pensé toute la journée en tout cas. Pour se rassurer, il demanda même à la jeune femme de l’autre côté du comptoir son avis et elle le poussa en cette direction, lui disant de foncer et la confronter car il avait ce besoin de lui parler et de voir son fils, mettre cette histoire au clair. Hannah n’avait pas vu Kyan depuis des années, et pourtant elle savait comment le motiver, et trouver les bons mots. Et elle n’avait pas tort. Elle le confortait dans son idée, et enfin dans ce sujet pas facile, un fin sourire se dessina sur son visage : « Merci pour ce que tu me dis. Ça me conforte dans mon idée d’y aller… Je crois que demain elle n’y échappera pas, j’irais directement chez elle. Comme tu le dis, on a besoin d’en parler. Enfin moi c’est sûr que j’ai besoin d’en parler. J’ai envie d’être là pour lui, même si ça signifie le voir qu’un weekend sur deux… » Oui, Kyan avait été bouleversé, et depuis deux jours, il avait juste envie de connaitre son fils, et ne pas être un mec égoïste abandonnant son enfant. Hannah eut un petit sourire, pas vraiment de circonstance vu le sujet abordé, et pourtant, il comprit bien vite. EN effet, elle disait qu’ils avaient une chose en commun, puisqu’en revenant ici, tous les deux apprenaient qu’ils avaient un enfant. Il haussa un sourcil. Il voulait en savoir plus ! Elle baissait le regard, mais ça ne suffirait pas à Kyan qui lui demanda : « T’es sérieuse ? Elle a quel âge ? Mais tu étais déjà maman quand on s’est rencontré à Paris ? Ou c’est tout récent ? Non parce que toi de ton côté tu ne peux pas dire que tu le savais pas » Et oui, si c’était sa fille ça ne pouvait être qu’elle qui l’avait mise au monde ! Puis il reprit : « Je suis désolé pour toutes les questions, je suis juste surpris… La vie est marrante comme tu le dis. On se retrouve ici, et on va dire pour les mêmes raisons presque » Sauf qu’elle revenait pour sa fille, et qu’il resterait pour son fils, mais ça revenait au même…

_________________
    i bet my life
    I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down, didn't I? So many sleepless nights where you were waiting up on me. Well I'm just a slave unto the night © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sweetest memories about you (Kyan)   
Revenir en haut Aller en bas

sweetest memories about you (Kyan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» House of M(emories) ★ MARVEL ★ lose of memories, under control (ouverture 9/04/2016)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Family 2.0 :: los angeles
la ville des anges ouvre ses portes
 :: Central Los Angeles :: Echo Park
-