AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Will + You can tell Jesus that the bitch is back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Ven 6 Fév - 10:43



You can tell Jesus that the bitch is back
Ft. William & Hannah

« Graham, je peux quitter plus tôt ? S’il te plaît ? J’ai commencé tôt ce matin et … » « Tu as un rencard ? » Son patron sourit, malicieusement, et elle grimaça en secouant la tête : « Plus ou moins … Disons que l’autre personne ne m’attend pas. » Gram la fixa, perplexe et elle se mordit doucement la lèvre avant d’expliquer : « Le père de ma fille. Il ne veut pas me voir depuis mon retour, il ne m’a pas rappelé et … Je dois voir ma fille. Je sais qu’il va la chercher à la garderie tous les jours à 16h et .. Je veux l’attendre là-bas … » Elle fit son regard le plus suppliant à l’attention de son patron et il hocha la tête, compréhensif. « Pas de souci Han’, je comprends. » Elle sourit et s’approcha de lui, attrapant son bras affectueusement. « Tu es le meilleur, je file. Juste le temps d’essuyer quelques verres, et je me sauve. Je t’adore.» Graham sourit et la jeune femme s’empressa de terminer quelques verres qu’elle rangea soigneusement. Elle ne bossait pas là depuis longtemps mais elle s’y plaisait et son boss était hyper compréhensif, entre les cours, ses trucs personnels, il lui laissait pas mal de libertés. Elle enleva son tablier et retourna aux vestiaires. Elle enfila rapidement sa doudoune rose et attrapa son sac à main avant de quitter le bar. La garderie n’était pas loin, elle avait mené sa petite enquête, et elle savait qu’il y serait. Du moins, elle l’espérait. Elle sortit une clope de son paquet et elle l’alluma, tirant rapidement deux longues taffes. Elle était anxieuse et elle détestait cet état. Si elle avait pu, elle aurait fumé un joint ou deux avant d’y aller, juste histoire de déstresser, de se sentir plus zen. Mais, elle voulait donner une pseudo bonne impression à son ex, et sentir le chit à plein nez n’était pas du meilleur effet.

Lorsqu’elle parvint à la garderie, elle le vit au loin. Il n’avait pas tellement changé. Un peu grandi, un peu plus mûr, le visage plus ferme, plus dur. Mais les mêmes boucles brunes qui le rajeunissaient un peu trop. Elle sourit malgré elle, même si elle n’avait jamais été amoureuse du brun, Will avait été quand même un bon pote et ils avaient de bons souvenirs. Du moins, pour elle. Lui … Il devait la détester. Elle souffla et se donna du courage, avançant doucement vers lui. Il était de dos et il ne la voyait pas arriver, heureusement. Elle finit par poser doucement sa main sur l’épaule du jeune homme. « Will …» La garderie n’était pas encore ouverte, et elle était arrivée au bon moment. Elle pourrait aller chercher la petite avec lui. Du moins, s’il ne la rejettait pas brutalement …

© Belzébuth


_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 22
▐ PAROLES : 55
▐ DATE D'ARRIVEE : 14/01/2015
▐ OCCUPATION : Mangeur dans une boutique de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Complètement fou amoureux d'Eliot
▐ POINTS : 84
▐ CREDITS : LONDON JUKEBOX (vava) Tumblr (sign')
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Ven 6 Fév - 11:08
Il allait être seize heures alors, comme à mon habitude, j’avais quitté mon boulot pour venir la chercher. Ce n’était pas tous les jours le cas puisque je travaillais énormément, mais à présent que j’avais Eliot dans ma vie, je n’avais pas à faire tout le temps appel à la nounou puisqu’il se proposait si gentiment d’aller la chercher. C’était un véritable papa pour Louanna et je l’a savait très attaché à lui. Je pouvais voir ses yeux rempli de détresse lorsqu’on se disputait. Heureusement, ça n’arrivait pas souvent et on n’arrivait pas à rester fâché bien longtemps. Ma plus grande peur était de perdre Eliot j’avais déjà perdu tellement de personne dans le passé que cet homme qui n’était pas n’importe quel homme je refusais de le voir s’éloigner de moi.

Debout face à la garderie, je constatais que j’avais dix minutes d’avance. De quoi bien me les geler par ce temps grisâtre. Je me recroquevillais dans mon écharpe, car j’avais beau adoré l’hiver, je n’en restais pas moins frileux. Attendant tranquillement, je fus surpris de sentir une présence sur mon épaule, mais surtout, une voix qui m’était familière. Me retournant, j’avais juste envie qu’on me dise que ce n’était qu’un mauvais rêve. Elle était là, en chair et en os, la mère de ma fille. Elle m’avait joint il y a quelques jours de cela, mais je n’avais pas envie de la revoir. Elle faisait partie de mon sombre passé, j’étais passé à autre chose. Elle lâchement abandonné sa fille, me la laissant dans les bras alors que j’avais à peine seize ans tandis qu’elle, elle pouvait profiter pleinement de ses dernières années en tant qu’adolescente avant d’entamer sa vie d’adulte. Alors oui, si avoir Louanna m’avait aidé à sortir de la drogue, de l’alcool et des soirées à gogo, je n’étais tout simplement pas préparé à grandir si vite et me faire lâché du jour au lendemain par la fille dont j’étais fou amoureux. Elle aurait pu se pointer n’importe où, mais de tous les lieux, elle avait choisi la garderie. Elle ne savait même pas à quoi ressembler sa fille.

« Hanna…qu’est-ce que tu fais là ? » C’est vrai après tout, pourquoi revenir du jour au lendemain ? Elle avait fini de faire la fête du coup elle se jugeait apte à refaire parti de ma vie ? Savait elle au moins à quel point elle m’avait fait mal, écrabouillé le cœur, réduit en miette. Les portes de la garderie c’étaient ouvertes sans même que je m’en rende compte et c’est la petite voix de la blondinette qui me sorti de la rêverie. Elle n’attendait jamais que je vienne la chercher, elle surveillait toujours par la fenêtre avant de courir me voir. Ce qui, soit dit en passant, était juste adorable. Je voyais son regard qui me questionnait, mais je ne me sentais pas prêt à lui dire que c’était sa mère, pas comme ça. C’était quelque chose qui se préparait selon moi. « Ecoute, en l’abandonnant tu lui as dit non pour toute la vie compris ? Alors s’il te plait, laisse-nous tranquille » Avais-je chuchoté près d’Hannah tandis que j’avais donné le goûter à ma petite princesse pour détourner son intention afin qu’on puisse parler « entre adulte »

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Ven 6 Fév - 12:38



You can tell Jesus that the bitch is back
Ft. William & Hannah

« Hanna…qu’est-ce que tu fais là ? » Hannah soupira face à cette question tellement attendue. Qu’est ce qu’elle foutait là ? C’était une bonne question à laquelle elle avait du mal à répondre elle-même. Après tout, lorsqu’elle avait abandonné sa fille et Will, elle s’était dit qu’elle ne chercherait pas à refaire surface un jour dans la vie de la petite. C’était un choix définitif. Pourtant, une partie d’elle se sentait curieuse. Elle avait envie de la voir, de savoir à quoi elle ressemblait, comment elle allait. Et une autre partie en elle lui criait de fuir à toute vitesse. Après tout, William avait très bien tout géré lui-même, elle ne voulait pas prendre sa place, non non. Elle n’avait pas envie de jouer à la mère parfaite après avoir tellement déconné. Elle avait juste le besoin de la voir. « Tu ne me rappelais pas, alors je suis venue te voir directement. Ecoute, William, je sais que tu as tout sauf envie de me revoir, mais il fallait que je te parle. Vraiment. » La blonde tripota nerveusement une de ses boucles blondes et elle soupira avant de reprendre la parole : « Je suis revenue de Paris depuis quelques semaines, j’ai fini mes études ça y est, et … » Elle sourit, marqua une courte pause avant de finir : « Je voulais la voir. Je voulais te voir. » Elle avait pris sa voix la plus douce espérant qu’il serait sensible à ses paroles. Mais, il avait l’air déterminé, et surtout pas content du tout de la voir débarquer ici. Elle n’eut pas le temps de continuer car soudain une petite fille, aussi blonde qu’elle, débarqua devant le couple, annonçant son arrivée. Elle avait appelé William papa. Hannah posa son regard sur le bout de chou blond et elle sentit son cœur battre plus vite. C’était sa fille. William s’approcha doucement d’elle et souffla à son oreille : « Ecoute, en l’abandonnant tu lui as dit non pour toute la vie compris ? Alors s’il te plait, laisse-nous tranquille » La petite posait sur eux un regard curieux et Hannah secoua doucement la tête : « Will, je sais que tu m’en veux. Que j’ai été égoïste. Je le sais, je le reconnais et je m’excuse d’être partie, mais … » Au fond, elle n’avait pas d’excuses. Elle avait voulu vivre sa vie, elle l’avait fait. Et c’était peut-être dégueulasse de sa part, mais elle ne regrettait rien. Paris avait été une expérience magique, elle avait vécu des moments intenses, elle avait ri, elle avait pleuré, elle avait vécu. A fond. Comme elle l’avait voulu. « Tu ne peux pas me refuser ça. S’il te plaît. Allons-boire un chocolat chaud, tous les trois. Elle n’a pas besoin de savoir qui je suis, pour l’instant.» Elle avait murmuré ces paroles et elle s’éloigna du brun avant de sourire à la petite qui la regardait toujours, curieuse. « Salut toi ! Tu t’appelles comment dis ? »

© Belzébuth


_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 22
▐ PAROLES : 55
▐ DATE D'ARRIVEE : 14/01/2015
▐ OCCUPATION : Mangeur dans une boutique de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Complètement fou amoureux d'Eliot
▐ POINTS : 84
▐ CREDITS : LONDON JUKEBOX (vava) Tumblr (sign')
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Lun 9 Fév - 18:27
Elle avait une chance pas croyable que je ne sois pas le genre de personne qui s’énerve vite ou pour ce genre de chose. Je savais garder mon calme et la raison de paraitre encore plus sage était la présence de ma fille à mes côtés. Ou du moins de notre fille. Le fait de savoir qu’elle voulait la revoir à présent qu’elle avait bien profiter de sa petite vie d’adolescente me m’était intérieurement en rogne. Non, elle n’avait pas le droit de faire ça, je trouvais ça tellement égoïste. Alors oui je n’avais pas voulu l’a rappelé ou encore la revoir, elle ne le méritait pas. Elle avait fait son choix, il aurait fallu qu’elle réfléchisse avant même si la situation n’avait pas été simple autrefois.

Je soupirais exaspéré par la blonde avant de finir par accepter, car c’était bien connu, j’étais bien trop gentil et bon, une part de moi avait envie de croire qu’elle avait peut-être un peu changé, même si ça ne changeait en rien à la haine que j’avais envers mon ex grand amour. Même si un premier amour ne s’oublie jamais. Je regardais les deux petites blondes se regarder dans le blanc des yeux. D’accord, c’était mignon à voir. « Louanna ! » Dit-elle avec enthousiasme, car c’était une demoiselle de très sociable et joyeuse. Elle tenait bien de sa mère. Les chiens ne font pas des chats.

Nous avions donc tous les trois pris le chemin du café le plus proche. J’avais payé un chocolat chaud à ma fille avant de me prendre un café et de laisser Hannah choisir. « Je ne peux pas t’interdire de revenir, car tôt ou tard Louanna voudra forcément savoir qui est sa mère, mais…quand elle sera plus grand je ne lui cacherais pas qui tu étais Hannah. Soit, une lâche qui abandonne sa fille » Je me surprenais à être cru dans mes paroles, quelque chose qui ne me ressemblait vraiment pas, mais ça faisait un fou. Réceptionnant mon café, j’en buvais une gorgée avant de faire à nouveau face à la demoiselle de mon passé.

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Mar 10 Fév - 22:03



You can tell Jesus that the bitch is back
Ft. William & Hannah

« Louanna ! » Hannah ne put s’empêcher de sourire, émue devant la petite blondinette qui se tenait devant elle. Elle lui ressemblait, c’était certain, même si elle avait aussi beaucoup d’airs à son père, son sourire, sa fossette droite. C’était troublant, et elle détestait cette sensation qui s’installait en elle, ce trouble, cette joie, ce truc bizarre. « C’est un très joli prénom demoiselle, j’aime beaucoup. Moi, c’est Hannah.» Elle releva les yeux un instant, les posant sur son ex. Will les fixait, et il semblait aussi troublé qu’elle. La colère semblait être un peu retombée, au moins un peu. « Tu as bien choisi.» Elle ne précisa pas, elle ne voulait pas que la petite fille pose trop de questions. « Tu as des bouclettes. Comme moi.» Louanna désignait ses cheveux de sa petite menotte et Hannah sourit, gênée, hochant doucement la tête : « Et oui, c’est la mode.» Elle vit le regard de la petite fille se faire perplexe et elle se rapprocha doucement de William pour lui demander de lui laisser une chance, au moins d’aller prendre un café tous ensemble. Elle le vit hésiter mais il lui fit un petit signe de la tête pour lui dire son accord et ils se mirent en route en silence. Seule la blondinette de temps en temps commentait en direct ce qu’il passait à son père, faisant sourire William. Hannah, elle, ne disait rien, contemplant malgré elle la petite fille. Sa fille. Ils arrivèrent au café le plus proche et Will prit un chocolat pour la petite tandis qu’il commanda un café et elle un chocolat chaud, comme la fillette. Le joint lui avait donné faim et un café n’aurait fait que creuser son estomac davantage. « Je ne peux pas t’interdire de revenir, car tôt ou tard Louanna voudra forcément savoir qui est sa mère, mais…quand elle sera plus grand je ne lui cacherais pas qui tu étais Hannah. Soit, une lâche qui abandonne sa fille » Il avait dit ça, à voix basse, mais d’une voix froide, sans appel. Elle le dévisagea un instant et les traits de la jeune femme se durcirent mais elle ne dit rien, se contentant de hausser les épaules. Elle lança un regard à la petite qui avait pris place à une table, attendant les adultes et le chocolat et Hanna souffla doucement en se retournant vers Will : « Je sais, j’assume ça Will. Je l’ai abandonnée, lâchement, égoïstement. C’est vrai. Mais tu sais très bien que j’pouvais pas élever cette môme, vraiment pas. La drogue, l’alcool. J’étais pas capable de lâcher et … Je l’aurais détruite. Avec toi, elle était bien, elle a l’air heureuse. C’est ce que je voulais en partant. Vous protéger.» Elle en faisait un peu trop mais elle savait qu’elle allait toucher le jeune homme et c’était son but. Elle connaissait William assez pour savoir comment le prendre en douceur. Elle voulait revenir dans la vie de Louanna, petit à petit, et se mettre à dos le brun n’était pas l’idée du siècle. Elle devait faire amende honorable quitte à jouer un peu la victime. « Mais je veux revenir dans sa vie Will. Je ne veux pas te la prendre, je ne veux pas obtenir sa garde ou quoique ce soit comme ça. Je veux juste pouvoir la voir. » De toute façon, honnêtement, être mère ne la branchait toujours pas plus que ça. Etre une mère à temps très partiel, oui, ça elle pouvait le concevoir. Un petit restaurant avec sa fille, un cinéma, une après-midi shopping de temps en temps. Oui. Pas plus. Elle n’était pas prête, et de toute façon Will non plus.

© Belzébuth

_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 22
▐ PAROLES : 55
▐ DATE D'ARRIVEE : 14/01/2015
▐ OCCUPATION : Mangeur dans une boutique de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Complètement fou amoureux d'Eliot
▐ POINTS : 84
▐ CREDITS : LONDON JUKEBOX (vava) Tumblr (sign')
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Mer 11 Fév - 20:59
J’avais tellement qu’Hannah décide de s’emparer de ma fille. Elle n’avait pas l’air de vouloir des enfants à temps plein, mais savoir que Louanna pourrait énormément s’y attacher quitte à vouloir passer plus de temps avec elle qu’avec moi était plus qu’effrayant. J’essayais de ne pas trop y penser, me dirigeant vers le café, mais la suite était loin de bien s’annoncer. Tout le monde pouvait avoir la joie de voir son enfant sans avoir toutes les contraintes qui vont avec. J’aimais Louanna plus que n’importe qui au monde, mais mettre en difficulté ses parents, se faire limite renier par son père, devoir élever une fille dès l’âge de seize ans, c’était loin d’être de tout repos et à présent que le boulot était fait, elle n’avait plus qu’à pointer son petit minois d’ange et faire les yeux doux. Elle m’exaspérais quand elle faisait ça et je la savais grande manipulatrice. Si autrefois j’étais énormément naïf, j’avais aussi énormément changé et mûri –contrairement à elle- et une grande partie je le devais à Eliot. « Bah c’est bon tu l’as vu » Disais-je sèchement avant d’entamer mon café. « Si t’étais trop immature pour prendre tes responsabilités ce n’est pas mon problème. » Je soupirais avant de poser ma tasse. « Ok c’est moi qui à merdé dans l’histoire, sans moi tu ne serais pas tombé enceinte, mais ce n’est pas une raison. Tu ne peux pas te repointer et vouloir l’a voir maintenant qu’elle est plus grande, c’est injuste »

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Ven 13 Fév - 16:25



You can tell Jesus that the bitch is back
Ft. William & Hannah

« Bah c’est bon tu l’as vu » Le ton du jeune homme était sec, sans appel. Hannah soupira et baissa un instant le regard, désamorcée. Elle ne savait plus réagir face à ce William tellement différent de celui qu’elle avait connu. Il y a quelques années, ses yeux suppliants auraient suffi pour le faire faire n’importe quoi. Apparemment, il avait bien changé. En même temps, avant, il était amoureux d’elle. [color=blue]« Si t’étais trop immature pour prendre tes responsabilités ce n’est pas mon problème. » /color] Il soupira et posa sa tasse brusquement, faisant ainsi sursauter la jeune femme. Elle lança un petit regard à Louanna qui jouait plus loin, habituée sûrement aux lieux. Elle semblait ici comme chez elle, et de temps en temps, elle jetait un coup d’œil à la table de ses parents, faisant un petit signe à son père. Elle se fichait bien d’Hannah et la blonde ressentit un petit pincement au cœur. Elle ne pouvait lui dire qui elle était, Will la tuerait sans doute, et une partie d’elle en mourait d’envie. « Je sais, c’est moi qui ai déconné. J’ai pris la fuite et ça me semblait la meilleure solution à l’époque.» Elle faillit lui dire à quel point elle regrettait mais au fond, ça risquait de sonner faux et elle se ferait rapidement remettre en place par Will. Si ça avait vraiment été si dur que ça pour elle, elle serait rentrée bien plus tôt. Là, elle avait profité de presque 5 ans à Paris, elle avait réussi à bien avancer dans ses études et elle revenait comme une fleur. Ca ne servait à rien de trop bousculer le jeune homme maintenant. « Ok c’est moi qui à merdé dans l’histoire, sans moi tu ne serais pas tombé enceinte, mais ce n’est pas une raison. Tu ne peux pas te repointer et vouloir l’a voir maintenant qu’elle est plus grande, c’est injuste » Hannah souffla une fois de plus, presque agacée devant l’attitude de son ex. Honnêtement, elle savait qu’elle ne serait pas accueillie chaleureusement, elle n’était pas la bienvenue, elle le savait. Mais maintenant qu’elle était là, il pourrait au moins faire un effort. Et puis, Louanna voudrait savoir qui elle serait un jour. Elle décida de jouer là-dessus et elle releva doucement la tête, cherchant le regard du brun : « Je sais, c’est totalement injuste Will. Je reviens, des années plus tard, et je veux voir ma fille, la connaître. Je sais, j’en demande beaucoup. Mais … Mais je le veux vraiment, j’en ai besoin. Et crois-moi ou pas, je sais que Louanna en aura besoin un jour. Peut-être pas maintenant, ni demain. Mais un jour, elle pourrait t’en vouloir de m’avoir empêché de revenir dans sa vie.» Elle but une gorgée de chocolat chaud, espérant que cet argument qu’elle estimait véridique saurait convaincre son ex.

© Belzébuth



_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 22
▐ PAROLES : 55
▐ DATE D'ARRIVEE : 14/01/2015
▐ OCCUPATION : Mangeur dans une boutique de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Complètement fou amoureux d'Eliot
▐ POINTS : 84
▐ CREDITS : LONDON JUKEBOX (vava) Tumblr (sign')
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Dim 22 Fév - 18:36
Elle savait appuyer là où ça faisait mal. Elle me connaissait beaucoup trop et je me détestais de m’être autant ouvert à elle, mainteant elle connaissait toutes mes faiblesses et je ne pouvais rien dire, car elle avait raison. Tôt ou tard Louanna aurait voulu savoir qui était sa maman, qu’est-ce qu’elle faisait, pourquoi elle n’était plus là et je n’allais pas lui mentir en lui faisant croire qu’elle était morte sous prétexte qu’elle avait Eliot à présent et que c’était bien suffisant ? « Je sais… » Ça sonnait comme une fatalité, mais il fallait que je me rende à l’évidence. J’avais tellement peur que Louanna devienne très attaché à sa mère qu’elle finisse par plus vouloir l’à quitter, vouloir habiter avec elle et soyons honnête, je ne le supporterais pas si ça venait à arriver, je ne le supporterais pas, je le savais d’avance.

Je continuais de boire mon café tout en gardant un œil sur ma petite princesse. « Tu comptes faire quoi alors ? T’installer ici, faire amie/amie avec ta fille pour finir par demander sa garde ? Même si tu ne pourras jamais » J’avais énormément de manque de confiance en moi, mais s’il y avait bien une chose dont j’étais sûr, c’était que j’avais tout pour garder ma fille. J’avais une situation stable, un excellent salaire et elle n’avait jamais manqué de rien. Certes je devais avoir deux, trois petites infractions dans mon casier judiciaires dû à mon adolescence de délinquant, mais ça restera toujours moins pire qu’elle, alors je n’avais pas de quoi m’inquiéter. En attendant, je m’étais vengé sur mon café en le finissant d’une traite avant que Louanna revienne vers nous, ne pouvant pas se séparer trop longtemps de moi. N’ayant eu que ma présence depuis toujours, elle était devenu très dépendante de moi et j’imagine que ce genre de dépendance elle l’avait hérité de moi, car j’avais été pareil étant plus jeune avec ma propre mère. Je me contentais de sourire en la laissant m’enlacer. Je n’en oubliais pas pour autant mon ex petite amie qui se trouvait en face de nous. « Si tu veux avoir une vraie discussion un jour, en tant qu’adulte si tu en es devenue une entre temps, tu attendras à ce que ma fille ne soit pas là » Disais-je très franchement. Je ne lui cachais rien à ma petite puce, mais il y a des choses dont elle n’était pas encore apte à entendre, alors je préférais garder ça pour nous.

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Lun 23 Fév - 9:52



You can tell Jesus that the bitch is back
Ft. William & Hannah

La jeune femme avait tenté le tout pour le tout et vu le visage décomposé de son ex, elle sut rapidement qu’elle avait visé juste. Après tout, même si pour l’instant Louanna était une fille insouciante qui se contentait de son papa et de ses poupées, un jour elle poserait des questions sur Hannah et William ne pourrait pas lui mentir. Dire à sa fille qu’il avait volontairement éloigné la jeune femme alors qu’elle voulait revenir risquait certainement un jour d’éloigner le père et sa fille. Elle vit le jeune homme baisser la tête et il soupira doucement avant de lâcher : « Je sais… » Elle posa son regard sur lui, il était dépité. Le retour de la blonde le troublait, elle le savait, mais après tout, elle n’allait pas rester évincée à jamais de la vie de sa fille pour lui faire plaisir. « Tu comptes faire quoi alors ? T’installer ici, faire amie/amie avec ta fille pour finir par demander sa garde ? Même si tu ne pourras jamais » Hannah soupira et secoua doucement la tête. Elle but une gorgée de son chocolat avant de poser son regard sur la petite blondinette qui jouait tranquillement tout en jetant un regard de temps en temps à son père. Elle ne pourrait jamais effacer ce qu’avait fait le jeune homme pour la petite, il l’avait élevée. « Arrête Will, je veux pas te la voler, loin de là. Tu es son père et tu l’as élevée. Je veux pas sa garde, je veux juste comme tu dis faire amie/amie, rien de plus. Passer du temps avec elle. Je ne veux pas te l’enlever. » Après tout, même si elle la réclamait, que pourrait-elle apporter au juge pour le convaincre ? Elle avait abandonnée la petite, elle était encore étudiante, elle bossait dans un bar, et elle se droguait et buvait comme un trou. Elle n’était pas du tout la mère modèle dont pouvait rêver la petite, et elle en était consciente. La petite interrompit la blonde en s’approchant d’eux et enlaçant son père, le regard posé sur lui, presque inquiète. A croire qu’elle avait entendu la tension monter entre les deux. « Si tu veux avoir une vraie discussion un jour, en tant qu’adulte si tu en es devenue une entre temps, tu attendras à ce que ma fille ne soit pas là » Il était cassant et la blonde secoua doucement la tête : « C’est ce que je voulais Will. Je te rappelle juste que tu ne m’as laissé aucune chance d’avoir cette discussion. Tu répondais pas à mes appels. J’ai pas eu d’autres choix que de débarquer ici. Mais je veux bien continuer cette discussion. Tous les deux, ailleurs. Tu n’as qu’à me dire quand et où, et j’y serais.» Elle lui sourit, finissant sa phrase d’un ton presque inaudible. Elle n’avait pas envie que la petite s’inquiète, et c’est sans doute ce qui l’avait poussée à prendre ce temps mielleux et ce sourire forcé. « Je ne veux pas foutre la merde dans ta vie, dans votre vie Will, crois-moi.» Enfin, juste un peu. Elle savait que de toute façon, en revenant comme ça, comme une fleur, elle risquait forcément de foutre la merde. Mais, elle avait eu besoin de voir la petite. Et puis, elle avait aussi envie de se rattraper. Etre une mère potable, pas une mère fantôme. C’était le moins qu’elle pouvait faire.

© Belzébuth


_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 22
▐ PAROLES : 55
▐ DATE D'ARRIVEE : 14/01/2015
▐ OCCUPATION : Mangeur dans une boutique de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Complètement fou amoureux d'Eliot
▐ POINTS : 84
▐ CREDITS : LONDON JUKEBOX (vava) Tumblr (sign')
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Lun 23 Fév - 14:26
Elle avait sincère dans ses propos et j’espérais bien, car je ne supporterais pas qu’on me vole ma fille. J’avais déjà pu entendre aux informations le nombre de parents qui décidaient de kidnapper leur fille afin de les avoir seulement pour eux. Je ne voulais pas être confronté à cette situation, alors le mieux était de rester en bon terme avec Hannah, mais c’était difficile en sachant qu’elle m’avait brisé le cœur. J’en étais amoureux, c’était mon premier amour, je lui avais tout donné, j’avais tout sacrifié pour elle et j’aurais même pu sacrifier encore plus pour elle. Je continuais de l’écouter, n’ayant plus rien d’autres pour m’occuper puisque je venais de finir mon café.

Je savais que nous avions besoin d’une vraie discussion et ce n’était pas pour mettre Louanna de côté, elle était le centre de notre discussion, mais beaucoup trop jeune à mon goût pour vraiment tout savoir maintenant. Peut-être dans quelques années. Sûrement. « Tu croyais vraiment que j’allais te répondre Hannah ? Tu nous as abandonné. Je t’aimais je te ferais dire » Je ne regrettais plus que notre histoire soit à présent fini, car je sortais avec l’homme le plus fabuleux de toute mon existence. Jamais personne –même pas elle- m’avait rendu aussi heureux. Eliot était beau, gentil, tout ce que j’avais pu longtemps rêvé et il faisait un excellent père pour Louanna. D’ailleurs, elle l’adorait. « Demain, dix-sept heure rendez-vous ici alors pour qu’on parle vraiment » Louanna me regardait avec ses grands yeux émeraudes comme pour me demander pourquoi je ne compter pas aller la chercher à l’école demain après-midi. « Eliot viendras te chercher ma puce » Dans un cri de joie, elle sautillait sur sa chaise comme si elle avait déjà hâte. « D’ailleurs faudrait rentrer, car il va s’inquiéter » Je me levais sans plus attendre de ma chaise pour pouvoir commencer à enfiler le manteau de ma princesse.

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ AGE : 28
▐ PAROLES : 114
▐ DATE D'ARRIVEE : 09/01/2015
▐ OCCUPATION : Etudiante en droit et sciences criminelles / serveuse à mi-temps pour se faire un peu d'argent (et boire gratis)
▐ LES SENTIMENTS : Cupidon n'est pas mon pote, je passe mon tour.
▐ POINTS : 115
▐ CREDITS : Halstead (avatar) - TumblR (gif)
MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    Jeu 26 Fév - 17:46



You can tell Jesus that the bitch is back
Ft. William & Hannah

« Tu croyais vraiment que j’allais te répondre Hannah ? Tu nous as abandonné. Je t’aimais je te ferais dire » Hannah soupira et secoua doucement la tête : « Je sais Will, je sais tout ça. Mais je suis revenue maintenant, et je voulais te parler. Tu aurais pu au moins me laisser cette chance. Même si je sais que tu ne me dois absolument rien.» Elle n’avait eu d’autre choix que de débarquer devant la garderie, certaine de le voir et d’apercevoir aussi sa fille. Pour la première fois. Elle lui demanda une nouvelle chance de pouvoir se parler en tête à tête et il finit par hocher la tête en soupirant : . « Demain, dix-sept heure rendez-vous ici alors pour qu’on parle vraiment » Elle hocha la tête et lui sourit : « Merci Will, j’y serai.» Will touna la tête vers leur fille et il souffla doucement : « Eliot viendras te chercher ma puce » La petite poussa un cri de joie et Hannah se demandait qui était ce Eliot. Mais, elle n’allait pas en parler maintenant. Autant attendre demain maintenant pour les questions. De toute façon, avait-elle vraiment le droit de se montrer curieuse quant à la vie de son ex ? « D’ailleurs faudrait rentrer, car il va s’inquiéter » Will se leva et il enfila sa veste avant de couvrir la petite. Hannah lui adressa un sourire et un petit signe de la main : « A bientôt ma jolie. Will, à demain ? » Elle le regarda partir et finit d’une traite son chocolat en soupirant. La rencontre ne s’était pas si mal passée que ça finalement, mais elle appréhendait le lendemain. Will serait tout seul et pourrait lui balancer ses quatre vérités à la gueule sans souci. Elle haussa les épaules et sortit à son tour du café, sortant un joint de sa poche qu’elle alluma, tirant rapidement une bouffée dessus. Elle allait retourner au bar, histoire de bosser un peu. De toute façon, elle ne parviendrait à rien d’autre tant elle redoutait déjà le prochain « rendezvous » avec son ex..

END

© Belzébuth

_________________
just nothing

   
uc© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Will + You can tell Jesus that the bitch is back    
Revenir en haut Aller en bas

Will + You can tell Jesus that the bitch is back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» BAckUp direct
» [Résolu] Copie de sauvegarde
» le Saint Coran en Flash
» Annuler une commande ouverte
» [Résolu] Back Up
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Family 2.0 :: los angeles
la ville des anges ouvre ses portes
 :: Pacific Palisades
-