AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une journée...plutôt intense FT. Nick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Mer 4 Fév - 18:28

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


« Risking my life? It's my job !»
Nous étions enfin arrivés au samedi que tout le monde attendait. Il y avait deux journées organisées à la plage, pour laisser tout le monde y participer. Cette fin de semaine, c’était ma « gang » à moi qui était off et ne travaillait pas. En plus, c’était une magnifique journée, donc c’était encore mieux! Je m’étais arrangée avec le chef pour que je ne sois pas dans la même journée que James. Je ne voulais pas de drame et je voulais une journée pour moi. Je me mis un bikini sous un chandail troué ainsi que des shorts jeans assez court. Lorsque James était partit travailler ce matin, il n’avait pas l’air heureux du tout. Cependant, étant mon mari, il vint m’embrasser et me dire qu’il m’aimait et de passer une belle journée avec les collègues. J’eus un petit sourire en coin avant de l’embrasser à mon tour. « Je t’aime chéri.. » Même si on avait des problèmes, ainsi que ce qui s’était passé avec Nick, j’aimais mon mari. Je me rendais tout simplement compte que de plus en plus, nous nous éloignons. La journée se déroulait très bien, mais nous avons tous reçu le même message. Il y avait une intervention à faire et tout le monde devait rentrer en urgence. Heureusement pour nous, le poste n’était pas si loin. Malgré que l’on arrive tous en habit de plage, nous sommes allées nous changer assez vite dans les vestiaires du poste de police. J’aperçus James qui m’attendait pour partir. Après tout, pour ce genre de cas, il était mon coéquipier. Arrivé à sa hauteur, je lui demandai ce qui se passe. Il y avait apparemment un feu et une prise d’otage. Eh merde, c’est qui l’enfoiré qui faisait ça!

Arrivé sur les lieux, je descendis et aperçut les pompiers qui tentaient tant bien que mal de contrôler le feu de la bâtisse et les ambulanciers qui s’occupaient déjà de victimes. J’aperçus au loin Nick qui rentrait dans la bâtisse et un petit pincement au cœur me prit. J’étais inquiète pour lui lorsque je le voyais faire ça. Il en ressortit un peu plus tard avec une victime. Apparemment, la prise d’otage avait lieu au rez de chaussé et le feu avait commencé en haut. Il avait l’air suicidaire celui-là. J’arrivai près des pompiers. « Je dois rentrer, c’est moi qui sera en charge de la prise d’otage. » Je savais que James et Nick seraient contre l’idée de me faire rentrer dans un bâtiment en flamme, mais j’étais une fonceuse et personne n’oserait me dire le contraire et encore moins me retenir.


code by ORICYA.


_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Mer 4 Fév - 19:06

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

On était samedi, j’étais de garde et la journée était horriblement calme, on était tous assis à table en train de manger le repas préparé par notre nouveau stagiaire qui était arrivé deux jours avant, le pauvre n’échappait pas à la règle qui perdurait dans la caserne 42 depuis son ouverture. Assis à côté de Shaylee ma meilleure amie et ambulancière on était en train de rigoler sur le test qui nous avait été remis par le chef un peu plus tôt dans la journée, c’était le genre de questionnaire qui ne servait absolument à rien, mais auquel on finissait toujours par y répondre n’importe quoi, et à chaque question on partait en crise de fou rire. Depuis ma soirée avec Natalia on ne c’était pas donné de nouvelles, et j’avais beaucoup pensé à ce baisé, la situation que l’on avait vécu dans la douche de la caserne que je ne voyais plus vraiment de la même façon depuis, j’espérais simplement que ce moment de faiblesse n’allait pas jouer sur notre amitié, je savais qu’il était impossible pour nous d’être un jour un couple, et son amitié était précieuse à mes yeux. « Vu ton regards, toi tu penses au moins à une fille, je me trompe ? » J’adorais ma meilleure amie, mais je devais avouer que lorsqu’elle me posait ce genre de question en me connaissant aussi bien j’avais du mal à savoir quoi lui répondre, elle connaissait Savanah et je ne voulais pas que quelqu’un sache ce qu’il c’était passé avec Natalia, par chance la sirène de la caserne retentit dans chaque pièce, annonçant un incendie mêlé à une prise d’otage au Boyle Heights, l’équipe de l’échelle et des secours ainsi que l’ambulance était demandé. La réaction fut immédiate, chacun se levait de table pour rejoindre les camions, plongeant nos pieds dans les bottes, remontant le pantalon que l’on faisait tenir avec les bretelles sur nos épaules et nous voici en route.

En arrivant sur les lieux, je venais sortir du camion regardant l’immeuble en feu, la police arrivait en même temps que nous sur les lieux et on avait tous la même information, la prise d’otage ce trouvait en bas alors que le feu avait pris en haut du bâtiment. On n’avait pas le temps d’attendre les instructions de la police, les masques sur la tête on entrait par équipe de deux pour rejoindre le deuxième étage, devant la première porte je venais lancer un coup de pied en étant dos à celle-ci pour l’ouvrir, en y entrant un couple et son bébé s’y trouvait, je venais aider la mère qui tenait l’enfant dans ses bras à avancer alors que son mari était accompagné par mon coéquipier. Une fois à l’extérieur on laissait les ambulanciers prendre le relai, alors que l’on allait retourner à l’intérieur, je recevais un message d’un de mes hommes qui me stoppaient net. « Croft, l’agent Natalia Stewart doit entrer dans le bâtiment pour la prise d’otage. » Je jetais un coup d’œil à l’homme qui m’accompagnait, en lui demandant de rentrer dans l’immeuble avec celui qui venait de me prévenir et qui se trouvait avec Natalia, une fois à son niveau, je venais retirer le masque que j’avais sur le visage pour me permettre de respirer avec la fumée. « Stewart tu ne peux pas entrer dans l’immeuble, il menace de s’effondrer d’une minutes à l’autre.   » J’avais pris cette habitude avec Withman d’appeler les gens avec qui je travaillais par leurs noms de familles sur mon lieu de travail, et celle-ci ne m’avait pas quitté et c’était exactement la même chose avec l’unité de police qui travaillais avec nous. Je savais bien que je ne pourrais pas empêcher Natalia d’entrer à l’intérieur, mais je voulais qu’elle comprenne les risques qu’elle prenait avec cette décision, même si j’étais loin d’approuver l’idée.
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Mer 4 Fév - 21:05

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


« Risking my life? It's my job !»
Comme prévu dans ma tête, James ne me laissa pas deux secondes seules. « Natalia tu ne peux pas entrer là-dedans! » James encore une fois ne voulait pas me mettre en danger. Cependant, c’était mon boulot. Je vis alors Nick arriver et enlever son masque. Maintenant, c’était lui qui s’y mettait! Il ne voulait pas que je rentre dans le bâtiment, car le tout allait s’effondrer. Changeant d’air et devenant très autoritaire, même avec ce qui s’était passé entre Nick et moi, je devais rester professionnelle. « Je dois y aller! Ne commence pas à m’obstiner la dessus. Si je n’y vais pas, il y a la moitié des gens de ce bâtiment qui ne s’en sortiront pas! Je dois passer par derrière pour appréhender les deux hommes! » À peine ais-je finis de parler qu’une mini explosion se fit entendre au 3ème. Je regardai alors le bâtiment et Nick de nouveau. Mon mari vint alors intervenir. « Alors je viens avec toi, tu ne peux pas faire ça toute seule! » Regardant James, je lui fis signe que non, qu’il devait rester à l’extérieur à l’entrée au cas où ils sortiraient. Il devait coordonner l’équipe. « Non, toi tu coordonnes le tout ici compris? » Je remis mon regard sur Nick. « Viens avec moi, tu dois me faire rentrer par l’arrière. » Je me dirigeai alors vers le camion ou un autre pompier me donna un manteau de pompier et un masque, car ils ne savaient pas de quoi tout ça avait l’air par l’arrière. Lançant un dernier coup d’œil à James, je vis qu’il n’aimait pas du tout que j’y aille. Je m’approchai alors de lui tranquillement. « Ne t’inquiète pas pour moi, je ne fais juste confiance à personne d’autre… » Je lui donnai alors un baiser sur la joue avant de faire signe à Nick que j’étais prête. Je me dirigeai alors avec lui vers l’arrière.

Rendu sur le côté de l’immeuble, je repris la parole, étant seule avec lui. « Je sais que tu n’aimes pas cette idée non plus…mais je dois le faire, c’est mon travail. Je n’aime pas plus te voir entrer dans ce bâtiment… » Rendu à l’arrière, je commençai à regarder à travers les fenêtres. La fumée commençait au rez de chaussé. Cependant, les flammes n’étaient pas encore rendues. Je me retournai vers Nick. « Tu es prêt? Surtout, ne me suis pas une fois que je me dirige dans la pièce des otages. Je ne me pardonnerais jamais s’il t’arrivait quelque chose »


code by ORICYA.


_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Mer 4 Fév - 21:48

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

Je n’étais pas du tout d’accords sur le fait qu’elle souhaitait entrer dans le bâtiment pour s’occuper de la prise d’otage, mais je ne pouvais pas l’en empêcher le seul qui le pouvait c’était le chef de la caserne 42, mais il avait eu l’appel informant l’intention de Natalia et n’avait rien dit ce qui signifiait qu’il n’était pas contre cette idée. James, son mari était à côté de nous, je n’étais pas à l’aise de me retrouver avec lui mais je n’avais pas vraiment le choix que de le supporter, ce qui me rassurait été qu’il ne souhaitait pas voir sa femme entrer dans l’immeuble, mais tout comme moi son avis comptait peu. Mon regard se baladait entre Natalia et James, avant de se bloquer sur la jeune policière quand elle était venu me répondre, cette fois-ci il était claire que je ne pourrais rien faire pour la convaincre de faire machine arrière. « C’est d’accords, mais tu devras agir le plus rapidement possible.   » Je venais passer ma main sur mon visage, alors que le mari de Natalia venait lui répondre pour entrer à l’intérieur avec elle, j’estimais que cette discussion ne me concernais pas, tournant mon regard vers le stagiaire, je venais d’un geste de la main lui signaler de préparer une veste et un masque pour l’agent Stewart, celle-ci venait me parler à nouveau et je déposais mon regard dans sa direction, lui répondant d’un simple hochement de tête avant de marcher avec elle en direction du camion où on venait l’équiper suffisant pour qu’elle puisse entrer dans l’immeuble.

Il m’était impossible de savoir pourquoi j’avais gardé mon regard sur Natalia lorsqu’elle était retourné en direction de son mari, soupirant légèrement en la voyant déposer un baisé sur la joue de celui-ci, en la voyant me rejoindre juste après je venais marcher en direction du bâtiment et d’en faire le tour. « Natalia, tu étais là il y a moins d’un mois quand j’ai perdu quatre de mes hommes... Je n’ai aucune envie d’en perdre un cinquième, encore moins te perdre toi. » En arrivant vers l’arrière j’étais venu retirer la radio que j’avais autour de moi, avant de remettre mon regard sur Natalia qui venais me demander de ne pas entrer dans le bâtiment avec elle, après qu’elle est terminé je venais passer l’équipement que j’avais dans les mains sur la jeune policière en reprenant la parole. « Tu seras au courant de tout ce qu’il se passe aux étages avec les pompiers, si jamais tu as le moindre problème ou quoi que ce soit tu n’hésites pas à nous passer le message… Et si le chef ordonne de quitter l’immeuble, tu n’hésites pas une seule seconde tu ressors par derrière, ne prends absolument aucun risque ! » Je venais de terminer de resserrer la ceinture du kit de la radio pour ne pas qu’elle vienne la gêner pendant son opération, je tournais mon regard vers le bâtiment avant de revenir vers Natalia à nouveau, je savais que d’où on était personne ne pouvait nous voir, et je ne pouvais pas expliquer pourquoi j’étais venu m’approcher d’elle pour déposer mes lèvres sur les siennes, ce court baisé dura même pas une seconde, en me reculant, je venais lui installer le masque à oxygène et le casque sur la tête en reprenant la parole. « Fais attention à toi, si tu as le moindre problème tu m’appelles. »
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Mer 4 Fév - 23:31
Natalia K. Stewart a écrit:

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Je comprenais totalement les inquiétudes de Nick. Il ne voulait pas subir d’autres pertes, mais cela faisait partit du job. Lorsqu’il détacha la radio, je levai un sourcil. Il m’expliquait que comme ça je serais à jour pour savoir l’état du bâtiment. Je savais qu’en portant cela, cela le rassurerait. Ce qu’il ne savait pas, c’est que la seconde ou j’entrais dans le bâtiment, je fermerais la radio, sinon je me ferais repérer tout de suite. Le fait qu’il soit proche de moi à nouveau me fit faire un petit sourire. « Merci Nick.. ». Lorsqu’il finit, je regardai le bâtiment de nouveau. Lorsque j’entrerais, je devais aller dans le corridor de gauche pour ensuite entrer dans la pièce principale à droite. Lorsque je remis mon regard sur Nick, je ne vu que du feu. Il vint poser un baiser sur mes lèvres que je prolongeai que quelques secondes. Je le fixai droit dans les yeux. Il m’avertit encore une fois de faire attention à moi. Je n’avais pas le temps de trainer, je devais y aller. « Je te fais signe lorsque je ressors. » Je sortis mon arme pour enlever le cran de sureté puis me rua à l’intérieur. Il y avait beaucoup de fumé, mais au moins j’avais le masque. M’assurant qu’il ne me voyait plus, j’éteignis la radio et me rua dans le corridor.

Arrivé juste devant l’entrée de la première porte, j’enlevai mon casque et mon masque. Je ne pouvais appréhender un homme avec cela sur la tête. Regardant discrètement, j’aperçus le premier homme qui était dos à moi . Il était juste avant la pièce principale. Je m’approchai tranquillement et le prenant de dos, je passai un bras autour de son cou et serra pour lui faire perdre conscience. Lorsqu’il fut incsonscient, je le glissai par terre et le sortit par le corridor. Une fenêtre cassée s’y trouvait. Je le levai avec peine et misère pour le sortir par la fenêtre. J’ouvris alors la radio. « Agent Stewart, j’ai le premier homme inconscient au Nord de la bâtisse. Je l’ai sortit par la fenêtre, je con… ». Je ne pu finir ma phrase qu’une explosion retentit et je manquai de peu d’être assomée par une poutre. Me relevant, je toussai quelques coups et ensuite je refermai la radio alors que j’entendais l’obligation d’évacuer. Je devais sauver ces gens. Je me ruai alors dans la pièce avec mon fusil braqué sur l’homme qui surveillait les otages. Ils avaient l’air de suicidaires d’un pays arabe. Ils voulaient surement passer un message aux États-Unis comme d’habitude. Il ne me voyait pas encore, alors je tirai dans son bras qui tenait l’arme et tira dans une jambe. Courant vers lui, je pris son arme et la lança plus loin. Je fis signe à la vingtaine d’otages de sortir par l’arrière. J’étais la dernière à sortir alors qu’une poutre tomba devant la sortie. Malheureusement pour moi, mon arme virevolta dans les airs pour arriver près de l’homme qui était toujours couché. J’étais par terre, car la poutre m’avait tombé sur la jambe. Quelle merde! Ne le remarquant pas, dès que je me relevai, une balle m’atteignit l’épaule. Criant de douleur, je restai tant bien que mal debout et sortant ma deuxième arme, j’abattu l’homme avant de retomber par terre, à moitié consciente, car je perdais déjà beaucoup de sang.

 

 

code by ORICYA.


_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 0:20

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

Je restais persuadé que l’idée de la faire entrer dans la bâtiment était loin d’être une très bonne idée, mais le chef n’était pas venu contester la demande de Natalia donc rien ne l’empêchais de le faire, et lorsqu’elle avait une idée en tête on ne pouvait pas la lui enlever. C’était pour cette raison que j’étais venu lui donner autant de consignes que possible, et le matériel nécessaire pour rester en sécurité mais également en contact avec l’extérieur, ce que j’expliquais un peu moins le fait que j’étais venu l’embrasser, mais qu’est-ce que ça avait été rassurant pour moi de la sentir le prolonger même s’il n’avait duré que quelques secondes. En voyant la jeune policière entrer dans le bâtiment j’attrapais mon masque à oxygène pour venir le placer sur mon visage avant de remettre mon casque, je n’avais aucune idée de ce qui était en train de se passer à l’intérieur, mais je ne disposais plus de radio et il m’étais impossible de savoir ce qu’il se disait entre l’équipe à l’intérieur et l’équipe à l’extérieur, après plusieurs minutes j’entrais à mon tour dans l’établissement cherchant à empreinter le chemin qu’avait pu prendre Natalia juste avant moi. Les étages supérieurs étaient de plus en plus menaçants et une première explosion venait d’avoir lieu et les premières parties de bâtisse commençait à tomber au sol, je reprenais mon chemin en espérant trouver à l’autre bout la jeune policière à l’extérieur du bâtiment, mais je compris rapidement que ce n’était pas le cas en entendant un premier coup de feu puis un second. A cette entente mon cœur était venu s’accélérer à battre contre ma poitrine, si je n’étais pas concentré sur mon devoir je pouvais penser qu’il allait sortir de mon corps tellement il battait fort.

Ce qui était toujours impressionnant dans un bâtiment en feu, c’était que l’on pouvait ressentir tout ce qu’il s’y passer en n’étais pas dans la même pièce, et lorsque des poutres venaient céder et tomber au sol je ne pouvais pas ne pas m’en rendre compte, j’étais désormais proche de la pièce principale, il ne me restait que quelques mètres et beaucoup d’obstacle au milieu de mon chemin pour atteindre, l’endroit qui je l’espère me dirais que Natalia avait déjà quitter l’établissement. C’était beau de rêver, à peine trois pas après le bruit des poutres venait retentir trois coups de feux consécutifs, entre l’un des tirs un cri ce faisaient entendre mais je n’étais pas capable de savoir qui était à l’origine de celui-ci. Cette fois-ci je n’avais plus de temps à perdre et les risques étaient plus grand mais je venais traverser mes derniers mètres en courant pour entrer dans la pièce principale, la première image que j’en avais été un homme allongé au sol, je venais me diriger vers lui déposant deux doigts sur son cou pour chercher un pouls que je ne trouvais pas. Même si je ne pouvais rien faire pour le sauver je venais souffler de ne pas trouver Natalia encore présente à l’intérieur, elle n’en avait pas totalement fait qu’à sa tête en écoutant les ordres… Enfin je revenais bien vite les pieds sur terres en me retournant et en la voyant allongé par terre, j’étais venu courir dans sa direction pour m’accroupir à côté d’elle. « Natalia… Hey c’est moi Nick… Regardes moi ! » Je ne savais pas depuis combien de temps en se trouvait sans l’oxygène que je lui avais passé au milieu de ses flemmes, retirant d’une main mon casque, je venais attraper mon masque que je déposais sur sa tête suivit du casque de protection, heureusement que je lui avais dit de ne prendre aucun risque en voyant sa radio coupé que je venais allumer, pour communiquer avec l’extérieur. « Ici Croft je suis avec l’agent Stewart mais elle est touché par balle à l’épaule et visiblement blessé à la jambe, je vais essayer de la sortir par la fenêtre Est. » J’avais vraiment peur qu’elle ne supporte pas le trajet, mais en perdant quatre pompiers le jour des attentats je n’avais pas été autorisé à entrer pour essayer de les sauver, aujourd’hui j’étais à l’intérieur avec Natalia personne ne pouvais m’en empêcher, et pour elle je serais prêt à mourir pour qu’elle continue de vivre. « Croft écoutes moi, il faut que tu quittes le bâtiment d’urgence ne pr… » Il y a moins d’un mois j’avais entendu exactement les mêmes paroles, et j’en connaissais la fin, cette fois-ci je ne recommencerais pas cette erreur sans rien essayer, c’est pourquoi j’activais la radio une nouvelle fois coupant la parole au chef. « Je ne sortirais pas sans elle ! Il me faut deux hommes pour la récupérer à la fenêtre Est, j’y serais dans quelques secondes. » Je venais passer mon bras derrière son cou, et le second sous ses jambes pour venir me relever en la tenant contre moi, ça faisait un moment que je n’avais plus le masque et mes yeux commençaient à me piquer de plus en plus, il ne fallait pas que je lâche, pour Natalia mais aussi et surtout pour sa fille Amélia. En arrivant à la fenêtre un de mes hommes et James avaient déjà cassé les restes de vitres ce qui me permettais de passer la jeune policière immédiatement. « L’agent Stewart la tiens, à toi ! » Pendant qu’il me parlait j’étais venu relever mon regard vers le haut, les craquements du plafond étaient beaucoup trop fréquent et présent pour me garantir plus de cinq secondes avant l’effondrement, mes deux mains sur les rebords, j’en prenais appuis pour sauter à l’extérieur attrapant en même temps mon coéquipier que je venais coucher au sol avec moi, pour nous permettre d’être le plus à l’abris possible au moment de l’explosion qui venait mettre un point final à la bâtisse qui venait tomber.
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 1:47

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Lorsque je repris connaissance un peu, j’étais toujours à l’intérieur. Le visage au dessus de moi était flou, car je ne voyais plus clair, mais je compris tout de suite que c’était Nick. J’essayai de me relever, mais je n’en avais pas la force. Mon épaule et ma jambe me faisait un mal de fou. Mon regard se posa sur lui. « Nick..je… » Je n’eus pas le temps de parler qu’il vint mettre son masque sur mon visage. Il me prit alors dans ses bras pour me sortir de là. J’espèrais vraiment que les otages étaient sortis. Alors que nous étions rendu à la fenêtre, je fus prise à l’extérieur par James et un autre pompier. J’étais à présent dans les bras de mon mari qui se reculait de la bâtisse. L’explosion retentit et regardant par-dessus son épaule, j’aperçu Nick ressortir. Cela me soulagea, car je ne m’aurais jamais pardonné s’il était resté à l’intérieur. Arrivé à la rue, James me déposa sur une civière qui m’attendait. « Tout va bien aller chéri, ne t’en fais pas. » Je commençais à reperdre connaissance tranquillement, je divaguais et je n’arrivais pas à faire des phrases complète. Mes blessures étaient profondes et je perdais beaucoup de sang. L’ambulancière, que je reconnue comme étant la meilleure amie de Nick venait de m’enlever le masque pour m’examiner. Je regardai James quelques instants. « Les otages…est-ce…vont bien? » La femme me dit alors de ne pas parler et c’est en tournant ma tête un peu que j’aperçu Nick qui passait près de moi. Nos regard se croisèrent et c’est à ce moment là que mes yeux se fermèrent tranquillement. Je n’avais plus la force et je me sentais étourdit…comme si…allais-je mourir?

Je repris connaissance alors que j’étais seule dans l’ambulance qui fonçait vers l’hôpital. L’amie de Nick était avec moi à l’arrière et m’injectait quelque chose. « Mais merde Jack! Fonce!! On va la perdre! » Je reperdis connaissance quelques instants plus tard.

Lors de mon réveil, j’étais dans une pièce qui ressemblait vachement à une chambre d’hôpital. Je n’avais aucune idée de ce qui s’était passé. J’avais un bandage à l’épaule ainsi qu’à la jambe. J’avais un affreux mal de tête et je sentis mon front tirer. Probablement des points de souture. James était couché sur la chaise à côté de moi. Je n’avais aucune idée de combien de temps avait passé depuis le bâtiment. « James… ». Il se réveilla aussitôt et vint me voir. Le regard qu’il avait, je ne l’avais pas vu depuis longtemps. Il me regardait avec inquiétude, mais soulagement que je me réveille. « Ma chérie comment te sens-tu? Ne t’inquiète pas Amelia est avec mes parents. »Le fait d’entendre cela me rassura. Regardant par la fenêtre, je voyais plusieurs collègues et amis du poste de police mais aussi des pompiers et ambulanciers qui attendait dans la salle d’attente qui était juste en face de ma chambre.


 

 

code by ORICYA.


_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 2:22

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

Peu de temps après l’explosion je venais relever ma tête avant de me remettre sur mes pieds, étouffé par la fumée je me retrouvais en train de tousser pour retrouver un maximum d’air. Je venais passer ma main sur mon visage alors que mon coéquipier m’aidait à avancer pour rejoindre les autres pompiers et policiers, mon stagiaire était venu m’apporter une bouteille d’eau, où je buvais que quelques gorgées avant de déverser le reste sur le haut de ma tête, qu’est-ce que ça faisait du bien de retrouver un peu de fraicheur. Après avoir retrouvé mes esprits je tournais mon regard pour essayer de voir Natalia, je voulais savoir comment elle allait, j’étais passé pas bien loin de la jeune policière après être sorti du bâtiment mais encore sonné et aidé par un autre pompier à marcher correctement je n’avais pas fait attention d’où je me trouvais vraiment. « Comment elle va ? » C’est à la fin de ma phrase que je réalisais que Shaylee était en train de pratiquer le massage cardiaque sur la jeune policière, j’avais cette horrible sensation que le sol allait s’ouvrir sous mes pieds, depuis les attentats du quatre Janvier de cette année c’était la première fois que lors d’une intervention j’avais autant peur de perdre une autre personne, et il fallait que ça tombe sur celle qui était capable de me rendre le sourire n’importe quand, celle à qui je pensais dès que je n’allais pas bien, même quand j’étais en pleine forme aussi. Fermant les yeux avant de baisser le regard au sol, je venais souffler, je n’aurais jamais dû accepter de la laisser rentrer dans le bâtiment et j’aurais pas dû céder lorsqu’elle m’avait demandé de ne pas l’accompagné, après tout elle était venu éteindre la radio, retirer son casque et son masque à oxygène en gros tout ce qui lui était déconseillé, même en pensant à ce côté de son caractère qui pouvait lui couter la vie, j’en souriais intérieurement, oui j’étais énervé que Natalia n’est pas respecté les mesures de sécurité mais en tombant sous son charme j’étais aussi attiré par ce caractère bien trempé. On venait me sortir de mes pensées, alors que mon regard ce déposait sur l’ambulance qui était en train de quitter les lieux, la sirène retentissante, je faisais confiance à Shaylee je la connaissais en dehors mais aussi dans le boulot et je savais que Natalia était entre de bonne main. « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Pourquoi tu as mis autant de temps à la secourir ? » Une des règles principales chez les pompiers était que l’on devait toujours rentrer par équipe de deux, et jamais se retrouver seul dans un bâtiment en feu, James avait raison de vouloir des explications, mais je m’en voulais déjà assez de ne pas avoir tenu tête à sa femme, inquiet pour sa santé, j’étais loin d’être d’humeur à le supporter, c’est pourquoi j’employais un ton tout aussi agressif que lui. « Sans déconner c’est quoi ton problème ? Tu ne crois pas que tu devrais être dans l’ambulance avec ta femme ou en train de la suivre au lieu de venir m’emmerder. » Alors qu’une équipe de pompier se chargeait d’éteindre ce qu’il restait de l’incendie, les autres personnes de la caserne ainsi que les policiers avaient les yeux tourné vers nous. « Je n’ai jamais compris comment ma femme a pu t’accorder autant de confiance, si elle ne s’en sort pas je m’occuperais moi-même de ton cas, et tu pourras dire au revoir à ta belle gueule. » En sentant sa main se déposer sur mon épaule et me faire reculer pour me montrer sa colère mais aussi confirmer sa menace par son geste, j’étais venu sortir de mes gonds en venant frapper James au visage, un coup que je reprenais bien rapidement derrière. Notre « bagarre » venait s’arrêter ici, étant séparé par le reste des deux équipes venant nous calmer.

Ca faisait un long moment qu’on se trouvait à l’hôpital et on avait toujours aucune nouvelle de Natalia, j’avais de plus en plus de mal à supporter de me retrouver assis avec tout le monde pendant que la jeune policière était dans la chambre avec son mari, je n’avais qu’une envie c’était d’être à ses côtés mais je ne le pouvais pas. Quand j’étais stressé et angoissé j’étais du genre à m’emporter et à ne plus avoir la moindre patience, je venais me relever sans tact avant de venir rejoindre l’extérieur de l’hôpital. Je m’étais retrouvé assis sur un rebord en béton pendant plus d’une demi-heure avant d’entendre une voix familière que je connaissais bien, celle de ma meilleure amie. « Natalia vient de se réveiller… Elle est sortie d’affaire. » Je tournais mon regard vers Shaylee venant afficher un léger sourire sur mon visage, si je ne le montrais pas intérieurement mon cœur c’était arrêté de battre en l’entendant me parler de la jeune policière pour m’annoncer ce qu’il en était, qu’elle ne fut pas mon soulagement en apprenant qu’elle allait s’en sortir. « Aller viens avec nous. » Je venais rigoler laissant mes nerfs totalement se relâcher avant de me relever et entrer à l’intérieur de l’hôpital retrouvant les deux unités soudés devant la chambre d’un des leurs, c’était le genre d’image qui réchauffait le cœur quand ça nous arrivait. En arrivant devant la fenêtre de sa chambre je tournais mon regard vers Shaylee qui m’accompagnait, avant de le diriger vers Natalia, en la voyant allongé, les yeux ouvert en train de parler me rassurait, j’affichais un léger sourire alors que j’avais qu’une envie, rentrer dans cette chambre et la serrer dans mes bras.
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 2:53
Natalia K. Stewart a écrit:

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Je fixais la fenêtre et je ne voyais pas du tout Nick. Est-ce qu’il allait bien? Est-ce que quelque chose était arrivé pendant que j’étais K.O? C’était la seule logique que j’avais à ne pas le voir ici. Je remis mon regard sur James. « Je vais bien, juste un mal de tête. Est-ce que Nick et l’autre pompier s’en ont sortis? » Voyant le regard de James changer, je fronçai les sourcils. Il reprit alors la parole avant même que je pose une autre question. « T’inquiète pas, ton ami va bien! » Je vis la rage l’emporter. J’aperçu alors une de ses joues un peu enflé. « Qu’est-ce que tu as eu au visage? » Juste à voir son regard, je sus que cela avait eu un rapport avec Nick. Soupirant, j’essayai de me relever un peu. James vint tout de suite vers moi. « Nat’ arrête d’essayer d’être forte! Tu dois te reposer! Ils t’ont perdu pendant une minute avant de ranimer ton cœur. Tu avais perdu beaucoup de sang. Maintenant, c’est repos total! » Je serrai les dents. Je détestais être faible. C’est alors que mes collègues de la police et certains pompiers entrèrent dans la chambre. « Hey Stewart! Bien joué! Tu as sauvé les otages! Mais, tu vas avoir des problèmes avec les patrons, tu as désobéis aux règles des pompiers! » Bien sur, Ryan devait me dire quelque chose du genre. J’eus alors un rire avant de sentir une douleur à l’épaule. Apparemment, je devais arrêter de rire. Lorsque je vis Nick entrer tranquillement dans la chambre avec son amie, j’eus un petit sourire en coin. Lui aussi de son côté, avait une joue enflé. Je roulai alors les yeux. J’avais bien hâte de savoir ce qui s’était passé.

James se proposa à aller me chercher un verre d’eau ainsi que l’infirmière. Plusieurs des collègues vinrent me serrer tant bien que mal dans leur bras avant de retourner au boulot, étant appelés pour d’autres urgences. Cela me faisait chaud au cœur de voir les gens autour de moi s’inquiéter pour moi. Il ne restait que Shaylee et Nick. J’avais un petit sourire gêné. Je ne savais pas si elle était au courant pour ce qui se passait entre Nick et moi. Après tout, je savais qu’ils se disaient tout et je savais qu’elle ne dirait rien qu’elle le sache ou non. « Nick…qu’est-ce qui s’est passé avec James? Je ne suis pas stupide…vous en êtes venu aux poings…ça se voit. »


 

 

code by ORICYA.


_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 3:12

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

Je venais d’entrer dans la chambre avec Shaylee, entouré de tous les pompiers et policiers présents au moment de l’accident, en croisant mon regard dans le sien je n’avais pas pu m’empêcher de venir afficher un sourire sur mon visage qui s’agrandir en apercevant le sien. Après ce qu’il c’était passé avec James après le départ de l’ambulance je me sentais de trop dans la pièce, je ne me trouvais pas à ma place, je n’étais pas son mari et celui qui l’était ne pouvait pas me voir en face, j’étais venu tourner mon regard en direction de Shaylee, j’espérais qu’elle allait me proposer de sortir d’ici et d’aller marcher un peu tous les deux, mais il n’en était rien mais ce n’était pas plus mal puisque James prenait l’initiative d’aller chercher une infirmière et à boire pour sa femme, j’étais venu remettre mon regard sur Natalia sans jamais la quitter, voyant chacun de ses coéquipiers ou des pompiers venir la féliciter et la prendre dans ses bras comme ils le pouvaient ce qui je devais admettre me faisais sourire en les voyant faire. Sans même m’en rendre compte on était maintenant plus que trois dans la chambre, en entendant la jeune policière me demander ce qu’il c’était passé entre son mari et moi et si nous en étions venu aux mains je me sentis un peu gêné par la situation, c’était assez délicat de venir répondre à ses questions, je venais passer ma main sur la joue où j’avais reçu le poing de James. « Je vais vous laisser discuter, reposes toi bien Natalia. » Elle me connaissait bien, il faut dire qu’on partageait cette amitié depuis douze ans et on avait fini par réussir à se comprendre avant même de ses parler. Je venais m’approcher du lit de la jeune femme, avant de m’assoir sur le rebord de celui-ci sans lui faire mal, reprenant la parole en déposant mon regard sur Natalia. « Oui, je… J’ai complètement perdu mon sang-froid, j’ai eu peur de te perdre et il me fallait un coupable. » Je préférais ne pas rajouter la partie qui avait eu lieu juste avant, elle était en train de chercher à sauver son couple, enfin quand ils ne s’engueulaient pas et je n’avais aucune envie de jouer sur ce détail pour les éloigner.
crackle bones


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 3:34

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Voyant Shaylee venir me voir pour me dire de me porter mieux, je lui souris. Après tout, c’était elle qui m’avait sauvé la vie. « Merci Shay…Je ne serais pas là si c’était toi. » Elle me sourit et quitta la pièce. Nick vint alors vers moi et s’assit sur le bord du lit. Alors il avait perdu son sang froid. Le connaissant, je savais qu’il y avait autre chose, car il est impossible que juste à cause de cela, il en viendrait aux poings. Cependant, je ne posai pas de questions. Je ne voulais pas commencer un argument, je n’avais pas la force pour ça. « Je suis si heureuse que tu sois sain et sauf. J’ai eu peur en ne te voyant pas dans la salle d’attente. » La conversation ne pu vraiment durer longtemps, car James revint avec l’infirmière. Il fallait qu’elle m’examine, car c’était la première fois que je me réveillais depuis l’incident. Elle fit signe à Nick et James qu’ils fallaient qu’ils sortent. Les heures de visites étaient terminés alors même James qui est mon mari devait quitter les lieux. « James, tu peux y aller ne t’inquiète pas pour moi. Tu devrais aller rassurer Amelia et l’embrasser pour moi. Je m’ennuie d’elle…elle doit être si inquiète. Amène la demain matin tu veux? » James accepta ce que je lui dis et, il faisait exiprès, il vint vers moi en me flattant la joue et vint m’embrasser passionnément devant Nick. « Pas de problème ma chérie, je reviens demain ». Je lui souris et il quitta la pièce. Mon regard se reposa sur Nick. Je le regardai en murmurant que j’étais désolé. Je savais que cela n’avait pas du être amusant pour lui d’être là pendant cette minute. L’infirmière fit alors sortir les deux hommes et je me retrouvai seule dans la pièce. Elle m’osculta et me fit une tonne d’examens en me donnant des médicaments pour dormir.

Lorsqu’elle sortit de la salle, je recrachai les petite pilules pour dormir. Je ne voulais pas dormir, mais la morphine coulait quand même dans mes veines. Je regardai la table de chevet près de moi et aperçut mon cellulaire. Je le pris et envoya un texte à Nick. « Si tu es capable de rentrer en douce dans ma chambre, s’il te plaît fait le…je ne veux pas être seule… » J’envoyai alors un autre message à James. « Merci chéri de prendre soin de la petite et d’être là pour moi. J’ai bien cru que j’y restais aujourd’hui. Je t’aime xxx » Je savais qu’en lui envoyant cela, je ne serais pas déranger. Je me sentais très mal de jouer ainsi, mais…c’était plus fort que moi.


 

 

code by ORICYA.

[/quote]
[/quote]

_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 3:55

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

Est-ce que Natalia m’avait cru quand j’étais venu lui dire que j’étais le fautif dans le dérapage que j’ai eu avec James ? Aucune idée ce qui était sur c’était qu’elle ne venait pas me poser plus de question et ça m’arrangeait grandement. La jeune policière était venu me parler de son soulagement de me voir vivant et en pleine forme devant elle, j’affichais un sourire sur mon visage lorsqu’elle était venu m’annoncé avoir eu peur en ne me voyant pas avec les autres, je venais déplacer ma main pour attraper celle de Natalia et la serrer doucement entre mes doigts, malheureusement cet instant ne venait pas durer longtemps, l’infirmière et James arrivaient dans la chambre, je venais retirer ma main avant de me lever du lit, pour permettre à son mari de discuter avec elle après avoir appris que les visites étaient terminés et que l’on ne pouvait pas rester plus longtemps. Je me demandais pourquoi je n’étais pas sortis de la chambre tout de suite plutôt que de me retrouver devant la porte, mon regard en direction de Natalia qui était en discussion avec son mari sur leur fille, en voyant celui-ci l’embrasser langoureusement, j’avais détourné mon regard pour venir ouvrir la porte de la chambre avec ma main, avant de les regarder une dernière fois, le baisé était heureusement pour moi terminé et je voyais celle-ci murmurer un désolé lorsque James avait le dos tourné. Cette journée avait été remplis de sensation forte et de peur, en arrivant à l’extérieur je réalisais que j’étais venu avec le camion de pompier, et qu’ils étaient déjà repartis à la caserne, venant soupirer je commençais à marcher dans les rues de Los-Angeles, les mains dans les poches de mon pantalon de pompier, j’avais juste l’air totalement débile. La sonnerie de mon téléphone me sortait du silence dans lequel j’étais, stoppant mon pas, j’attrapais l’appareil persuadé d’y trouver un message de Savanah, mais la surprise de voir le nom de Natalia apparaitre que je ne pouvais pas m’empêcher de sourire. « J’arrive, je n’avais pas envie de rester seul. » Je serais doucement mon telephone entre mes doigts un sourire aux lèvres avant de le remettre dans ma poche, faisant demi-tour en direction de l’hôpital, une fois devant je voyais la secrétaire tourner le dos à la porte avant de partir dans une autre pièce qui me permettait d’entrer à l’intérieur sans qu’elle ne me voit. La traversé des couloirs n’avait jamais été aussi difficile pour moi, marchant deux mètres avant de m’arrêter pour être sur de ne pas me faire voir par le personnel de l’établissement, en arrivant devant la porte de Natalia, j’ouvrais la porte pour rentrer dans la pièce et la fermer derrière moi, je venais reprendre la parole comme je savais le faire avec de l’humour, en fermant les stores des fenêtres pour ne pas me faire voir. « Tu te rends compte que je suis rentré par effraction dans cet hôpital, tu n’es pas de la police j’espère ? Sinon je n’ai pas de chance de kidnapper une policière. »
crackle bones


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 4:21

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Je redéposai alors mon cellulaire sur la table et essaya de me reposer. Cependant, malgré la morphine, j’avais tellement mal que je n’y arrivait pas. L’infirmière avait fermé les lumières de ma chambre. Les yeux fermés, je repensai à ce qui s’était passé. J’avais vraiment prit un gros risque pour ma vie aujourd’hui. Je pensais à ma petite fille. Elle aurait pu me perdre et je regrettais la façon dont j’avais travaillé. Je savais que j’avais fait la bonne chose pour ces otages, mais je n’avais pas pensé à ma famille. C’est alors que j’entendis la porte s’ouvrir un peu. J’ouvris mes yeux tranquillement et j’entendis alors la voix qui me manquait tant me dire qu’il avait enfrein la loi et qu’il espérait qu’il n’y avait pas de policier dans le coin. Je me mis à rire en le regardant. « La police est hors service comme tu peux voir…je n’arriverais même pas à arrêter une tortue! » Je lui fis signe de venir vers moi. C’était probablement la seule nuit que j’aurais à ses côtés. Lorsqu’il arriva, je le regarda en souriant avant d’ouvrir la lumière sur la table de chevet. Je vis à présent ce visage qui me rendait de joie chaque fois que je le voyais. Cependant, mon sourire se changea en tristesse assez vite. « Pardonne moi pour plus tôt…j’aurais préféré que tu n’aies pas à assister à cela. » Ce que James avait fait était normal en tant que mari, mais je savais qu’il y avait une arrière pensée de jalousie chez lui et c’est pour cela qu’il l’avait fait pendant que Nick était là.

Je pris alors sa main dans la mienne. Il devait être soulagé de me voir en vie, mais en colère car je n’avais pas écouté une seule règle qu’il m’avait dit. « Pardonne moi pour le casque, le masque et la radio. Je m’aurais fait repérer si je ne la fermais pas et je n’avais pas assez de visuel avec toute cette équipement. Au moins, j’ai pu sortir un des deux pour interrogatoire. » Ce n’était pas une raison pour sacrifier ma vie, mais c’était mon devoir. Surtout depuis les attentats, il nous fallait plus d’informations sur qui était ces gens. Je tentai de me relever encore une fois, car j’étais beaucoup trop basse, mais j’étouffai un cri lorsque je bougeai mon épaule. Heureusement pour moi, j’étais assez bonne à ne pas faire de bruit, car je ne voulais surtout pas que quelqu’un vienne dans la chambre en ce moment. « Eh merde! »


 

 

code by ORICYA.



_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 4:45

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

En entrant dans la chambre d’hôpital de Natalia j’avais préféré ajouter une touche d’humour en fermant les store alors que l’on se retrouvait dans le noir le plus complet, heureusement qu’elle me connaissait pas bien, sinon on aurait pu me prendre vraiment pour un psychopathe dérangeait. En entendant rire la jeune femme, je ne venais pas effacer le sourire que j’avais sur mon visage, même si avec le noir qu’il y avait elle ne pouvait pas le voir, on pouvait distinguer uniquement les mouvements que l’on avait. « Oh donc ça va, je peux faire de toi tout ce que je veux je ne risque rien. » Je terminais ma phrase par un rire de ma part, j’étais tellement content de la savoir en vie que je laissais mon humour s’exprimer, je venais m’approcher d’elle en voyant ses mouvements pour que je vienne m’assoir près d’elle, comme tout à l’heure sur le bord du lit, alors que Natalia était venu allumer la lumière de la table de chevet, je voyais à nouveau son visage, qui pourtant venait ses refermer. Lorsqu’elle me parlait de la scène à laquelle j’avais assisté entre James et elle, mon sourire s’effaçait lui aussi, baisser mon regard. « Tu n’as pas à t’excuser… Je veux dire c’est ton mari… C’est normal. » Même si j’aurais préféré ne pas poser mes yeux sur eux à ce moment-là tout à l’heure, après l’altercation que j’avais eu avec James, et sa jalousie envers la complicité avec sa femme je pouvais comprendre qu’il voulait me faire savoir que je n’avais aucune chance, mais il y avait d’autres méthodes enfin à mes yeux. Je remettais mon regard sur Natalia en sentant sa main sur la mienne, lorsqu’elle commençait à me parler j’étais venu ouvrir la bouche pour lui couper la parole mais la jeune policière ne m’en laissait pas l’opportunité. « Quand je t’ai vu par terre, j’ai retiré mon masque et mon casque pour te le mettre, et j’ai refusé d’obéir aux ordres de mon chef en lui coupant la parole, pour lui faire comprendre que je ne quitterais pas le bâtiment sans toi et je t’ai laissé entrer seule ce qui est strictement interdit pour un pompier… Je n’ai pas respecté toutes les règles moi non plus, alors on en parle plus, mais saches que tu m’as vraiment fait peur tout à l’heure, et la prochaine fois il sera hors de question que tu rentres seule. » Natalia était en train d’essayer de se relever, un mouvement qui fut rapidement cassé lorsque la douleur à l’épaule était venu la reprendre, je venais lâcher sa main pour attraper un coussin qui était sur un des fauteuils pour venir le passer derrière elle en l’aidant à se redresser doucement. « C’est mieux comme ça ? »
crackle bones


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 5:10
Natalia K. Stewart a écrit:

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Alors qu’il m’expliquait que lui non plus n’avait pas suivit les règles, je soupirai. Nous avions tout les deux été stupide, mais bon, ce qui est fait est fait. Ce qui m’importait, c’était d’être en vie pour ma fille et d’être dans cette pièce en ce moment avec Nick. « J’espère que je ne te mets pas dans la merde avec Savanah ce soir…elle va se demander ou tu es passé… ». Lorsque j’essayai de me relever, la douleur m’en empêchait. C’est alors qu’il m’aida à me redresser et mit un oreiller derrière moi. « Beaucoup mieux…merci ». Je lui affichai alors un sourire. Un simple regard dans ses yeux et je me sentais mieux. J’avais l’impression que la douleur se dissipait. C’est alors que mon cellulaire vibra de nouveau. C’était James qui m’appelait. Je décidai de ne pas répondre. Je retournai mon attention vers Nick. « Est-ce que Shaylee est au courant pour nous deux? La façon dont elle est partit plus tôt…m’a fait réfléchir. » Cette question vint toute seule. J’avais tendance à trop analyser les réactions des gens. Voyant le visage de Nick, j’enchainai tout de suite. « Désolé…j’analyse encore une fois trop hen… non pas que cela me dérange si elle est au courant, je sais qu’elle va gardée cela pour elle, mais ce serait bien que je sache si oui ou non… » Je lui fis alors signe de s’approcher de moi. Je voulais le sentir près de moi. Je pris une de mes mains pour la passer autour de son cou. Je l’enlaçai tendrement. J’avais besoin de lui, du réconfort qu’il m’apportait. Lorsque je me détachai de lui, le regard fixé dans le sien, je restai silencieuse quelques instants ainsi.

Pleins de choses passaient dans ma tête en ce moment. C’est exactement maintenant que je savais que peu importe ce qui arrivait dans ma vie, il y avait une chose de certaine; Je ne pouvais pas vivre sans lui. Je ne pouvais pas l’expliquer, ni le comprendre, mais c’était cela. Mon mariage était en train de couler et malgré les efforts, il n’y avait aucune autre solution. De plus, Nick était un bon ami et il était le seul à qui je pouvais parler ouvertement de mes problèmes. « Nick…je voulais te parler de quelque chose. Depuis…cette journée à la caserne, j’ai beaucoup réfléchit et…je crois qu’il n’y a qu’une seule solution pour moi et c’est une demande de divorce. » Je n’avais pas encore fait aucune démarche, mais ce sujet de divorce me hantait depuis quelques temps. Je savais ce que cela impliquait, pour moi, pour ma fille, pour mon travail, mais…je ne voyais pas d’autres issues.



 

 

code by ORICYA.



_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 5:31

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

J’étais venu lui demander de ne plus parler de cette histoire qui avait eu lieu dans le bâtiment et Natalia venait changer de sujet… En me parlant de ma petite amie, en entendant sa question un sourire venait se présenter sur mon visage, même allongé sur un lit d’hôpital le bras blessé ainsi que la jambe, et après avoir faillis perdre la vie elle pensait encore à ce que pourrait dire ma copine si je ne rentrais pas ce soir ? Notre relation était tellement étrange mais je ne pourrais plus vivre sans elle dans ma vie. « Ne t’inquiète pas, je devais terminer ma garde demain matin à huit heures, mais avec tout ce qu’il s’est passé le chef m’a accordé ma soirée. » Et je ne disais pas non, je n’aurais pas eu la tête à travailler ce soir, passant surement plus de temps à penser à Natalia que de réfléchir à ce que j’étais en train de faire, c’était assez risqué si un incendie venait se déclarer dans Los-Angeles. Après avoir placé le coussin derrière la jeune policière j’étais venu m’assoir à ses côtés, alors que son téléphone c’était mis à vibrer et vu la façon dont elle était venu le reposer sans même prendre la peine d’y répondre je comprenais quel était le nom affiché sur l’écran, mon regard dirigeait vers elle à nouveau, je l’écoutais me parler de Shaylee, sujet sur lequel elle ne me laissait pas venir lui répondre terminant jusqu’au bout le fond de sa pensée, ce qui venait me faire sourire. « Je ne lui ai rien dis, mais elle me connait depuis douze ans et me connais bien mieux que moi parfois… Je pense qu’elle s’en doute parce qu’elle me pose quelques allusions mais je trouve toujours un moyen d’évité à lui répondre… Je crois que j’ai besoin de garder ça pour moi pour le moment. » Natalia était venu attraper ma main pour la passer derrière son cou, je terminais le mouvement en la prenant dans mes bras la serrant doucement contre moi, nous permettant par moment de permettre à nos regard de ce croiser. Une de mes mains déposé sur son bras, l’autre sur son ventre, j’étais en train d’écouter ce que la jeune policière était en train de m’annoncer, je ne savais pas trop si je devais sourire ou non, après tout on était venu s’embrasser à la caserne, et si elle n’avait pas repris ses esprits on serait allé bien plus loin. « Attends Natalia tu es sur ? Ce n’est pas une décision facile à prendre… » Stoppant mes paroles, je déposais mon regard sur elle avant de venir reprendre. « Je ne sais pas ce qu’il se passe entre nous, mais je n’arrête pas de penser à toi… Encore plus depuis, notre baisé à la caserne, et… Je n’arrive pas à l’oublier.   »
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 5:47

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Nick avait l’air surpris de mon annonce. Il me demanda même si j’étais sur et il m’encourageait encore une fois à ne pas prendre de décision rapidement comme ça. Nous avions vraiment une relation hors du commun. Une seconde nous étions en train de s’embrasser et l’autre, nous essayons d’aider le couple de l’autre. À regarder de loin notre comportement, c’est ridicule par moment. « Je sais…je ne me suis pas arrêtée sur une décision encore mais…plus le temps avance, plus je suffoque et mon bonheur s’écroule. » C’était vrai ce que je disais. Je pouvais paraître heureuse au boulot, au bar, mais au fond, dès que j’étais sur le chemin du retour, mon sourire ce changeait en une ligne droite, mes sentiments étaient bouleversés et parfois même j’attendais dans ma voiture avant de rentrer, pleurant en ne sachant pas quoi faire. Certes, personne ne me voyait pleurer, car j’avais beaucoup trop d’orgueil pour cela. Malgré que je m’étais échappée une fois devant Nick et j’espèrais que cela ne recommence jamais. Je vins pour ajouter autre chose, mais il parla le premier. Il m’expliquait que depuis notre soirée à la caserne, il ne cessait d’y penser. Alors on était deux. Depuis ce jour, il n’y a pas une journée ou je ne pense pas à ce moment précieux que nous avions eu. Je n’arrive pas non plus à l’oublier. Toujours proche de lui, je vins déposer une main sur sa joue en le regardant. Le fait de sentir ses mains sur moi m’apportait une chaleur et un réconfort immense. « Je ne cesse d’y penser aussi…même si je voudrais l’oublier, je ne peux pas. Je ne sais pas ce que c’était, mais c’est loin d’être désagréable. »

Pendant quelques instants, je restai là à l’observer en silence, profitant de chaque seconde que nous avions tout les deux seuls sans se faire déranger par quoi que ce soit. La morphine avait de plus en plus d’effet sur mon sommeil. Je me sentais lourde et surtout très faible. Je me tassai de quelques centimètres pour laisser plus de place à Nick. « Penses-tu que tu pourrais rester avec moi pour que je m’endorme? Je sais que cela peut te paraître ridicule, mais je n’ai pas passé une bonne nuit de sommeil depuis des semaines et…t’avoir près de moi me sécurise beaucoup, comme si mes problèmes disparaissaient quelques instants… »


   

 

code by ORICYA.


_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 18:05

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

Depuis que je connaissais Natalia c’était confus dans ma tête, j’avais appris à la connaitre et plus je passais du temps avec elle, plus je me rendais compte que la femme que je cherchais dans ma vie, celle pour qui je donnerais tout ce qu’il m’appartient pour l’aider, celle pour qui je serais capable de ne plus regarder d’autre femme c’était elle. Même James avait dû s’en rendre compte, il n’était pas jaloux pour rien non plus, mais j’avais des principes, que j’étais certes en train de casser un peu plus chaque jours en sa compagnie, mais je faisais mon maximum pour tenir, je ne voulais pas être responsable de son divorce, ni même le sujet de dispute entre eux deux, je savais très bien que Natalia en souffrait et Amélia n’était plus une petit fille, elle comprenait surement la situation. « La question que tu dois de poser, c’est est-ce que tu vois encore James à tes côtés les prochaines années ? » Je ne connaissais rien à la vie de couple, ma relation la plus longue était celle que j’étais en train de vivre avec Savanah et même celle-ci était en train de couler depuis près d’un an, et quand ça n’allait pas dans ma vie sentimentale je n’avais pas d’autre réflexe que de sortir et d’en séduire une autre, après tout à part mon travail qui était ma vie, dans ma vie privée je n’avais aucune attache réelle, ni même le moindre projet d’avenir. Je sentais la main de la jeune policière se déposer sur mon joue, mon regard croisait le sien à nouveau venant affiche un sourire sur mon visage. De la voir, et de pouvoir lui parler me rassurais, lors de l’incendie je ne savais pas lequel des deux avaient été le plus stupide mais la peur de me dire que je pouvais la perdre ne pouvais même pas me traverser l’esprit, Shaylee était ma meilleure amie et quand on passait du temps ensemble elle savait toujours me remonter le moral, mais Natalia m’apportait le bonheur d’on j’avais besoin même s’il était dur de me dire que le soir elle rentrait chez elle accompagné d’un autre homme que moi, un peu étrange comme situation alors que nous ne sommes que des « amis ». En l’écoutant me parler, j’approchais mon visage du sien, pour venir l’embrasser, c’était le genre de sensation où l’on pouvait vivre plusieurs années sans la connaitre et après l’avoir vécu une fois on ne pouvait plus s’en passer, je n’osais pas faire le moindre mouvement avec mes mains par peur de lui faire mal que ce soit à l’épaule où ailleurs, je me contentais de caresser son ventre par-dessus son haut avec mes doigts, avant de venir rompre ce baisé. « A partir du moment où je suis avec toi, et que je discute avec toi… Rien ne peut-être désagréable pour moi. » Doucement le silence c’était interposé entre nous deux, on passait plus de temps à se regarder, je n’avais aucunement le droit d’être ici, mais je ne pouvais pas rentrer chez moi sans avoir de nouvelle d’elle, même si on parlait par message et que Natalia venait me dire que ça allait ou qu’elle avait besoin de dormir je me serais fait du soucis, c’était plus fort que moi je devais venir prendre soin d’elle. Les cachets et la morphine faisait effet et c’était une question de minutes pour que la jeune femme ne vienne s’endormir, je venais allonger mes jambes sur l’espace qu’elle était venu me faire sur le lit, affichant un sourire je venais déposer un baiser dans ses cheveux. « Ca peux te paraitre ridicule aussi mais je n’avais pas prévu de partir d’ici… Mais je te préviens, je ne suis pas du genre à coucher le premier soir ! » J’étais venu rigoler à mes propres paroles, je la préférais lorsqu’elle souriait et pour cela j’étais prêt à raconter la chose qui ne me définissait le moins, et elle me connaissait, puis maintenant que je savais qu’au poste de police j’étais bien connu pour mon comportement avec les filles.
crackle bones


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 18:36

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Est-ce que je voyais encore James à mes côtés pour les prochaines années? C’était une question dont je savais la réponse, mais je ne voulais pas le croire totalement encore. Lorsque Nick me posa cette question, je me mis à réfléchir. J’avais déjà beaucoup de misère à vivre chez moi dans les disputes et juste l’idée de vivre cela pendant encore des années me faisait très peur. « Je…je ne sais plus.. » Lorsque Nick m’embrassa, je répondis tendrement à se baiser. Le contact de ses lèvres contre les miennes m’enlevait tous les doutes possibles que j’avais. Je me sentais bien, en sécurité et j’avais cette impression que c’est exactement cela que je voulais. Lorsqu’il reprit la parole, je souris. Je me rendais compte de plus en plus à quel point je tenais à lui, mais…Cette pensée était vraiment injuste pour James. Il ne méritait pas que je fasse cela. Après tout, il était le père de ma fille et il n’était pas une mauvaise personne. J’observais tranquillement Nick sans parler et c’était si apaisant, je l’aurais regardé droit dans les yeux toute la nuit. Par contre, la fatigue m’emportait tranquillement. Lorsque je vis une réponse positive à ce qu’il reste, être dans ses bras couché sur le lit était tellement confortable que je ne pouvais arrêter de sourire. Je n’avais théoriquement jamais été dans ses bras ainsi.

Sachant qu’il n’avait pas prévu de partir ce soir de toute façon me fit encore plus sourire. Le fait d’avoir de la compagnie et surtout lui, c’était un cadeau en ce moment. J’allais pouvoir passer la nuit avec lui, mais lorsque je vins pour reprendre la parole, je le senti embrasser ma tête avant d’ajouter qu’il n’était pas du genre à coucher le premier soir. Je me mis alors à rigoler de plus belle. Décidément, il était probablement le seul à pouvoir me faire rire ainsi. Cependant, j’arrêtai sec, car la douleur à l’épaule revenait lorsque je riais. Il fallait que je la laisse immobile le plus possible. « Oh, mais cela ne m’étonne pas vu ta réputation! » J’aimais bien rire avec lui. Cela nous faisait, je crois, le plus grand bien. Reprenant un peu mon sérieux, je tournai un peu ma tête pour le regarder. « Tu sais que l’on ne pourra pas se voir pendant un certain temps…ils vont me laisser sortir dans quelques jours et ensuite je serai coincé chez moi pendant des semaines…Je ne sais pas comment on pourrait se voir. » Juste le fait de pensé que je ne le verrais pas pendant des semaines me brisait le cœur. Pourtant, cela ne devrait pas et ce sentiment ne faisait que confirmer ce qui me tracassait…j’étais en train d’avoir des sentiments pour un homme qui n’était pas mon mari….


   

 

code by ORICYA.


_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their
avatar

▐ AGE : 26
▐ PAROLES : 1332
▐ DATE D'ARRIVEE : 30/01/2015
▐ OCCUPATION : Pompier : Lieutenant Secours
▐ LES SENTIMENTS : En pleine séparation... Pour une autre femme
▐ POINTS : 459
▐ CREDITS : heylo
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 19:06

Une journée...plutôt intense
Natalia & Nick

Il m’était impossible d’expliquer pourquoi j’étais venu poser cette question à Natalia, il y avait deux solutions possibles, soit elle me répondait de manière positive et je savais que mon cœur viendrait se serrer parce que ça viendrait enterrer le peu de chance que j’avais d’être un jour avec elle, et si sa réponse était négative c’était venir s’avouer que son mariage et sa vie de famille était terminé. En la voyant me dire qu’elle ne savait pas si elle voyait son avenir avec James à ses côtés ou non, je venais hocher la tête aucune autre réponse ne pouvais sortir de ma bouche. La seule chose que j’étais capable de faire c’était de venir l’embrasser, depuis notre baisé passionné dans la douche de la caserne om je travaillais, je ne pensais qu’à une chose, sentir à nouveau mes lèvres sur les siennes, et c’était ce que je venais faire. C’était stupide de ma part, depuis que l’on se connaissait je lui donnais le maximum de conseil pour qu’elle fasse sortir son couple de l’eau et je ne trouvais rien de mieux que de venir partager un nouveau baisé avec elle, ce qui me rassurait c’était que Natalia ne venait pas rompre ce baisé, qu’elle répondait à celui-ci.

Après notre conversation de la dernière fois, je savais maintenant que j’étais connu pour aimer draguer les filles au boulot de la jeune policière, et ça me faisait sourire, bien que ça ne m’aidais pas beaucoup si jamais j’avais des choses d’être avec Natalia. Elle était là, allongé à côté de moi, dans mes bras et qu’est-ce que c’était bon de la sentir ainsi, ma remarque avait fait l’effet voulu, la faire rigoler, j’aimais tellement la voir ainsi avec la joie de vivre plutôt que de toujours penser à comment allait se passer la prochaine dispute avec son mari. En la voyant s’arrêter net avant de rester le plus possible immobile je comprenais que sa douleur c’était réveillé. « Il n’y a pas d’homme plus sage que moi… Enfin sauf quand une très belle femme se trouve allongé dans mes bras. » Je finissais par croire que par moment je cherchais avec mon humour, à lui faire comprendre qu’elle me plaisait et que je serais incapable de lui résister, même si elle avait pu en avoir un petit aperçu la dernière fois. La nouvelle qu’elle était en train de m’annonçait venait effacer le sourire qui se trouvait sur mon visage d’un seul coup, j’allais devoir passer plusieurs semaines sans la voir ? « Cette hypothèse ne me plais pas beaucoup, mais pour ta santé on ne va pas avoir trop le choix. Mais si tu as besoin de m’appeler ou de parler par message je serais disponible pour toi. En attendant tu devrais essayer de dormir un peu, oublier tout ce qui te travail et ne penser qu’à cette nuit que tu vas passer dans mes bras. » Mon regard ne quittait pas celui de Natalia, si on devait se contenter de quelques messages et appels pendant plusieurs semaines j’espérais que cela ne dure qu’une toute petite semaine, mais j’avais beaucoup d’espoir, peut-être qu’il valait mieux pour tout le monde que cette séparation est lieu pour lui permettre de réfléchir et d’y voir plus claire ? Je n’en savais rien, mais l’idée que c’était la dernière fois que je la voyais avant une durée indéterminée me rendais nostalgique, elle était tellement de chose à mes yeux, que je ne voyais pas comment réussir à tenir sans pouvoir lui parler, et la voir.
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t197-taylor-kinney-nick-alexander-croft
avatar

▐ AGE : 27
▐ PAROLES : 185
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2015
▐ OCCUPATION : Policière (special unit)
▐ LES SENTIMENTS : En procédure de divorce...
▐ POINTS : 92
MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   Jeu 5 Fév - 21:09

Une journée...plutôt intense

ft. Natalia & Nick


 
« Risking my life? It's my job !»
Il n’y avait vraiment pas aucun moyen pour moi de savoir quand est-ce que je le reverrais. Cela me rendait triste de savoir que je ne pourrais pas voir son visage avant quelques temps. « Au moins, je pourrai me souvenir de la sensation d’être dans tes bras pendant que je serai en convalescence. Je me sens tellement bien en ce moment. » Je tournai ma tête pour me coucher dans le creux de son épaule, juste avant son cou. J’étais si confortable et je savais que lorsque je me réveillerais, il serait partit, car James revenait le lendemain matin. Je profitai de chaque petites secondes avant de m’endormir pour sentir la chaleur qu’il m’apportait. Cela me prit environ 5 minutes et j’étais partit dans un autre monde.

Lors de mon réveil, j’ouvris les yeux et m’aperçut que je dormais sur un oreiller bien normal. Ce sentiment, ce vide que je ressentis en moi n’était pas amusant du tout. Je me retournai pour regarder l’heure. Il était 6h45 du matin. Les visites commençaient à 7h. Je me relevai tranquillement et regarda mon cellulaire. J’avais un message texte de Nick en me disant un bon matin. Ceci me fit sourire. Je lui répondis donc un bon matin également. 15 minutes plus tard, James était à ma porte avec Amelia. Lorsque je vis ma petite fille, j’étais tellement heureuse. Je lui affichai le plus grand des sourires. « Bonjour ma cocotte tu m’as manquée! Ne t’inquiète pas, maman va très bien maintenant. J’ai juste besoin de repos. » Je la pris dans mes bras en regardant James. Il me souriait. Je ne pus m’empêcher d’avoir un sentiment de culpabilité à ce moment précis. Après tout, ils étaient ma famille et c’est grâce à eux que j’étais ici.

Je sortis de l’hôpital environ 3 jours plus tard. Je devais rester allongé chez moi et je ne retournai au travail que 3 mois plus tard. Lorsque je me couchai dans mon lit, James partait travailler et allait porter Amelia à l’école. Soupirant, je pris mon cellulaire pour la première fois pour envoyer un message à Nick. « Salut Nick…je viens d’arriver chez moi et le docteur m’a mis en arrêt de travail pour 3 mois…tu me manques…xxx » Me recouchant, je n’avais pas le goût de rien en ce moment à part dormir pendant trois mois. Il allait vraiment me manquer…mais d’un autre sens, j’avais amplement le temps de penser à ce que je voulais vraiment…


   

 

code by ORICYA.


_________________
I just can't live without you..
○ My heart is yours now. I mean it. I just can't see myself without you, no matter what it costs me.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t155-sophia-bush-nat-every-family-has-their

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une journée...plutôt intense FT. Nick   
Revenir en haut Aller en bas

Une journée...plutôt intense FT. Nick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» heures pour une journée de congé payé
» durée minimale d'une journée de travail
» les 1/2 journées des 23 et 30 décembre, chomées?
» Comment bien préparer sa première journée ?
» Journée mondial pour lutter contre le SIDA
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Family 2.0 :: los angeles
la ville des anges ouvre ses portes
 :: Central Los Angeles :: Boyle Heights
-